Lapsus…

Un lapsus est une erreur commise en parlant (lapsus linguae), en écrivant : à la main (lapsus calami) ou avec un clavier d’ordinateur (lapsus clavis), par la mémoire (lapsus memoriae) ou par les gestes (lapsus gestuel ou lapsus manus) et qui consiste pour une personne à exprimer autre chose que ce qu’elle avait prévu de dire, notamment en substituant à un terme attendu un autre mot. Lire la suite

Share

Déficits, dettes, etc.

J’entends parler de pause fiscale, de déficit de la Sécu, de dette de l’État… Comme vous. Je comprends que nous sommes dans une situation difficile, une mauvaise passe. Le problème c’est que c’est une longue passe et ça ne va pas s’arranger de si tôt car plus il y a de chômage moins il y a de recettes. Lire la suite

Share

C’est dimanche (125)

C’est dimanche, fête des mères, élections européennes, communions à La Réunion… Et du rire avec un peu de retard. Je fais ce que je peux. Bonne fin de journée à tous. J’espère que les mamans ont été comblées ce jour par la présence de leurs enfants. Aux autres, bon dimanche et rions, c’est mieux que pleurer quand on voit ce qu’on voit. Lire la suite

Share

Défense des consommateurs

Dans les commentaires du jour, sur mon blog, j’ai trouvé celui d’une jeune femme de retour de son voyage de noces à l’Ile Maurice. Elle a connu les mêmes déboires que moi. J’espère qu’elle recevra sa valise très vite, qu’elle n’aura rien perdu et qu’elle obtiendra satisfaction si ses biens ne lui sont pas rapportés à domicile en bon état. Lire la suite

Share

Pierre Dac encore

Misogynie ou simple lucidité ?  Simplement l’envie de faire rire chez ce loufoque. Moi j’ai envie de dire qu’en tous les cas, il ne savait pas compter puisqu’il disait : « Echangerais trois fois rien contre deux fois plus ». Or rien, c’est zéro et deux fois zéro, c’est toujours zéro. Non ? Lire la suite

Share

Problèmes de trains

Problèmes de trains. Non, je ne reviendrai pas sur les problèmes posés par nos institutrices et instituteurs du temps où les robinets et les baignoires fuyaient, quand les terrains étaient, comme les routes, bordés d’arbres et que les trains se croisaient à l’heure, je veux évoquer le problème des trains français d’aujourd’hui, sujet comique ou plutôt il le serait si… Lire la suite

Share