Costumes de Venise

Le premier jour à Venise, j’ai été un peu déçue, non seulement il faisait gris et froid mais en plus pas l’ombre d’un « costume » dans les rues. J’ai seulement croisé un couple, près de la place Saint-Marc, portant un habit de quatre sous, en clair, ils étaient moches. Tant mieux pour eux s’ls étaient heureux ainsi mais pour la touriste que j’étais, c’était décevant. Si c’était ça Venise… Je ne les ai pas photographiés  ce que j’ai presque regretté ensuite car le cliché aurait été la preuve que je ne dis pas « moche » sans raison. Lire la suite

Share

L’année du Chien

Bonne année ! Ce vendredi 16 février, la communauté chinoise (les asiatiques de diverses origines) vont passer de l’année du Coq de Feu à celle du Chien de Terre. L’événement reste avant tout un moment familial que l’on passe avec ses proches. Précédé d’un grand nettoyage de printemps, le repas du réveillon est copieux et les mets augurent bonne santé, richesse et croissance (des nouilles, du poisson, des fruits…). Lire la suite

Share

Tout va bien (1) : Enedis

“Il est minuit, braves gens, dormez en paix…” Au Moyen-Âge, des guets nocturnes, armés de hallebardes et de flambeaux, clamaient ces mots rassurants dans les rues désertes de nos villes d’antan. Aujourd’hui, nos cités sont équipées de caméras de vidéo surveillance. et leur œil noir scrute sans relâche nos déplacements. Oui, dans notre monde tout va bien. Tout va même de mieux en mieux disent certains. Et pourtant, j’ai envie de vous faire part des couacs possibles dans cette société loin d’être idyllique. Je commence par Enedis.

Lire la suite

Share

Le Président

Le Président, quel titre ! Croyez-vous que je veuille vous parler d’Emmanuel Macron ? Que nenni ! J’ai envie de vous  présenter un film oublié et surtout j’ai besoin de vous en montrer un extrait dans lequel nous nous trouvons à l’Assemblée Nationale du temps de la IV° République. Les députés, élus du peuple, siègent (nombreux, ce qui est rare de nos jours). Je vous conseille de regarder cet extrait instructif ; certes c’était il y a un peu plus de cinquante ans mais le sujet débattu est resté d’actualité. Lire la suite

Share

Drôle d’idée

Hier, je parlais d’une pétition pour après dimanche soir mais une nouvelle autre pétition vient d’être lancée sur internet pour résoudre le dilemme des électeurs français encore indécis. Drôle d’idée mais au fond, une idée pas si mauvaise. Ce qui me plait, c’est que les Français sont encore capables d’avoir des idées : c’est bon signe. Nous finirons par nous sortir du mal-être qui nous ronge tous et nous réussirons à être entendus. Lire la suite

Share

Questions

En cette période pré-électorale, ne vous posez-vous pas des tas de questions sur votre avenir ? Notre avenir commun en France ? Moi, de temps en temps, j’ai peur. Peur de laisser faire, peur de trop me taire, peur de laisser un monde pourri à mes petits-enfants. Oui de temps en temps, je me sens vraiment mal. Ça ne vous arrive jamais à vous ? Lire la suite

Share

Out of order !

Out of order ! C’est « être en panne » mais aussi « hors service » (c’est presque le même sens que celui de panne mais plus triste au fond puisque c’est être mis au rebut), en désordre ou inacceptable. Moi qui préfère toujours la langue française si précise aujourd’hui je préfère le « Out of order  » qui correspond bien au sentiment que j’ai ressenti avant-hier matin. Je me suis senti « Out of order  » et ce fut un moment de solitude voire de désespoir tant je me suis sentie vieille et dépassée. Lire la suite

Share

Où t’as mis le corps ?

« Où t’as mis le corps ? » J’ai envie de commencer par une chanson dont vous vous souvenez peut-être.  C’est une chanson comique écrite en 1958 par Boris Vian, mise en musique par Louis Bessières, qui raconte l’histoire d’une bande de malfrats voulant se débarrasser du corps de leur victime, mais Arthur, à qui cette mission a été attribuée, a égaré le cadavre. « Arthur, où t’as mis le corps ? » Voilà la grande question ! Lire la suite

Share