Pékin

Même si j’étais plus silencieuse ces derniers temps, je n’en continuais pas moins à avoir le cerveau en activité. Un mot appelant une idée puis une autre, vous savez comment à force de pirouettes je change quelquefois de sujet en chemin. Ce sera la cas de mon billet du jour car l’actualité offre des possibilités multiples même si les médias veulent focaliser sur un seul point : le coronavirus qui détourne  notre attention des turpitudes de Manu et sa bande. Continuer la lecture

Share

Décence

« La sécurité sociale est la garantie donnée à chacun qu’en toutes circonstances, il disposera des moyens nécessaires pour assurer sa subsistance et celle de sa famille dans des conditions décentes. Trouvant sa justification dans un souci élémentaire de justice sociale, elle répond à la volonté de débarrasser nos concitoyens de l’incertitude du lendemain. »        Exposé des motifs de l’ordonnance du 4 octobre 1945.

Continuer la lecture

Share

Dictature

La dictature qu’est-ce que c’est ? Si je pose la question, c’est qu’une fois de plus, Manu semble avoir des problèmes de vocabulaire ou de perception de la réalité. Soit il manque d’instruction, ce qui n’est pas vrai, sans compter qu’il a un professeur particulier de français à demeure depuis des années, soit il a une vision déformée de la réalité alors il est fou et je dois avouer que ça m’inquiète davantage. Continuer la lecture

Share

Grand ménage de printemps

Le nettoyage de printemps est un rituel traditionnel dans différentes cultures, on trouve des origines de cette tradition en Suède, en Russie, dans la Chine ancienne, dans la religion juive où pour la Pâque il est important de ne plus avoir de miettes de pain ni de levain dans la maison d’où l’importance d’un grand nettoyage de l’habitation. Partout, c’est l’idée du retour de la belle saison qui fait ouvrir les fenêtres : un symbole de renouveau et de purification. Continuer la lecture

Share

Bof…

Si vous me demandiez « comment ça va ? », je crois que je vous répondrais : « Bof ! ». C’est ça : ni bien ni mal, juste « bof » sans doute parce que je fais partie de ce que certains ont appelé la « bof génération ». Je ne vais ni bien ni mal, je suis juste comme beaucoup de Français à la fois excédée, dégoûtée, fatiguée, étonnée, épuisée, pas totalement désespérée, ni totalement révoltée, juste sans enthousiasme durable. Continuer la lecture

Share

Bonne nouvelle !

Par les temps qui courent pas facile de trouver de bonnes nouvelles mais en cherchant bien et avec l’envie de trouver du bon dans la vie, je peux vous dire que les jours rallongent. Ça se voit déjà bien en foin d’après-midi : il fait noir moins longtemps. Chic ! Continuer la lecture

Share