Sentir le fagot

Bûche, cheminée et hop, dans ma tête, ça crépite, je pense aux feux et aux fagots de sarments de vignes qui brûlaient, dans ma jeunesse, dans la cheminée de ma gand-tante dans un petit village des Corbières. Du feu qui me ramène aux cargolades et aux Cathares, ce qui n’est pas du tout du même domaine mais se rattache à la même région : l’Occitanie. Continuer la lecture

Share

Se sucrer le bec

SI ma grand-mère est chaque jour dans mes pensées, avec ses bûches de Noël par exemple, je me souviens de tout ce qu’elle m’a enseigné. Certes les leçons n’étaient pas très catholiques comme on dit et ce, dans tous les sens du terme, mais j’ai retenu tant de choses qu’elle m’a apprises que je ne peux que la remercier de m’avoir autant ouvert l’esprit. Continuer la lecture

Share

Le diable est aux vaches

C’est une expression québécoise. J’aime bien nos cousins d’Outre-Atlantique, les Canadiens, les francophones surtout, de plus en plus isolés dans une société de moins en moins bilingue. Lorsque les Québécois disent que le diable est aux vaches, ce n’est pas pour dire que leur bétail est possédé par le démon mais… Continuer la lecture

Share

Âne

Vous connaissez ma capacité à faire des pirouettes qui font « passer du coq à l’âne » ou peu s’en faut. Je ne pense pas tenir des propos totalement incohérents, ni dans mes écrits passer brutalement d’un sujet à un autre sans transition mais j’avoue que mes enchainements  d’idées peuvent surprendre ; c’est un problème, ça n’arrête pas de s’agiter dans ma tête : il y a toujours foisonnement. Pagaille ? Non, j’arrive à classer mais ça bouillonne. Continuer la lecture

Share

Un

Il y a quelques semaines (déjà !), j’ai rédigé un article intitulé « Zéro« . J’ai envie aujourd’hui de voir ce que cache le UN. Après les couleurs et les ponts il y a quelques années, je vais trouver un autre sujet et je crois que nous compterons ensemble.

Et dire que j’ai des tas de choses à raconter sur mon dernier voyage de deux mois en Nouvelle-Zélande… Continuer la lecture

Share

Encore et toujours…

Encore et toujours des mots. Il y a quelques jours, j’ai écouté pendant un moment « Le grand oral » à la télévision; c’état un concours d’éloquence et j’ai constaté que l’amour des mots, le goût de la parole n’est pas mort en France, ce qui me fait grand plaisir. Encore et toujours des mots et pas seulement dans la bouche des enfumeurs professionnels. Continuer la lecture

Share