Une fois n’est pas coutume.

Pourquoi suis-je aussi fatiguée ce soir ? Je m’endors sur le clavier. Impossible de faire fonctionner mon cerveau. Je n’arrive même plus à écrire la « recette » des verrines au menu de l’apéritif de ce soir. C’était le deuxième anniversaire de mon petit-fils. Aussi je vais « faire dans la facilité ». Ce sera un billet « histoires drôles ». Une fois n’est pas coutume. Lire la suite