Le dindon de la farce

Une fois de plus, hier, j’ai utilisé une expression familière que j’ai entendu souvent dans la bouche de ma grand-mère : «Etre le dindon de la farce». Elle disait aussi que ce sont toujours les mêmes qui se font plumer (ou tondre selon l’animal auquel on se réfère). Une chose est certaine, c’est que ce sentiment est partagé par un grand nombre de Français. Confirmation de la devise Shadock : « Pour qu’il ait le moins de mécontents possible il faut toujours taper sur les mêmes. » ? Continuer la lecture

Share