Barbares !

Quand je disais que notre monde était pourri… Ne peut-on mourir paisiblement à quatre-vingt cinq ans ? Mourir dans son lit endormi de son dernier et plus profond sommeil. Voilà. Je pleure depuis cette nuit la mort abominable d’une vieille dame. Morte assassinée. Je pleure mais surtout je suis révoltée. J’ai envie de crier « vengeance ! » Ce n’est pas très chrétien mais c’est humain.

Je regrette de ne pouvoir faire appel à la loi du Talion (œil pour œil) ou à la vengeance privée, le système primitif du droit pénal dans lequel la victime d’un dommage a le droit de causer à l’auteur de celui-ci un autre dommage, à moins qu’il n’intervienne entre les parties une composition pécuniaire moyennant laquelle l’offensé renonce à son droit de vengeance, je regrette de ne pouvoir faire appel à ces lois-là, la première étant dite barbare, la seconde ne me paraissant pas suffisamment efficace.

Il est vrai aussi que lorsque les esprits sont échauffés, les décisions prises à la va-vite sont dangereuses. Pour le coup, j’irais bien volontiers occire les assassins, comment ? Je ne sais pas mais l’idée de les torturer avant me plait beaucoup. La colère rend stupide, dangereux, je sais. Malheureusement, il en va de même avec les élus et les lois votées à la va-vite, lois souvent liberticides sous prétexte de sécurité. Je sais qu’il faut prendre le temps de réfléchir et de relire l’Histoire mais la douleur mine et fait agir bêtement.

La justice et les lois me posent problème, ce matin, encore plus que d’habitude.

Malgré la Loi n° 2014-1353 du 13 novembre 2014 qui renforce les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme, il y a eu le 7 janvier 2015.

À quoi bon des lois si elles ne font pas peur parce qu’elles ne sont pas respectées, qu’elles ne sont utiles qu’à asservir et soumettre toujours plus les citoyens lambda ? Ce ne sont pas des lois supplémentaires qui protègeront mieux les citoyens. Il suffirait d’appliquer celles qui existent depuis longtemps.

Je vous rappelle mon billet « corruptissima republica » («Corruptissima republica plurimae leges» = «plus l’État est corrompu, plus les lois se multiplient», Tacite) dans lequel je précisai que « Plus de mille textes législatifs ont été adoptés et promulgués depuis 1981. … La loi du 24 avril 1997 portant diverses dispositions sur l’immigration n’a eu aucun décret d’application… Il me semble indispensable, pour rétablir l’ordre, de revenir à une justice plus simple, plus équitable et plus sévère.

Ce matin donc, je suis triste, malheureuse, révoltée. Nous vivons, vous et moi, dans un monde de barbares et l’horreur est là, à nos portes, aux portes d’une maison, à celles d’un hôpital.

Les dix-sept morts il y a quelques jours ont fait la une des journaux. C’était horrible certes mais la mort que me chagrine aujourd’hui ne mérite-t-elle pas l’attention ?

Une vieille dame que j’aimais beaucoup, une vieille dame chinoise, laborieuse, méritante, douce, gentille, une femme si bonne que son visage reflétait sa bienveillance, cette femme que je ne peux qualifier de sainte ou d’ange, cette femme qui a élevé honnêtement sept enfants, leur a donné la possibilité de faire des études, de s’intégrer à la société française, cette femme vient d’être assassinée dans sa maison. Elle vient de mourir sous les coups de deux ou trois salopards qui ont voulu la voler. Voler quelques objets à son domicile et voler la recette de la station service dont elle s’occupait encore avec son mari et deux de ses fils.

Oui, elle a été assassinée par deux ou trois salopards, deux ou trois barbares (dont une femelle) qui ont pris la fuite. Comment appeler ces individus sinon barbares ? C’est péjoratif ? Sans aucun doute. Quel respect méritent ces bêtes sauvages ? Un barbare est un individu qui n’est pas encore ou n’est plus civilisé, qui appartient à un niveau inférieur d’humanité, cruel, sans humanité, brutal, criminel, impitoyable, monstrueux, sanguinaire, sauvage… 

J’espère qu’on les retrouvera ces deux  ou trois monstres mais que leur fera-t-on ? J’ai beau savoir que « nul ne peut faire justice lui-même », j’ai envie de venger cette dame.

J’ai relu ce texte : Au nom du peuple français…

Dans notre démocratie, la Justice remplit une mission fondamentale de l’État qu’il ne saurait ni concéder ni aliéner. Nul ne peut se faire justice lui-même. La Justice est un service public, elle est rendue au nom du peuple français. Gardienne des libertés individuelles et de l’État de droit, elle veille à l’application de la Loi et garantit le respect des droits de chacun.

Ah… Rires ou pleurs… Y-t-il encore une justice dans notre pays, une justice qui garantit le respect de nos droits ?

Fichtre, non ! Jusqu’à quel point peut-on laisser fonctionner cette pétaudière ?

*****

À 13 heures, heures locales, je viens d’apprendre que le mari de cette vieille femme est sur le point de mourir à son tour. Leurs deux fils sexagénaires sont mal en point.

Les assassins courent toujours.

Share

7 réflexions au sujet de « Barbares ! »

  1. Ce n’ est pas d’ aujourd’ hui que la justice est dénoncée, mais il me semble qu’ elle n’ a jamais été aussi injuste et laxiste.
    Je sais que dans ton cas, il me serait impossible de pardonner, et je ne serais satisfait que vengé
    ces gens sont des démons et ne méritent aucune pitié !
    Triste journée Françoise !
    Bisous

  2. Cela est d’autant plus terrible que ta famille en est bien proche… puissiez-vous trouver la force de continuer… et la force de ne pas vouloir rendre la pareil à ceux qui l’ont fait…
    sincèrement
    Jean

  3. J’ai eu mon neveu qui s’est fait agresser deux fois

    La première fois attaqués par trois maghrébins et on la retrouvé inconscient
    Des côtes et le nez cassés, des hématomes et gonflement des arcades
    Ces types connus des services de police ont pris 6 mois ferme avant d’être jugé
    Non français et non solvable une caisse à payer les dédommagements
    Et pas la peine de dire qui renfloue cette caisse, ce sont les contribuables
    Dans un sens une chance qu’elle existe, mais es-ce normal ?
    Des étrangers qui foutent la merde ça devrait être directement la porte
    Le retour au pays

    La seconde fois alors qu’il soutirait de l’argent deux maghrébins lui saute dessus
    Un couteau sous la gorge pour qu’il donne le code de sa carte bleu
    Ces deux merdeux ont été arrêté à peine 15 minutes plus tard
    Les gendarmes ont demander à mon neveu si il portait plainte
    Et vu la lenteur et le nombre de cours loupés pour passer les visites médicales, le psy et le tout sous convocation avant d’être dédommagé, Il à préféré s’abstenir

    Notre système de justice est archi NUL
    On n’est pas QUE victime car ils essayent en plus de culpabiliser
    J’ai plus confiance en quoi que ce soit et encore moins à la justice
    On critique les états Unis mais si un individus rentre chez toi par effraction il serait légitime de faire justice soi-même ce qui emmènerai à deux choses :
    – Plus de places dans les prisons
    – Que les délinquants (voleurs) puissent avoir peur d’agir

    Je ne sais pas comment je réagirai si ton cas devais m’arriver
    Une embardée, l’éblouissement du soleil ou un coup d’accélérateur est parfois vite donné

  4. Oui, notre première réaction est de leur rendre ce qu’ils méritent…
    Le plus triste c’est que notre société n’a plus le sens des responsabilités et on en voit le résultat…
    Amitiés
    Jean

  5. Oh Françoise, je lis seulement aujourd’hui 24 janvier cet article. Je comprends votre colère et ce désir de vengeance que vous ressentez. Un de vos commentaires sur mon blog et votre mail reçu ce jour m’ont appris ce drame. Je pense à vous tous. Comme je voudrais pouvoir vous aider.
    La justice existe-t-elle encore ? On peut en douter….

  6. Je ne sais pas.. j’espère aussi qu’ils seront trouvés et punis.
    Mais je crains que ces crimes se renouvellent bien trop souvent.
    Hélas !

    Merci pour ton coup de gueule et cet éclairage sur ce dont on ne parle pas.
    Passe une douce journée.

  7. Ping : Chinois de l’île de La Réunion | FrancoiseGomarin.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *