Vocabulaire choisi

J’évoquais, il y a quelques jours, en terminant mon article, l’élitisme lexical de Monsieur Macron. Il veut étaler son savoir, sa supériorité, son pouvoir. Ce qui me frappe (vous aussi peut-être) dans ses mots, c’est leur décalage avec les Français. Combien de mots inusités parce que désuets ou pompeux ? D’autres plus simples, trop « populo » me choquent tout autant par leur dureté, leur froideur. Tous témoignent de l’absence totale d’empathie du président avec les Français, de son mépris et de l’agacement qui sous-tend souvent ses propos. Je ne l’écoute pas attentivement mais je l’entends encore. Lire la suite

Share