Gribouille, etc.

J’ai terminé un billet récent par ce proverbe russe : « Quand on tombe dans l’eau, la pluie ne fait plus peur. » et peu après j’ai pensé à Gribouille qui se jette dans l’eau par crainte de la pluie et à tous ces citoyens « fins comme Gribouille » qui, régulièrement, se jettent dans un danger plus grand que celui qu’ils veulent fuir, à ces élections présidentielles qui depuis quelques années nous mènent de Charybde en Scylla. Tout va de mal en pis aux yeux d’un grand nombre de Français.

Je ne pense pas qu’il soit utile d’expliquer la bêtise du comportement de Gribouille. Mais pourquoi Gribouille ?

Ce nom est issu de « gribouiller » qui exprime le désordre et la confusion dans l’activité. Il remonte à 1548 où, dans le « Sermon des fous », Gribouille désignait déjà un personnage naïf et sot. Au XIXe siècle, dans la littérature enfantine, on trouvait « c’est un vrai Gribouille » ou bien « quel Gribouille ! » adressé au même type de personne.

Les Français sont-ils tous devenus des Gribouille, des personnes désordonnées, naïves et sottes ? Je ne crois pas mais… Que vont-ils devenir ? Que vont-ils faire ?

Share

2 réflexions sur « Gribouille, etc. »

  1. bonjour chere Françoise, les français ne sont pas tous devenus des gribouilles, mais ils le sont hélas en grand nombre ! esperons une reaction, nous verrons bien à la suite de cette greve générale, j’ai bon espoir, qui sait ? bon sejour à la Reunion,; bises

  2. je me souviens plutôt du verbe gribouiller, et on m’ a plus d’une fois reproché mon gribouillage !
    Tout me parait en effet désordonné mais c’ est la conséquence de l’incohérence des gouvernements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *