C’est dimanche 4

Un homme accablé de problèmes décide de se pendre.

Il accroche une corde à une branche d’arbre, puis monte sur un tabouret.
Il passe sa tête dans le nœud coulant et s’apprête à sauter, lorsqu’un brave curé qui passait par là lui crie :
– Arrêtez, arrêtez ! Ne faites pas ça, mon fils ! Quels que soient vos soucis et vos peines, vous trouverez force et réconfort dans les Saintes Ecritures. Tenez, je vous donne ma Bible. Ouvrez-la à n’importe quelle page, et suivez les sages conseils qu’elle vous donne !

Le curé s’éloigne.

L’homme se dit que cela vaut peut-être la peine d’essayer.
Il se libère de la corde et descend du tabouret.

Il prend la Bible, l’ouvre au hasard et lit :
« Repens-toi ! »
——————
Un musulman décédé arrive au paradis.
Il est très excité, car toute sa vie, il attendait le moment de rencontrer le Prophète Mahomet.
Il arrive au portail du ciel et il y rencontre un homme avec une barbe.
Mahomet ? demande-t-il.
« Non, mon fils, je suis Pierre. Mahomet est plus haut ».
Et il désigne une échelle qui file vers les nuages.
Ravi que Mahomet soit plus haut que Pierre, l’homme gravit cette échelle à grandes enjambées.
Il rencontre un autre homme avec une barbe.
« Mahomet ? » demande-t-il plein d’espoir.
« Non, je suis Moïse et Mahomet est plus haut. »
Mahomet plus haut que Moïse ! L’homme n’en revient pas.
Il grimpe, grimpe. A nouveau il tombe sur un homme barbu et répète sa question :
« Mahomet ? ».
« Non, je suis Jésus. Mahomet est plus haut. »
A bout de forces, mais son cœur rempli de joie, il continue à grimper l’échelle et voit à nouveau un homme barbu
« Mahomet ?  » lâche-t-il en haletant.
« Non mon fils, je suis Dieu. Mais tu as l’air épuisé. Veux-tu un café ? ».
-« Volontiers. »
Dieu se retourne, frappe dans ses mains et dit :
– « Mahomet ! Deux cafés ! ».
————
Un facteur discute avec le médecin qui a accouché sa femme.
Surpris d’avoir eu des triplés, car il ne s’y attendait pas du tout, il demande:
– Docteur, dites moi, des triplés, c’est incroyable ! Ça dépend de quoi?
– Eh bien, dit le docteur, ça peut dépendre de plusieurs facteurs…
– Je le savais ! Ah la saaaaaalope..

.*****

Les hommes très bien, c’est devenu impossible à trouver, il n’y en a plus. Regardez l’affichette empruntée au blog « blagues de nuls ».Et pendant ce temps-là,

Share

10 réflexions au sujet de « C’est dimanche 4 »

  1. Je pense à toutes ces femmes qui attendent avec impatience l’homme impeccable, ………..difficile car les hommes ont toujours des défauts
    Un petit sourire dominical , avant la grisaille de la semaine
    Passe Françoise un bon et doux ,Dimanche

    Bisous

    TIMILO

  2. mon père ressentant sa démence liée à l’âge à tenter de se pendre..la ceinture a cassé.il avait dû être hospitalisé de longs mois.. difficile pour moi..il est décédé en février de cette année enfin libéré de cette foutue démence qui le laissait conscient.
    pas drôle scuse; juste envie de dire.. je file ..scuse..

  3. Bonjour Françoise,
    Un petit coucou rapide car je garde deux de mes petits-enfants !
    Passe un bon dimanche, merci pour ton aide pour les enfants malades,
    et gros bisous.

  4. je rigole!!!!lol
    la perfection n’a jamais existée car nous avons tous des qualités mais aussi des défauts

  5. Bonjour Françoise,
    Je me suis réveillée fatiguée et, après lecture de toutes ces histoires, me « voilà repartie pour un tour » ! Je me sens nettement mieux d’avoir bien ri ! Merci à vous !
    Bon dimanche !

  6. Peut-on rire de tout ? Timidement, je m’efforce de dire : oui. Pourquoi cette hésitattion ? Parce qu’hier, j’ai écouté une blague à propos des circonstances de la mort d’un garçonnet, décédé dans une cuve d’une machine à laver le linge. Tout l’art de l’artiste est de trouver, la brèche, les mots, le ton, afin d’enjoliver l’histoire sans faire trop de remous ! Bravo l’artiste.
    J’ai envie de vous raconter une histoire de Guy Bedos :
    Nicolas, retour de l’école, arrive à la maison tout excité : – tu sais,Maman, cet après-midi, on a fait de la menuiserie ! -Ah bon ? Et qu’est-ce que tu as fait, toi, mon chéri ? – Une croix. Pour mettre sur la tombe de Papa.
    Amicalement. Pimprenelle.

  7. venu prendre ma dose de sourires, je repars satisfait !
    j’ ai beaucoup côtoyé des thanatopracteurs et les pompes funèbres, et remarqué qu’ ils compensent la tristesse de leur métier par beaucoup d’ humour !
    bon dimanche
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *