Le 5-7

Depuis quelques jours, on nous rabat les oreilles avec la tragédie de Puisseguin, certes c’est un accident impressionnant, inexplicable et meurtrier : 43 (quarante-trois) morts d’un coup, ce n’est pas rien. Mais qu’on m’explique comment un bus a pu brûler aussi rapidement alors que l’obligation de n’utiliser à bord de ces véhicules que des matériaux ignifugés existe ? Ces matériaux sont censés réduire la vitesse de propagation d’un incendie. Alors ? Des arnaques encore ? Ou la faute à pas de chance ? Concours de circonstances malheureuses ? Lire la suite

Assez, assez

Pour garder le moral, ce qui est loin d’être évident quand les petites contrariétés se succèdent, j’essaie de me détendre en pensant à tout et n’importe quoi. Mon esprit vadrouille. Assez des catastrophes, des accidents, des pluies, orages, grands vents, immigrés, politiques corrompus, des élections d’ici ou là-bas… Tiens je chantonne. Lire la suite

Un homme de bonne volonté…

Comme suite à mon billet d’hier et après relecture d’un ancien article (que je vous re-propose ci-dessous), je ne résiste pas à l’envie de reprendre aussi le commentaire de René : « nous n’attendons pas un tel homme, mais un peu plus de justice et moins d’extravagances et de courbettes devant l’univers de la finance » . Je suis d’accord avec cette remarque : « plus de justice et moins de courbettes… devant l’univers de la finance » mais c’est loin d’être gagné. Comment faire pour arriver à secouer le cocotier ? Lire la suite

Le courage

Si seulement nous avions un peu plus de courage… Oui, il faudrait que nous ayons enfin le courage d’abandonner le système économique corrompu dans lequel nous vivons, oublier la toute-puissance du fric, du paraître et de la notoriété, il faudrait faire cesser les abus d’incompétents qui se gobergent sur notre dos  et revenir aux notions de mérite, de bonté, d’équité, de partage. Je rêve. Lire la suite

C’est dimanche (171)

Le dimanche du changement d’heure… Mieux vaut en rire tellement, on entend de bêtises à ce sujet, deux fois par an. En ce qui concerne le retard de ma publication dominicale, il faut remercier, cette fois, SOSH ou Orange car, comme bon nombre de fin de semaine : du vendredi 18 heures au lundi matin, j’ai été privée de téléphone et d’internet. Je vous assure que je paie le même tarif que tout le monde pour un service réduit et tout pourri. Mais, « c’est la faute à personne« , comme toujours. Bon alors je garde mes sourires de façade en espérant que vous sourirez plus franchement en lisant avec retard ce billet. Lire la suite

Novlangue

Pourquoi les mots n’ont plus la même valeur qu’avant ? Parce que tout devient fumeux ? Peut-être simplement parce que chaque citoyen lambda possède de moins en moins de vocabulaire ? N’oublions pas que la Novlangue (traduction de l’anglais Newspeak, le novlangue, masculin dans la traduction française d’Amélie Audiberti) est la langue officielle d’Océania, inventée par George Orwell pour son roman « 1984 » (publié en 1949). Lire la suite

Nom d’un arbre

Dans mon dernier billet, je vous ai dit de vous méfier de certaines de vos relations fortement suspectées par la police d’un prochain départ vers la Scierie. Du coup, je me suis posé une nouvelle question : combien d’individus potentiellement suspects ? En effet, dans bon nombre d’arbres généalogiques apparaissent des patronymes liés aux arbres. Certains noms de famille évoquent un arbre qui était sans doute proche ou caractéristique de la maison du premier ancêtre de la lignée. Lire la suite