Bonn

Hier, je suis allée à Bonn, l’ex-capitale de la République Fédérale d’Allemagne, de 1949 à 1990. Ce qui m’a le plus surpris c’est son côté petite ville de province où il est encore facile de circuler et où l’on accède par des routes départementales peu encombrées. Une ville paisible. J’ai beaucoup aimé. Continuer la lecture

Share

Rhin et sapins

Est-ce la proximité du Rhin, cet immense fleuve, que je me souviens d’un poème de Guillaume Apollinaire étudié à l’école primaire, il y a donc plus de cinquante ans ? Certes, je l’avais relu en étudiant de manière très approfondie le recueil « Alcools » mais je n’ai jamais oublié la première découverte. En ce temps-là, Messieurs-Dames, on n’avait pas de pitié pour les cervelles enfantines, on les emplissait, on les remplissait, vaille que vaille, coûte que coûte. Et voilà, je n’ai pas oublié.

« Les sapins » qui sont à l’honneur en ce mois de décembre.

Continuer la lecture

Share