Rhubarbe, etc.

Je viens de lire dans un magazine de jardinage un article sur la rhubarbe dans lequel on évoquait la consommation des feuilles comme légumes, en Grande-Bretagne au XIXe siècle mais on n’évoquait pas la toxicité de cette verdure. Si les pétioles (tiges) sont bonnes à manger, il n’en va pas de même des limbes (la partie verte), véritable poison. Puis j’ai pensé à cette expression « passez-moi la rhubarbe, je vous passerai le séné » que l’on trouve dans une chanson de Brassens que j’avais présentée LÀ. Lire la suite

Share

Vocabulaire choisi

J’évoquais, il y a quelques jours, en terminant mon article, l’élitisme lexical de Monsieur Macron. Il veut étaler son savoir, sa supériorité, son pouvoir. Ce qui me frappe (vous aussi peut-être) dans ses mots, c’est leur décalage avec les Français. Combien de mots inusités parce que désuets ou pompeux ? D’autres plus simples, trop « populo » me choquent tout autant par leur dureté, leur froideur. Tous témoignent de l’absence totale d’empathie du président avec les Français, de son mépris et de l’agacement qui sous-tend souvent ses propos. Je ne l’écoute pas attentivement mais je l’entends encore. Lire la suite

Share

Rapidité, efficacité, simplicité

Rapidité, efficacité, simplicité, ce n’est pas ce qui caractérise nos administrations françaises. Ce n’est vraiment pas la faute des fonctionnaires de base mais l’organisation laisse vraiment à désirer. Les organisateurs, les décideurs (énarques ou pas) sont totalement déconnectés des réalités, plus rien ne tourne rond, ni l’école, ni les hôpitaux, ni les services fiscaux, ni la police. Même la Grande muette a des soucis et l’a laissé entendre ce qui avait conduit à la démission du général de Villiers l’été 2017. Lire la suite

Share

Victimes ?

Sans éducation civique et sans information équilibrée, sans contre-pouvoir citoyen et sans véritable paix sociale, voter n’est qu’un alibi démocratique qui profite aux oligarchies en place (vous savez ce petit nombre d’individus ou de familles privilégiés qui fait sa petite cuisine, qui s’arrange pendant que vous trimez). C’est peut-être la raison de la désaffection des urnes. Attention si vous ne votez pas, vous ne pouvez pas vous plaindre. Lire la suite

Share

Attention, arnaque !

Dès le 15 janvier, la plateforme numérique du grand débat national permet à tous les citoyens, élus, organisations à but lucratif ou non lucratif souhaitant organiser des réunions locales de s’enregistrer et de recevoir le kit d’accompagnement des réunions et toutes les informations nécessaires pour la bonne tenue des débats. « Il ne doit pas y avoir de tabou » dit le « roi » mais il ne faut pas parler de l’ISF par exemple. Lire la suite

Share

Parli italiano ?

Parlez-vous italien ? Habitant Grenoble dans ma jeunesse, ayant même eu un amoureux sicilien au grand désespoir de ma grand-mère savoyarde, je comprends et je baragouine un peu l’italien. Sì, parlo un poco de italiano… emparado da un camerada siciliano. je parle un peu italien, j’ai appris avec un ami sicilien. Allora, perche parlo italiano ? Alors pourquoi je parle italien ? Bonne question. Lire la suite

Share

Femme, femme, femme…

Une femme de trente ans est morte ce dimanche 23 décembre 2018,  vers 7h30 du matin, près de Montargis (Loiret), après avoir été frappée et  avoir reçu au moins un coup de couteau. L’agression a eu lieu à son domicile, en présence de sa fille, âgée de cinq ans. L’ex-conjoint de la victime est considéré comme le principal suspect ; il a été interpellé à Nemours en Seine-et-Marne, après avoir pris la fuite. Placé en garde à vue, il avait déjà été condamné à une peine de prison pour des faits de violence sur sa compagne. Lire la suite

Share

Gilets jaunes

Lire la suite

Share