Nom d’un arbre

Dans mon dernier billet, je vous ai dit de vous méfier de certaines de vos relations fortement suspectées par la police d’un prochain départ vers la Scierie. Du coup, je me suis posé une nouvelle question : combien d’individus potentiellement suspects ? En effet, dans bon nombre d’arbres généalogiques apparaissent des patronymes liés aux arbres. Certains noms de famille évoquent un arbre qui était sans doute proche ou caractéristique de la maison du premier ancêtre de la lignée. Lire la suite

Halloween

C’est le jour J. mais connaissez-vous bien Halloween ? Voilà un roman court, un conte long, un petit livre de Ray Bradbury, l’auteur des « Chroniques martiennes » qui vous en apprendra beaucoup. Je vous recommande vivement la lecture de « L’arbre d’Halloween ». Lire la suite

La griffe du diable

La griffe du diable, la voilà dans mon jardin quand elle fleurit.

C’est une liane envahissante.

FAMILLE BOTANIQUE : Fabaceae.

NOM BOTANIQUE : Mucuna Bennetti. 

NOM COMMUN : Griffe du Diable, Liane de Jade Rouge, nommée par les anglophones ‘Red Jade Vine’.

ORIGINE : Nouvelle-Guinée.

TYPE DE PLANTE : Liane grimpante.

HAUTEUR : 20-30m.

CROISSANCE : Rapide une fois installée.

COULEUR DE LA FLORAISON : Rouge orangé (corail).

MULTIPLICATION : Par bouturage, par marcottage aérien ou semis. Multiplication réputée difficile.

Liane  qui apprécie d’avoir une partie au soleil ce qui se passe quand elle envahit des arbres (qu’elle n’étouffe pas), culture possible en mi-ombre lumineuse.

*************

A la Réunion, elle est plus connue sous le nom de griffe du diable car la fleur a la forme d’une griffe. Vous la voyez à l’assaut du kiosque et d’un manguier de mon jardin.

Bien que les arbres soient le support le plus adéquat pour cette plante, ici on la retrouve quelques rares fois sur des clôtures et le plus souvent sur des tonnelles, des pergolas.

Sa floraison est spectaculaire et les tonnelles revêtent alors un plafond flamboyant pour quinze jours à un mois maximum. Dans le même temps ou presque  fleurissent les lianes Aurore que je vous montrerai une prochaine fois.

Un vrai plaisir pour les yeux, ce rouge vermillon ! Non ?