Légèreté

Voilà ce qui me donne à réfléchir ce matin : la légèreté, celle d’une conversation par exemple. Cela semble contradictoire : réflexion et légèreté. En permanence, mon cerveau travaille, tourne et j’y trouve des tas de sottises alors souvent je me sens obligée d’être plus sérieuse, une réminiscence de ma vie de prof sans doute à vouloir toujours donner le « bon exemple » (pas facile !).  Continuer la lecture

Share

Victimes ?

Sans éducation civique et sans information équilibrée, sans contre-pouvoir citoyen et sans véritable paix sociale, voter n’est qu’un alibi démocratique qui profite aux oligarchies en place (vous savez ce petit nombre d’individus ou de familles privilégiés qui fait sa petite cuisine, qui s’arrange pendant que vous trimez). C’est peut-être la raison de la désaffection des urnes. Attention si vous ne votez pas, vous ne pouvez pas vous plaindre. Continuer la lecture

Share

Invitation

Dans une interview accordée au JDD, l’animateur Cyril Hanouna a convié le président de la République sur le plateau de son émission hebdomadaire. Vendredi, le débat co-animé avec Marlène Schiappa sur C8 autour des «gilets jaunes» a rassemblé 1,09 million de téléspectateurs, un record d’audience pour le programme. C’est normal, c’est si classe, si élégant. Continuer la lecture

Share

L’amour des mots

Moi, j’aime les mots, pas les mots de Macron « qui se la pète » et que je ne veux pas écouter (je les entends quand même), j’aime les mots en général. Notre président les aime aussi mais cet amour ne semble exister que pour mettre de la distance entre lui et nous. Plus que de la distance, espace mesurable, c’est un décalage qui existe, un manque de concordance. Il ne peut pas ou ne veut pas comprendre ce que désire le peuple français : il suit SA route. Continuer la lecture

Share

Drôles de questions

Ce samedi matin, j’ai participé à un brunch littéraire. Il fallait bien donner un nom à cette réunion bimestrielle qui se tient à la médiathèque de la commune dans laquelle je réside, alors brunch, pourquoi pas, nous avons des Britanniques qui vivent ici et un club de langue anglaise. C’est loin d’être un brunch tel qu’on le définit, mot-valise combinant les mots breakfast (petit déjeuner) et lunch (déjeuner), on ne mange pas beaucoup mais ce sont deux heures très agréables que nous passons ensemble (des dames la plupart du temps). Hier j’ai fait des découvertes, comme chaque fois, et c’est sur le premier livre présenté que je reviens. .Et si…. Continuer la lecture

Share

Porphyrogénète

Porphyrogénète. Il n’y a pas que Monsieur Macron qui connaisse des mots rares, moi aussi j’en connais (toutes les femmes ne sont pas illettrées) et je sais qu’il y a en France quantité d’autres personnes bien plus fines lettrées que moi. Moi, j’aime les mots depuis toujours même s’ils m’ont causé parfois des tracas. J’aime les mots non pas pour paraître en société, bien au contraire. J’aime les mots non par ce qu’ils peuvent donner comme pouvoir sur  autrui mais parce qu’ils sont beaux, drôles quelquefois…

Continuer la lecture

Share

Les mots lui manquent ?

« Si j’étais né avec une petite cuillère… » Ha ha ha ! Il s’énerve Manu ? Au point d’en perdre ses mots ou ses expressions ? Lui qui est si sûr d’être le plus cultivé, le plus savant, le meilleur… Ce n’est pas sa première erreur, je ne parle pas de ses manques en géographie mais sa langue a fourché ce soir encore, je l’ai entendu sur France2 au journal télévisé de 20 heures. Continuer la lecture

Share