Trêve des confiseurs, encore

La trêve des confiseurs est, en France, une appellation de la période comprise entre Noël et le Jour de l’An et généralement passée au repos, a fortiori depuis que la cinquième semaine de congés payés existe. J’en profite (presque) ces jours-ci. Je vous en ai déjà parlé LÀ en 2011 et LÀ en 2012.

Comme toujours donc, du 24 au 31 décembre, la France tourne au ralenti (même chose durant le mois d’août) : les institutions s’arrêtent, les cotations à la Bourse aussi, il n’y a plus de match de football, etc. Tout le monde se repose sauf les confiseurs et autres métiers de bouche car cette semaine est marquée par un regain d’activité. Les réveillons et les jours de fête, le monde fait bombance sans répit. Une façon d’oublier ses tracas, quand on le peut.

Je constate surtout que les choses ne changent guère et ce que je craignais fin 2012 ne fait que se confirmer : « les «racketteurs officiels de l’Etat» … leur seul but … nous saigner. » Ils nous saignent depuis un bon moment et je doute cela cesse bientôt. Oui, on aime tellement les pauvres qu’on en fabrique chaque jour de nouveaux (chômeurs, emplois précaires, bas salaires…).

Vivons le mieux possible les derniers jours de 2015 en espérant un avenir meilleur en 2016 mais si on en croit quelques oiseaux de mauvais augure : rien n’est moins sûr.

Ne vous inquiétez pas, je garde le moral. Je regarde juste la réalité en face même si elle n’est pas jolie-jolie. Il faut arrêter de « se voiler la face », n’est-ce pas ce qui permet de réagir ou tout simplement d’agir ?

Share

Une réflexion au sujet de « Trêve des confiseurs, encore »

  1. l’ ennui, c’ est qu’ on ne voit pas comment notre avenir pourrait s’ éclaircir, puisque tous les plans suggérés tombent dans l’ oubli ou sont des échecs !
    Plus il y a de chômeurs, moins il y en a qui bossent, et c’ est sur ceux là qu’ on tombe, en ajoutant sans cesse de nouvelles taxes !
    La pauvreté finit par amener la révolte, surtout lorsqu’ on constate que les dirigeants s’ engraissent de plus en plus !
    Prenons ce que nous pouvons de la vie !
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *