Le rouge dans la nature

Le rouge est une des trois couleurs primaires.

Le rouge est fréquent dans la nature.

Il y a des fruits d’abord.

Les fruits rouges les plus connus sont la tomate, la cerise, la framboise, la fraise, la groseille.

Vous les reconnaissez, non ?

Certains fruits dont tout rouges, d’autres fruits n’ont que l’intérieur rouge : pastèque, grenade (certaines grenades sont cependant très rouges de peau)

Une pastèque ou plutôt deux pastèques

 

Une grenade

 

 

 

Connaissez-vous les pitayas ?

Et les pitayas sanguins ?

 

Le pitaya est plus connu sous le nom de fruit du dragon.

 

Il y a aussi des légumes rouges : poivron rouge,  piment, radis, salade rouge ou Trévise,  betterave rouge mais qui tend vers le violet plutôt que le rouge et le chou rouge qui, lui, est franchement violet.

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous reconnaissez, j’en suis sûre, de haut en bas et de gauche à droite :

– des radis rouges

– une salade trévise

– des betteraves rouges

– un chou rouge.

 

Les raisins rouges (dits aussi raisins noirs) donnent du vin rouge que l’on retrouve dans des expressions comme « boire du rouge », « bon gros rouge qui tache »… ce dernier n’étant pas de la meilleure qualité.Il existe de bons vins rouges en France et ailleurs : les Beaujolais, Bordeaux, Bourgogne, les Côtes du Rhône…

Il y a parmi les végétaux, un champignon magnifique rouge, pas comestible mais très très beau, particulièrement décoratif (quand il est en plastique) sur les bûches de Noël et sur les sapins. C’est l ‘Amanite tue-mouches (Amanita muscaria) ou fausse oronge.

Mais le rouge, c’est la couleur du sang et plus précisément du sang des mammifères et de la majorité des animaux vertébrés. (Certaines espèces de grenouilles ont le sang bleu ; et  bien, moi aussi parce que ça se voit dans mes veines qui sont du plus beau bleu. Je dois avoir du sang noble ; le sang bleu, c’est bien connu, c’est du noble ! )

De nombreuses fleurs rouges populaires  sont rouges : les roses rouges (les plus belles car elles sont déclaration d’amour ; mais, moi j’aime bien les roses roses), le coquelicot, certaines pivoines (mais là aussi je préfère les pivoines roses) et les amaryllis (là, les plus beaux, pour moi, sont les rouges).

Bien sûr quelques animaux rouges sont très populaires : coccinelle, poisson rouge, rouge-gorge, oiseau « cardinal », rouget, vivaneau… Leur destination n’est pas la même, quelquefois, c’est votre assiette.Vous la reconnaissez la bête à Bon Dieu, oui ?

Des minéraux sont rouges avec des utilisations bien différentes : cinabre, rubis, grenat… ils peuvent donner naissance à des pigments colorés comme l’ocre par exemple. Il y a encore de quoi raconter… Je m’arrêterai cependant, aujourd’hui, avec un peu de géographie :

La Mer Rouge : et pourquoi rouge ? Une des hypothèses avancées est que, même si la couleur de la mer Rouge est d’un intense bleu-vert, il arrive qu’occasionnellement, ses eaux soient peuplées d’une espèce d’algues qui, lorsqu’elles meurent, donnent à l’eau une couleur rougeâtre en raison d’un pigment interne rouge. Les Hébreux la nommaient déjà « mer d’Edom, edom signifiant « rouge » en hébreu.  Cependant, il est bien plus probable que son nom provienne de la désignation universelle du point cardinal sud qui est rouge, depuis la plus haute antiquité selon un code géo-chromatique. L’écrivain latin Quinte-Curce, lui, parle de la Mer Rouge en expliquant: « Son nom lui vient du roi Erythrus, c’est pourquoi les ignares croient que ces eaux sont rouges » ; selon lui, le nom de la mer provient du roi des contrées avoisinantes, car en latin le terme « erythrus » signifie rouge.

Les Aiguilles rouges sont un massif montagneux des Alpes françaises du nord. Le qualificatif de rouge est justifié par la teinte caractéristique des roches granitiques, qui rougeoient à la lumière du matin.

Anything else ? Pour ce soir, je m’arrête.

Share

6 réflexions au sujet de « Le rouge dans la nature »

  1. Bonjour Françoise,
    La seule chose que je ne connaissais pas c’est le pitaya.
    Cela ne peut être que bon.
    En tous cas, bonne journée à toi et bises bien amicales.

  2. et bien ! on peut dire que tu défends ta couleur préférée !
    Mais toi même démontre, qu’ elle a des côtés négatifs comme positif !
    je te fais remarquer qu’ à l’ extrême, il y a le noir, le muscat, les mures, le cassis, et même une variété de tomate du Caucase.
    je suis en train de réfléchir sur le vert, ma couleur préférée, y cherchant les côtés négatifs !!
    bonne journée, que je ne te souhaite ni orange ni rouge si tu es sur les routes !
    amitiés

  3. Bel article fort bien illustré.
    J’aime beaucoup le rouge mais je l’ai déjà dit.
    J’espère que tu vas bientôt rentrée chez toi pour avoir le plaisir de tes visites !
    Bonne fin de week-end.
    à bientôt…

  4. Flamboyant cet article! Bravo!
    J’y ajouterai seulement le « rouge-queue » que ma mère appelait « rossignol des murailles » et que l’on doit surprendre en vol pour admirer le beau rouge de sa queue déployée.
    Bonsoir A+

  5. Bonsoir Françoise,
    Un article fort agréable à lire, j’aime beaucoup la gaieté des illustrations ! J’aurais pu presque te l’emprunter si j’avais encore été instit 😉 car la couleur rouge est la première qu’on apprend en petite section !!
    Bonne semaine, bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *