Y a plus de saisons

« Y a plus de saisons », disait déjà ma grand-mère avec les commères du marché, il y a un peu plus de cinquante ans. Depuis 1957, c’était la faute du Sputnick. Ce nom réveille les souvenirs de la guerre froide et de la course à la conquête de l’espace qui opposait l’URSS et les USA. Aujourd’hui on sait bien que le problème est ailleurs. avec ou sans Grxeta Thunberg, la jeune contestataire contestée : le problème c’est la pollution excessive de la planète. Continuer la lecture

Share