Les copains d’abord

Non, ce n’était pas le radeau
De la Méduse, ce bateau…  mais notre bateau France est bien mal barré en ce moment. Le capitaine sera-t-il, comme celui de La Méduse,  jugé responsable du désastre, en raison de son incompétence ? Cette incompétence fut une source d’embarras pour la monarchie nouvellement restaurée en 1832 : l’incompétence manifeste du commandant de Chaumareys révélait le fait que sa nomination était due à ses relations avec le pouvoir Lire la suite

Share

Les mouches

Les mouches, vaste sujet ! Rassurez-vous je n’ai pas l’intention de vous faire un cours d’entomologie, je n’y connais rien, je me souviens seulement du cours de Sciences Nat (c’est comme ça qu’on appelait les S.V.T. avant) et de la drosophile, la célèbre mouche du vinaigre avec ses yeux à facettes. Lire la suite

Share

La Poste

J’ai lu récemment dans un billet et dans les commentaires qui suivaient que les rares courriers, les cartes postales en particulier qui arrivaient dans les boites aux lettres faisaient plaisir à leurs destinataires mais que malheureusement ces correspondances étaient de plus en plus rares, la faute au téléphone portable, à internet, aux nouveaux moyens de communication. Lire la suite

Share

Beaucoup de bruit pour rien

Ce soir, des idées en pagaille qui me trottent dans la tête. Rien ne va plus dans mon pays et je crains que tout n’aille de mal en pis. Rien de concret et de sensé, de bon pour le peuple n’est réellement mis en place. On s’agite dans les hautes sphères, on brasse, on bavasse mais les résultats sont piètres. Des annonces se succèdent, des rapiéçages, des colmatages sont faits à la va-vite. Il n’y a pas de projet à long terme clair, on bricole… J’ai envie de dire que depuis des mois on fait « beaucoup de bruit pour rien ». Lire la suite

Share

Défendre son pré carré

Défendre son pré carré. Pff ! De nos jours, il y en a des experts dans ce domaine. Défendre son pré carré, c’est défendre son territoire réservé et les éventuelles prérogatives qui s’y attachent. Pourquoi nos élus tiennent-ils tant à se re-présenter aux élections si ce n’est pour conserver tous les avantages qu’ils ont acquis ?

Lire la suite

Share

Cajoler

Cajoler… J’ai évoqué dans mon dernier billet les sens multiples des mots (la polysémie, pour faire la savante). Voilà qui me rappelle le CE1 de ma fille aînée : l’institutrice (à l’époque, il n’y avait pas encore de professeur des écoles) avait donné un travail en classe sur les homonymes dont le résultat avait été pitoyable, il y avait entre autres le mot « moule » ; si les moules à gâteaux avaient été repérés, pas de trace des coquillages du même nom. Oubliés les mollusques bivalves ! Je m’arrête et revient à cajoler. Lire la suite

Share

Richesse

Richesse de la langue française. C’est bien la seule richesse qui nous reste. Et encore ! Nous avons tant perdu de notre vocabulaire, de notre puissance, de notre rayonnement, etc. Si on essayait de remettre le vocabulaire à l’honneur. Les mots sont si jolis. Si drôles aussi quelquefois. Je me suis amusée à partir d’un texte que j’ai reçu puis modifié. Petit récapitulatif des cris d’animaux. Lire la suite

Share

C’est dimanche (158)

Encore une semaine plus qu’occupée avec des hauts et des bas au moral mais n’est-ce pas le lot de chacun ? Alors, un dimanche pour sourire. En nous moquant des autres. Les étrangers, les Belges par exemple. Mais si les Belges veulent penser « Français » ou « Suisses » en lieu et place des Belges, libres à eux. Bon dimanche  à tous, Français, Belges, Suisses, etc ! Lire la suite

Share

C’est dimanche (157)

Semaine silencieuse, j’avais trop à faire pour penser à mon blog mais je ne peux oublier mes lecteurs assidus du dimanche alors je livre ma « fournée » du jour pour sourire et se détendre. C’est fait pour ça le dimanche : détente, repos. Même Dieu s’est reposé une journée mais c’est une longue discussion qui s’engage si on commence à parler de ce jour du Seigneur. Retenons juste ces mots extraits de la Bible : Lire la suite

Share