Mythomanie

Mytho… J’entends souvent ce mot dans la bouche de bien plus jeunes que moi. Mytho avec des variantes : le mot “mytho” tout simple qui signifie menteur utilisé comme nom commun classique ou comme interjection ” Mytho !” quelquefois renforcé par l’adjectif gros : “gros mytho !” et le mytho devient verbe qui signifie mentir : “tu mythos, il mytho”… Surprenant ! C’est l’évolution d’une langue vivante. Par contre quand je dis qu’une personne est mythomane, cela va bien au delà du mensonge. Le mythomane est souvent un malade mental. Continuer la lecture

Share

Chacun son métier…

“Chacun son métier et les vaches seront bien gardées”, en clair, si chacun ne se mêlait que de ce qu’il connaît parfaitement, tout irait pour le mieux. Je ne me mêle pas de soigner Pierre, Paul ou Jacques, je ne suis ni médecin, ni même infirmière par contre je sais, à peu près, grâce à ma formation, élaborer un questionnaire, le dépouiller et mettre les résultats en forme alors pourquoi, quand c’est possible, ne demande-t-on pas l’aide d’un amateur éclairé plutôt que de laisser la charge à un ignorant aussi motivé soit-il ? Continuer la lecture

Share

Onuphre

J’étais en CE2, j’avais donc huit ou neuf ans quand j’ai découvert La Bruyère grâce à mon institutrice de l’époque en 1961/62 : Madame Galetti. J’ai, avec elle, découvert Victor Hugo, Joachim du Bellay, Ronsard et je n’ai pas oublié les poésies qu’elle m’avait données à apprendre. J’ai eu plus de difficulté avec un texte en prose qui m’a marquée : Giton. Un portrait de La Bruyère, portrait que je n’ai pas oublié non plus. Continuer la lecture

Share

Tel est pris…

Je connais quelqu’un qui n’a chez lui qu’un seul livre et qui s’en contente, c’est son choix qui, au demeurant, n’est pas mauvais  il possède un exemplaire des Fables de Jean de La Fontaine. J’ai le même ouvrage en plusieurs versions, illustrées ou non, de poche ou en grand format. J’aime les livres.

Les fables sont des histoires variées qui ont toutes une morale. Continuer la lecture

Share

Gant(s)

J’ai terminé mon dernier article avec cette expression “prendre des gants“, c’est-à-dire prendre des précautions pour ne pas blesser quelqu’un. Prendre des gants, c’est être poli, mettre des formes, agir avec diplomatie, avec tact, être prudent, modéré, se retenir. Ce n’est pas être hypocrite mais simplement tenter de faire preuve de politesse et de bienveillance. Continuer la lecture

Share

Faire face à l’hypocrisie

Il y a quelques jours, j’ai eu une discussion avec une dame, sans doute trop gentille pour notre époque, donc en souffrance. Nous avons bavardé, elle se demandait et me posait la question : “Tous les Français sont-ils hypocrites ?” J’ai dit “Non, bien sûr” dans un premier temps, puis j’ai ajouté que je ne connaissais pas assez les autres citoyens du monde pour me prononcer sur leurs défauts et qualités, que je pensais que, sans doute, les hypocrites étaient répartis équitablement à travers le monde comme les personnes franches et que tout dépendant de l’époque, du pays, en résumé que je n’en savais rien, que je ne pouvais me prononcer. Continuer la lecture

Share

Quelle démocratie ?

Si le terme de démocratie participative est de plus en plus répandu, il est souvent utilisé pour légitimer l’action publique par les élus mais ce ne sont malheureusement, très souvent, rien que des mots, des slogans publicitaires pour une campagne et après, les promesses sont oubliées ; en ce moment, les lois sont de plus en plus transgressées sous couvert d’urgence sanitaire. Continuer la lecture

Share

Signes

Qui n’a pas entendu parler de synchronicité ? Ces coïncidences, ces hasards qui tombent au bon moment et nous aident à débloquer une situation ou à résoudre un problème. Certains voient dans la synchronicité un signe du destin, une aide cosmique ou divine, ou simplement le pur hasard mais si on s’en tient à une explication rationnelle, c’est sans doute notre inconscient qui capte tout ce qui se passe et qui nous aide à percevoir ce qui a du sens au bon moment. Les signes semblent tendance aujourd’hui dans notre société.
Continuer la lecture

Share