Fatiguée… déprimée

Aujourd’hui un billet loin de l’Amérique du Sud, un billet qui trainait dans mes brouillons, écrit il y a bien longtemps mais qui devrait servir à une vieille amie et à une autre copine dont le moral connait des fluctuations en ce moment. Ça arrive à tout le monde « d’être mal », il n’y a pas à en avoir honte mais il faut vouloir s’en sortir sans compter exclusivement sur les cachets car si la chimie peut être efficace (je parle en connaissance de cause), rien ne vaut le désir personnel de vivre qui est tapi au fond de soi (là aussi je sais de quoi je parle). Continuer la lecture

Share