Sentir le fagot

Bûche, cheminée et hop, dans ma tête, ça crépite, je pense aux feux et aux fagots de sarments de vignes qui brûlaient, dans ma jeunesse, dans la cheminée de ma gand-tante dans un petit village des Corbières. Du feu qui me ramène aux cargolades et aux Cathares, ce qui n’est pas du tout du même domaine mais se rattache à la même région : l’Occitanie. Continuer la lecture

Share

Se sucrer le bec

SI ma grand-mère est chaque jour dans mes pensées, avec ses bûches de Noël par exemple, je me souviens de tout ce qu’elle m’a enseigné. Certes les leçons n’étaient pas très catholiques comme on dit et ce, dans tous les sens du terme, mais j’ai retenu tant de choses qu’elle m’a apprises que je ne peux que la remercier de m’avoir autant ouvert l’esprit. Continuer la lecture

Share

Bûche

Bûche, voilà encore un mot qui peut  prêter à confusion car il peut avoir de sens différents. En cette période de Noël, il s’agit le plus souvent d’une gourmandise sur la table des réjouissances. Je me souviens de celles que faisaient ma grand-mère : des biscuits roulés au chocolat, de celles que j’ai faites plus tard, plus sophistiquées avec des glaçages au chocolat. Aujourd’hui je regarde avec admiration celles que fabrique ma fille ainée et je trouve que les miennes ont encore évoluées et ne sont pas mal du tout. Continuer la lecture

Share

Miss…es

Continuer la lecture

Share

Règlementation

Une mesure risque de pénaliser grandement les agriculteurs de La Réunion dès le 14 décembre prochain en faisant obstacle aux exportations de fruits et fleurs locaux vers l’Europe. En effet, des contrôles supplémentaires sont imposés, par l’application d’un règlement européen, aux arrivées et départs de fruits. Ils rendront impossibles les envois de fruits dans les colis postaux et autres moyens de transport. Veut-on une fois de plus empêcher le développement économique de l’île ? Continuer la lecture

Share

Gribouille, etc.

J’ai terminé un billet récent par ce proverbe russe : « Quand on tombe dans l’eau, la pluie ne fait plus peur. » et peu après j’ai pensé à Gribouille qui se jette dans l’eau par crainte de la pluie et à tous ces citoyens « fins comme Gribouille » qui, régulièrement, se jettent dans un danger plus grand que celui qu’ils veulent fuir, à ces élections présidentielles qui depuis quelques années nous mènent de Charybde en Scylla. Tout va de mal en pis aux yeux d’un grand nombre de Français. Continuer la lecture

Share