… génaire, …tenaire

Je me souviens des leçons de grammaire de mon enfance, des leçons qui commençaient dès le C.P. (Cours Préparatoire) et continuaient au même rythme que les dictées jusqu’au CM2 (cours Moyen deuxième année, l’antichambre de la Sixième, au lycée en ce temps-là). Nous commencions par apprendre les articles définis (le, la, les), indéfinis (un, une, des) puis contractés (au, du… à les qui devient aux, de les devenant des…). Lire la suite

Share

Sinsemilia, de Grenoble

Un deuxième article fait en quatrième vitesse ce mercredi suite à l’invitation de la Vieille Marmotte », une autre Françoise. Elle fait partie d’une communauté « Musique à coeur…ouvert » et m’a proposé de participer sur le thème de la semaine « Honneur et honte » et une chanson à faire écouter aux autres membres de sa communauté. Lire la suite

Share

Aimer

Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif, et son futur est toujours conditionnel.

Jean Cocteau

Ecole qui a dû être aimée, mais qui ne l’est plus. Pourquoi ? Que sont devenus les élèves ? Les professeurs ? Que s’est-il passé ici ?

Un bureau et un tabouret. Quelle tristesse !

Share