Justice ?

Fiona. On vient de juger l’affaire Fiona : 5 ans de prison pour la mère, 20 ans pour le « beau-père ». Cinq ans pour une mère qui a laissé son amant frapper à mort sa fillette, une mère qui a menti sans vergogne devant les caméras, une mère qui a oublié où est enterré son enfant… Pour essayer de sourire encore malgré cette affaire pourrie, je vous propose la chanson de Boris Vian. Continuer la lecture

Share