Une petite remarque

Depuis plusieurs jours, on ne rebat les oreilles avec l’incendie de Notre-Dame (c’est bien triste, je suis d’accord),  des dons qui dépassent un milliard (tiens de l’argent magique qui sort de partout) et « on » insiste aussi sur les vingt-huit suicides de policiers. « On » suggère que c’est « la faute aux Gilets Jaunes » sans aucun doute. Vous avez vu que des manifestants ont crié « Suicidez-vous ! », « c’est honteux » disent les politiques MAIS…

… autant de suicides dans la police depuis le mois de janvier et nul ne se pose la bonne question : qui est le VRAI responsable ?

C’est à lui qu’il faut demander des comptes.

Le vrai responsable c’est l’ÉTAT qui, depuis longtemps, ne s’assure pas de la santé de ses agents, pas plus dans la police qu’à La Poste ou pire dans l’Éducation Nationale ?

Il y a quelques années les suicides chez France Télécom ont fait couler de l’encre, souvenez-vous :

 

france télécom suicides

J’ai écrit il y a quelques années un article sur le « Mal-être enseignant« , cliquez pour lire.

Les profs sont les travailleurs les plus exposés au suicide : 39 pour 100 000 d’après une étude de l’Inserm or ces suicides font moins de bruit que ceux de France Télécom ou ceux de la police (se suicider avec un stylo, pas facile !).

et un autre, avant, sur le suicide à La Réunion

un autre encore sur le suicide en France en général, une cause de décès trois fois supérieure aux nombres de morts sur la route. Lisez aussi « Morts tragiques en France« , d’autres histoires.

Pourquoi ce silence assourdissant. Les médias ne mettent en avant que ce qui sert la cause du pouvoir : les suicides de policiers à cause des Gilets Jaunes. Ben voyons ! Pourquoi ne désigne-t-on pas le vrai coupable ?

Je vous rappelle un autre de mes anciens billets, il y a sept ans : « Décision policière » qui relevait que des suicides de policiers avaient souvent pour cause des problèmes personnels et non professionnels, comme tout le monde mais tout le monde n’a pas une arme.

Pourquoi les policiers, les militaires oublient-ils qu’ils viennent du peuple, qu’ils sont le peuple et qu’on ne doit pas taper sur ses frères ?

Et si les journaleux parlaient tout autant d’un sujet plus important que nous n’avons pas le droit de passer sous silence : celui des excès dans l’emploi de la force ?

 

Share

2 réflexions sur « Une petite remarque »

  1. Les policiers se suicidaient bien avant les GJ, et pas qu’ eux comme tu le rappelles !
    Ce gouvernement est celui qui cherche à survivre par la désunion provoquée !
    Et pour moi, Castaner est le seul responsable, en faisant charger les forces de l’ ordre dès la première manifestation, sans laisser aux GJ d’ échappatoire !
    Alors, c’ est gagné, beaucoup détestent les policiers, dont beuacoup ont trop montré le plaisir qu’ ils prenaient à matraquer et gazer !
    Bonne soirée Françoise
    Bisous

  2. bonjour chere Françoise, ah ils ont bon dos les GJ ! bravo pour cet article , les suicides oui l’Etat, qui pousse les gens à bout, comment ne pas engendrer la haine, avec ces violences policières et la clique qui nous gouverne, crie au scandale ! alors qu’elle en est entierement responsable depuis le début !
    je rentre d’un weekend pascal et familial, mais pas dans ta region cette fois , dans mon pays natal le 03 ! bonne s emaine bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.