Eta…

Je vous avais parlé d’un petit jeu que j’avais inventé jadis en cours d’informatique (LÀ) et que je perpétue de temps à autre. Aujourd’hui je vais m’amuser avec ETA. Et ta mère ? Non pas ça ! Étamine par exemple. Mais tout d’abord quand je pense ETA, voilà ce qui me passe par la tête :

1 – Pour aller aux USA, au Canada, en Australie ou au Sri-Lanka et peut-être ailleurs, il vous faut demander une Electronic Travel Authorization (ETA), c’est un visa ni plus ni moins ; il y a d’autres homonymes de cet acronyme.

2 – Eta est la septième lettre de l’alphabet grec et c’est par conséquent Eta, désignation habituelle de la septième plus brillante étoile d’une constellation dans la désignation de Bayer.

3 – Le sigle ETA peut désigner :

  • en basque : (Euskadi ta Askatasuna), une organisation armée basque indépendantiste,
  • en français : une entreprise suisse faisant partie du groupe Swatch,
  • le plus grand planeur biplace au monde en 2005,
  • une Entreprise de Travaux Agricoles,
  • une Entreprise de Travaux Adaptés,
  • en anglais : Estimated Time of Arrival : heure estimée d’arrivée.

Pourquoi ensuite ai-je pensé état-major ? Période trouble ?

État-major : d’une manière générale, un état-major est un organisme ou une équipe chargé de conseiller et d’assister un dirigeant. Le terme désignait à l’origine l’ensemble des officiers et du personnel militaires attachés à un officier supérieur comme agents d’élaboration et de transmission des ordres. On l’emploie désormais dans toutes les organisations complexes, grandes entreprises, administrations ou partis politiques, pour désigner la structure de direction ou le siège social de cette organisation, et — par métonymie — le lieu où se trouve cette direction centrale.

Plus joliment j’ai songé à étamine.

Étamine, en botanique : organe mâle de la fleur généralement constitué du filet et de l’anthère, situé entre la corolle et le pistil.

Étamine est aussi une étoffe légère et souple, très lâche et servant à confectionner des vêtements, des rideaux, des voiles, des drapeaux, ou même servant de canevas pour faire de la tapisserie.

Et comme nous sommes en période de fêtes, de bombance, de boissons, on appelle aussi étamine, le filtre généralement formé d’étoffe non croisée (parfois en métal) servant à passer des liqueurs, des sauces, etc.

Connaissez-vous cette expression : Passer, trier, etc. (quelqu’un ou quelque chose) à, par l’étamineElle signifie soumettre à un examen critique très pointilleux, faire subir une sélection très sévère.

C’est un truc qui s’est perdu de passer à l’étamine les individus. Et oui, ça fait mauvais genre : genre raciste, xénophobe, frontiste, etc. On ne passe à l’étamine (du fisc) plus que les travailleurs déclarés qui paient courageusement (bêtement ?) leurs impôts, certes en ronchonnant mais qui paient quand même, sans comprendre à quoi ces prélèvements peuvent bien servir puisque la misère progresse et que les mieux lotis s’engraissent de plus en plus.  

Par contre, lui, le simple citoyen constate que plus rien ne tourne vraiment rond : les routes secondaires sont de plus en plus en mauvais état, les poteaux de téléphone en bois sont penchés, voire même couchés pendant des mois, les zones blanches pour les téléphones mobiles sont toujours nombreuses, certains Français sont encore privés de télévision, d’internet à haut débit, les trains ne sont que très rarement à l’heure, les files d’attente sont de plus en plus longues (partout dans les commerces et les administrations), les colis de la poste n’arrivent pas une fois sur trois, parait-il et c’est « la faute à personne« . J’en passe. Tout va bien, bonnes gens, dormez en paix !

Bon, plus gai, demain, je vous offrirai d’autres mots commençant par ETA. Des mots jolis, des mots inconnus ou presque juste pour… étaler mon savoir, pour me libérer de l’étau des jours dans cette société trop étatisée qui oublie de plus en plus la liberté individuelle.

Share

3 réflexions sur « Eta… »

  1. Joli tout ça…. bonne fin d’année et bonne nouvelle année, meilleur que celle-ci… surtout une bonne santé.. sincèrement
    Jean

  2. et bien tu comprends dans quel état j’ erre une fois lu ton billet !
    j’ ignorais pour étamine, merci
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  3. Attention ! A ne pas vous éta-ler par suite de l’absorption de trop de champagne ! Heureusement que « l’Etat-Providence veille tendrement sur nous ! Avec ou sans état-d’âme, passez joyeusement d’une année sur l’autre ! Que nous réserve 2016 ?
    Je vous embrasse Françoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.