La grande bouffe

Non je ne parlerai pas de ce film tragico-burlesque de Marco Ferreri, une farce funèbre, « grandiose » qui fit scandale au moment de sa sortie en 1973 mais de cette abondance de nourriture sur les marchés de Noël. Je ne sais pas comment ça se passe en France métropolitaine, je ne connais pas, je suis tout juste passée à Toulouse il y a deux ou trois ans mais c’était bien différent. Quant à La Réunion, ça n’a rien à voir, on picore, on chipote, oui, d’accord on boit aussi. Il faudra qu’un jour j’aille à Strasbourg ou ailleurs, là où les marchés de Noël sont traditionnels. Continuer la lecture

Share