Déficits, dettes, etc.

J’entends parler de pause fiscale, de déficit de la Sécu, de dette de l’État… Comme vous. Je comprends que nous sommes dans une situation difficile, une mauvaise passe. Le problème c’est que c’est une longue passe et ça ne va pas s’arranger de si tôt car plus il y a de chômage moins il y a de recettes.

Solutions : on taxe ; on dérembourse… On dérembourse les médicaments, en premier lieu , lais  l’économie réalisée est minime et surtout, elle est payée par les patients seuls : la part des factures à supporter est plus importante ou ils renoncent aux soins. Des vieux remèdes (pas efficaces, paraît-il) ne sont plus remboursés ; les nouveaux, pas toujours au point et bien plus onéreux, eux, le sont.

Désormais on parle du déremboursement des lunettes, mais savez-vous combien la Sécu payait ? Rien ou presque, 20€ peut-être. Les mutuelles-santé prenaient en charge la quasi-totalité des frais. Pendant ce temps, les opticiens font leur beurre  (le nombre de ces professionnels a explosé car le marché est rentable). Les marges en optique ne sont pas contrôlées, les produits non plus (made in China, India…) et certains opticiens encouragent leurs clients à truander en passant sur le prix des verres, le prix extravagant de leurs montures. Les clients sont complices, naïvement, et font augmenter les cotisations « solidaires ».

Maintenant « on » va s’attaquer aux examens biologiques qui permettent, en principe, un meilleur suivi des patients. Fera-t-on ainsi de réelles économies ? J’en doute. Mieux vaut prévenir que guérir, mais c’est la vision à court terme qui prédomine.

Quelques constats qui peuvent être des pistes pour faire réaliser de plus grandes économies à l’URSSAF :

1 – L’acharnement thérapeutique. Si on décidait de laisser partir en paix les nouveaux-nés de moins d’un kilo (il faut penser aux coûts de survie et  à la prise en charge des séquelles…), les cancéreux en phase terminale (qui souffrent), les très très vieux sans connaissance, les accidentés de la route devenus grabataires et totalement dépendants et qui, quelquefois, demandent à mourir, les handicapés lourds, sans espoir de « guérison » ou d’amélioration qui constituent des poids morts pour la société…

2 – Les FIV à dérembourser (surtout celles des étrangers qui ne viennent en France que pour bénéficier gratuitement du traitement), les IVG (sauf cas précisément définis : maladies, viol…), et supprimer : l’AME, l’Aide Médicale d’État qui soigne 220 000 « sans papiers » chaque année, à raison de 3 500 euros par malade, alors que la sécu ne dépense que 1 600 euros par affilié qui travaille et cotise.

3 – Le nombre de médicaments prescrits, en particulier aux personnes âgées, ne cesse de croître, en général des nouveaux produits, pas forcément plus efficaces mais qui rapportent davantage aux laboratoires et aux médecins qui ne respectent pas tous le serment d’Hippocrate : « Je donnerai mes soins à l’indigent et à quiconque me le demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire. » Quelques-uns ont dû prêter le serment d’hypocrite.  A notre époque,  il y en a de plus en plus de ces hypocrites, dont le serment est sans aucun doute (voir Monsieur Cahuzac) :  « Je jure tout et son contraire, et jurerai n’avoir jamais dit la veille ce que j’ai pourtant déclaré devant un parterre de journalistes et des millions de téléspectateurs. »

En ce qui concerne les médicaments, au moment du décès de ma belle-mère, avec ma fille nous avons regroupé dans des sacs les médicaments non utilisés ; il y en avait trois remplis de produits non périmés mais inutilisés. Comme le pharmacien qui fournissait les produits était toujours le même, pourquoi n’a-t-il pas demandé la raison pour laquelle il y avait tant de prescriptions ?

La Sécu, moribonde, continue de payer à l’étranger, sans le moindre contrôle, des retraites à d’innombrables centenaires disparus depuis des lustres parce que leur décès n’a pas été déclaré.

Des étrangers bénéficient de la CMU et d’une mutuelle gratuite, alors que 5 millions de Français n’ont pas de mutuelle, trop riches pour bénéficier de la mutuelle CMU mais trop pauvres pour s’en payer une. Savez-vous que plus de 30% des Français ont différé leurs soins en 2012 et que 10 millions de fausses cartes Vitale sont en circulation et permettent de soigner des milliers d’étrangers sous une fausse identité ?

Voilà pour la Sécu. Il y a aussi le chômage et la retraite. Combien de vrais chômeurs galèrent réellement ? Combien de faux perçoivent des indemnités ou le RSA sans aucune intention de travailler officiellement ? Certains d’entre eux arrivent à l’âge de la retraite (le même âge que moi) sans avoir jamais eu un emploi rémunéré, régulier et demandent à percevoir une retraite de chômeur.

Savez-vous que tout étranger de 65 ans n’ayant jamais travaillé ni cotisé en France, a droit à une retraite de 780 euros par mois dès son arrivée ? Par contre, une femme de paysan ayant travaillé 50 ans à la ferme n’a pas droit à ces 780 euros au prétexte que son mari et elle dépassent le plafond du minimum vieillesse pour un couple.

Pourquoi l’État continue-t-il avec ces choix incompréhensibles ? Pourquoi ne se préfère-t-il pas ses citoyens ?

– Où est la justice sociale quand on sait que 10 millions de fausses cartes Vitale sont en circulation et permettent de soigner des milliers d’étrangers sous une fausse identité au détriment des cotisants ?

– Où est la justice sociale quand la France entretient des milliers de polygames, certains d’entre eux recevant 10 000 euros par mois sans travailler, alors que la polygamie est interdite et que nos comptes sociaux sont dans le rouge ?

– Où est la justice sociale quand une famille nombreuse étrangère est prioritaire pour un logement social, alors qu’un jeune couple français doit attendre sept ou huit ans son premier logement ?

Enfin si les citoyens français, pas que le simple péquin, mais les fonctionnaires, hauts ou bas, étaient plus honnêtes : gaspillage et coulage dans les hôpitaux par exemple. J’ai vu le détournement de produits alimentaires mais tout le monde sait qu’il en va de même pour les fournitures de bureau, petit matériel du bistouri aux balais d’entretien en passant par les assiettes, bols et saladiers sans compter ceux qui passent les marchés et taxent 10%. Je ne parle pas des véhicules de fonction et des véhicules de service que l’on voit à la plage le dimanche, à la plage de Saint-Gilles ou dans les hauts de l’île quand il fait plus chaud, ça c’est à la Réunion mais en métropole, c’est sans doute pareil.

Et si les textes administratifs supprimaient les avantages en nature : logement de fonction par exemple. Non seulement, ils sont gratuits pour le bénéficiaire (donc ils pèsent sur nos impôts) mais ils peuvent être cédés à d’autres (pourquoi pas sous-location mais surtout népotisme) quand on connait le poids du logement dans le budget familial, on se rend compte que les privilèges n’ont pas été abolis. Alors avant de s’attaquer aux petits propriétaires-occupants, on peut trouver des sous ailleurs.

Notre société ne pense qu’au profit immédiat, elle est prête à gagner n’importe quoi sur n’importe qui, pourvu que ce soit rapide et le gouvernement fonctionne de la même façon : des sous, vite !

C’est ce mécontentement grandissant qui donne des résultats électoraux du même type que ceux d’hier. Beaucoup d’absentions et des suffrages pour l’extrême-droite… et après cette débâcle des Européennes, François Hollande ne change rien. Est-il sourd ou autiste ou vraiment sûr d’être dans la bonne direction ?

« Celui qui creuse un trou finira par tomber dedans ».

Share

6 réflexions sur « Déficits, dettes, etc. »

  1. le bilan est en effet désastreux, et on sait que moins ceux qui travaillent ont d’ argent, moins ils font tourner les stocks des producteurs !
    On sait aussi que les bénéficiaires de l’ Ame ne rapportent rien !
    J’ en suis même à me demander comment on arrive encore à payer la pléthore de fonctionnaires et d’ élus !
    Comme on dit, tant va la cruche à l’ eau qu’ à la fin elle se casse !
    Les extrêmes sont la première étape, la deuxième étant la révolution !
    Bonne journée Françoise
    bisous

  2. L’acharnement thérapeutique est une erreur… et il y a tant e chose comme ça… l’industrie pharmaceutique sont des brigands… et les français sont des consommateurs de médicaments. Et puis les médecins ne sont pas toujours bien sérieux..; enfin il y a tant à dire… le système profite à tous ces resquilleurs et malhonnêtes…

  3. Le constat est bel et bien alarmant
    Tant qu’on aidera les non français à se loger, se nourrir et à se soigner
    Il sera légitime de ne pas aimer la france
    Nos vieux vivent dans la misère et 3% de la population vivent sous le seuil de la pauvreté alors pourquoi ces Millions d’euro en faveur de l’Afrique, ces guerres qui nous concerne pas ? pourquoi ne pas changer d’étendards si ils sont plus importants que nos jeunes, nos ainées ?
    Aidez oui c’est une noble cause mais pour ça il faut en avoir les moyens
    Et actuellement nous les avons pas …
    La france pense être une belle nation alors que tout est illusion, comme l’europe imaginée par quelque élus incapables de prendre des responsabilités au point de leur laisser la gouvernance du pays et de son sort.

  4. Et bien dis donc, pas folichon ton texte. Drôlement bien documenté sur un tas de trucs pas propres. J’y retrouve des situations connues ou subodorées de choses qui se passent également chez moi. Un coup de pied d

  5. Et bien dis donc, tu n’y vas pas avec le dos de la cuiller. Il y a des abus en tous genres. Certains profitent de la siuation au détriment de ceux qui n’ont pas le moyen de se défendre. Je retrouve des situations qui existent également chez nous. Tu en as fait une superbe analyse. Amicalement.

  6. je pourrais te répondre point par point, …mais ça ferait trop long
    je penserai à répondre par voie de billet, parce que quand on voit ce qu’on voit et qu’on lit ce qu’on lit, ça vaut la peine de rentrer dans le détail pour débouter ces idées reçues, ces ras-le-bol mal dirigés mélangés de fantasmes et d’incohérences…
    je ne sais pas d’où tu sors cette présentation abusive, mais c’est collector!!
    essaie de pas le prendre mal, hein, mais franchement, moi qui ai les chiffres…
    d’ailleurs, il suffit de bien trier sur les nombreuses pages que t’offre le net, et de mettre en regard les données, les applications spécifiques, et tu verras par toi-même, faut pas juste aller à la pêche sur un site ou deux, surtout si les présentations sont déjà orientées, on en perd la vérité factuelle!!

    j’ai la liste détaillée des chiffres qui viennent bouter tous ces raccourcis, mais je ferai ça à part proprement… ou plutôt je referai, parce que je l’ai déjà détaillé ya quelques mois sul blog…
    mais présentés ainsi c’est odieux, dans les faits, c’est ici une opération manipulatoire qui se fait quand on cumule
    1. des vérités partielles (donc des mensonges)
    2. des picorages de faits hors contexte et sans précision d’occurrence (combien, quand et pour quel montant total
    3. des erreurs chiffrées
    4. des absences de chiffrage
    5. des mélanges de ressenti et de fait
    6. des idées reçues et conclusions préalables dans la présentation des données (notamment sur les retraites…)
    pourquoi as-tu posé ce grand n’importe quoi? c’est justement c’est faux rapports aux accents de vérité pleine de bon sens supposé tel qui font voter pour le premier ou la première langue de vipère venu(e) qui prétendra être moins pourri(e) que les autres, tout en ne visant que le pouvoir personnel pour soi et son clan, en visant toujours la réussite des uns au détriment des autres… le moi d’abord, le « je suis par naissance plus valable et méritant que tout autre et plus digne de vivre sur ce bout de terre, et donc vos enfants peuvent crever « z’aviez qu’à rester chez vous et vous démerder dans vos guerres et votre patriote solidarité à mourir en silence chez vous », on ne vous soignera pas, pas si on n’arrive pas déjà à se soigner nous…
    euh…
    mais qui se fout de toi et te voile la face comme ça? l’état doit rendre à la sécu plus de 21 millions des cotis prélevées, si bien qu’on n’a pas de trou de sécu! en revanche, une fois qu’on a cessé de rembourser des médocs inutiles pour engraisser les laboratoires (et les médecins qui se touchent des rétrocommissions au passage), une fois qu’on a cessé de rembourser des cures thermales à des tas de grosses vieilles peaux friquées qui pourraient se les payer toutes seules, tout ça pour faire tourner les économies des villes thermales et soudoyer leur maire… une fois qu’on a cessé de faire de l’acharnement thérapeutique et des fiv abusives (à tout le monde, car bon sang ya des tas de mioches à adopter, faut pas exagérer, et les fiv à répétition c’est de la maltraitance hormonale à la mère … avec des conséquences pour sa santé)
    … on a assez de sous pour tous les autres cas de figures… y compris pour l’accompagnement des malades, les soins infirmiers, et l’accueil des étrangers en difficulté…
    pourquoi y mélanger le ressenti personnel sur l’usage des soins (que ce soit les avortements, les procréations assistées pour les uns plutôt que les autres, l’euthanasie, etc…)!! c’est odieux! on est heureux que le fonctionnement législatif ne permette pas se rapport indigne dans notre pays d’égalité de fraternité et de liberté circonscrite à l’exercice simultané de la liberté de l’autre, sans considération de et de et de… comme dit la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen… citoyen oui! càd que les citoyens ont les mêmes droits, les autres, on décide de l’accueil qu’on leur réserve, et on en décide ensemble, et pas avec nos rages et jalousies personnelles, ou par clan essayant de pousser des coudes pour dominer les autres… toujours dans la compétition de tous contre tous, en politique comme en sélectivité de la manifestation de la solidarité!!
    concernant les retraites, d’où tu pèches pareille allégation!!?
    une épouse qui n’a pas cotisé c’est de l’imprévoyance. mais surtout c’est mal goupillé… par contre il y a des tas d’avantages associés et accessibles à la situation de retraité, auxquels on ne peut prétendre que par citoyenneté et nationalité.
    un étranger qui touche une « retraite » chez nous sans avoir travaillé ni en france ni dans une société française, ça n’existe pas… c’est un choix personnel que d’appeler « retraite » ce qui n’en est pas, par ex, une allocation de solidarité quelle qu’elle soit et quoiqu’elle englobe… précise les chiffres avec leur attribution, qu’on puisse en juger par nous-mêmes, tu crois pas que ce serait mieux françoise?

    alors oui, le système a plein de bugs… et ya du taf pour remettre de l’ordre dans tous ça, ya d’autres vraies injustices chiffrées absolument indéniables, tu aurais pu mettre l’accent dessus, elles étaient moins polémiques (le montant d’un RSA, le versement d’APL sur des logements insalubres sans vérification, les expulsions locatives prévues pour protéger des petits propriétaires mis en péril par le non paiement des loyers, et que font valoir de très grasses agences immobilières qui pourraient négocier autrement … etc.. etc…)
    alors oui ya des grugeurs de centaines d’euros… c’est vrai… mais ils représentent quoi en masse par rapport aux gruges des entreprises dans le paiement des cotis, aux gruges des impôts , aux niches vicieuses et inconséquentes, totalement anti-patriotes? c’est se plaindre des éclaboussures en plein tsunami?
    la justice sociale ma belle c’est commencer par punir les plus gros pécheurs, ceux qui n’ont pas d’excuse vitale personnelle, ceux pour qui 100 e grugés dans un mois ne sert pas à payer de la viande aux enfants ou à régler une facture énergétique qui déborde…
    gruger 100 e quand on vit avec 500 c’est pas la même chose que de planquer des dizaines de milles aux organismes sociaux ou de détourner sur des banques étrangères des centaines d’e de marge, de créer des sociétés par nantissement dès achat pour une question de tva et d’engranger des plus-value… ya des foutus enfoirés qui nous font la blague et nous on regarderait le voisin qui se débrouille plus malignement que nous, par jalousie?!! arf…
    quant aux polygames, comme tu dis, chez nous hein, c’est pas autorisé…
    mais enfin… tu es sûre de ce que tu dis? combien d’hommes ont d’enfants avec plusieurs épouses, ou non épouses d’ailleurs, certes successives, mais tout de même?!! et elles touchent chacune des allocs dans un autre appart que je sache… ça fait du fric tout ça… trois foyers/appart/rsa différents pour un seul et même père… cte blague, juste la différence c’est que c’est pas « officiel »… les polygames eux, s’entassent à 15 dans 65m² avec un seul logement ouvrant droit, c’est toujours ça d’économies!! (cynisme… hein)…
    la vérité, c’est que si l’on veut juger du fond… dans la forme, on ne dormira pas mieux sur nos oreilles au nom d’une prétendue justice en laissant maltraité davantage les femmes et les enfants mal éduqués et mal logés parce que n’ayant droit à aucun minimum vital…
    quel est le chiffre des prétendus innombrables polygames dans le cas que tu cites? qu’on voit la blague de l’anecdote par rapport au trou de la sécu et à la richesse de nos CAF (car il y a des caf excédentaires, le sais-tu?)
    pour un polygame, combien de « bon français » ayant eu des enfants partout ne paient pas leur pension alimentaire, que la CAF doit couvrir avant d’essayer vainement de se faire rembourser par voie judiciaire auprès de ces mauvais payeurs de pères? … se mettant au RSA pour certains, pour être sûrs de ne pas payer de pension (j’en connais… j’ai des noms… mais je suis pas sûre que ce soit éthique de te le présenter ainsi à mon tour, hein…)
    bref…
    tu l’auras compris, je suis d’accord sur le fait de pointer les bugs du système
    pas sur ces abus dans les rapports de faits, trop flous pour être honnêtes..;
    d’accord pour les ressentis de chacun, mais pas quand on les fait passer pour des faits, ou des vérités indiscutables
    d’accord pour la volonté d’informer, pas pour celle de tromper par des raccourcis, des exagérations ou des réductions abusives…
    tout ça ça amène des votes idiots d’opposition stérile où la haine de tout ce qu’on ne comprend pas amène à haïr ceux qui, aussi étriqués que nous dans la société, s’en sorte mieux (croit-on), à les jalouser, et à se demander de quel droit on pourrait se prévaloir pour passer avant…
    c’est inciter les gens à se faire manipuler
    la vérité est ailleurs, la démocratie est raptée par ceux qui détiennent les moyens de production, et le maintien de la base d’esclaves modernes dans l’indigence permet d’éviter que la connaissance ne les rende compétitifs et oriente judicieusement leur combat…
    le principe de l’élitisme vient névrotiquement dans ce billet à la fois d’être dénoncé (mauvais système) et envié (je mérite plus que l’autre)… je me trompe?
    bisous gratuits et souverains eux… !!
    … dire que j’espèrais faire court… tss c’est tout moi, trop généreuse (lol)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *