Coulrophobie

Savez-vous ce qu’est la  coulrophobie ? Quelques personnes supplémentaires viennent d’en être atteintes ces derniers jours. 

La coulrophobie est une peur exagérée des clowns. Les personnes atteintes de réelle coulrophobie sont effrayées à la vue d’un clown et ont des réactions caractéristiques d’un état de terreur : difficultés respiratoires, tremblements, spasmes…

Depuis une dizaine de jours, des clowns ont terrorisé quelques coins de France et les médias ont bien insisté sur ce phénomène qui a dû inspirer encore plus de farfelus ou de détraqués. Le maire de la commune de Vendargues dans l’Hérault a même interdit les costumes de clowns pour Halloween. Je me pose alors deux questions :

  • primo : est-il nécessaire de « légiférer » à chaque problème qui se pose ? Et pourquoi pas un couvre-feu aussi ?
  • deuxio : pourquoi cette volonté permanente de vouloir copier les États-Unis ? Halloween est un phénomène d’importation récente au pays d’Astérix.

À La Réunion, pour rester créoles, Français d’Outremer, on a ressorti Gran-Mère Kalle dont je vous ai parlé à plusieurs reprises,  et  encore.

Mais pourquoi avoir peur des clowns ?

Face à eux, on peut craindre d’être victime de blagues de mauvais goût voire même d’actes malveillants et humiliants. Qui se cache derrière le grimage ? C’est l’inconnu. On ne sait pas de quoi la personne qui se camoufle est capable. Les nuits de Carnaval comme celles d’Halloween sont souvent des nuits de folies, de quoi avoir peur quand est plein de bon sens et quand les repères habituels disparaissent.

Dans la vie de tous les jours, revêtir un costume de clown pour faire peur aux autres « est une forme de perversité », « C’est vouloir mettre les gens à bout et jouer avec la peur » explique une « spécialiste ». Mais pas de panique ! La peur des clowns liée à des faits divers (comme ceux du nord de la France en octobre 2014) « est ponctuelle » et « ne devrait pas s’installer » d’après des journalistes (qui se croient devins de plus en plus souvent).

En ce qui me concerne, je me suis toujours sentie mal face aux clowns. Quand j’étais petite, je n’avais pas réellement peur d’eux mais je ne les aimais pas beaucoup, ils ne me faisaient pas rire, bien au contraire, j’avais plus souvent envie de pleurer surtout à cause de ce grand blanc méchant et prétentieux qui martyrisait l’autre, le simplet, plus proche de nous, devait beaucoup souffrir même s’il ne le montrait pas.

Le grand blanc (ça me fait penser au requin du même nom) est appelé simplement « Le clown blanc ».clown blanc Son costume, généralement tout blanc, peut être argenté, brillant ou même compter des rayures. Son maquillage est blanc lui aussi, avec deux sourcils bien noirs dont l’un est souvent démesuré, et une bouche rouge. C’est un personnage autoritaire qui exprime le sérieux voire quelquefois la tristesse ; il évoque le lunaire, comme Pierrot, le merveilleux, l’aérien… Le rêve au cirque mais face à lui il y a l’Auguste, le terrien, balourd, pataud, celui qui porte des vêtements simples, des vêtements de tous les jours mais le plus souvent il revêt un costume aux couleurs criardes : une veste à large carreaux avec parfois une fleur (souvent hypertrophiée) à la boutonnière, des bretelles qui retiennent un pantalon trop grand et, presque toujours, il porte d’immenses chaussures qui rendent sa démarche malaisée comme celle de l’Albatros de Baudelaire :

Exilé sur le sol au milieu des huées,

Ses ailes de géant l’empêchent de marcher.

  

L’Auguste se cache souvent, lui aussi, sous un maquillage blanc sur lequel se détachent un nez et une bouche rouge vif. Il n’est jamais totalement à sa place et fait souvent des choses surprenantes, un peu comme un enfant dans un monde de grandes personnes. Dans l’Auguste, tout semble déplacé : il ne marche pas normalement, lorsqu’il  veut donner un coup de pied, il tombe, quand il joue de la trompette ou de l’harmonica, les sons ne sortent pas comme il faudrait. Je le disais avant, les éléments mêmes de son costume sont des plaisanteries : son chapeau est trop petit, la fleur de sa boutonnière arrose ses partenaires et ses chaussures gênent la marche…

L’Auguste m’a toujours paru être victime du clown blanc (comme nous sommes aujourd’hui victimes des « politiques »), voilà qui était triste et m’empêchait de rire.Krusty

 

Puis, plus tard, j’ai rencontré devant ma télévision : Krusty le clown, encore plus effrayant que n’importe quel autre clown. Krusty est un personnage du dessin animé « Les Simpson », c’est un clown dépressif, tabagique et cynique qui anime un show télévisé pour les enfants.

C’est physiquement le jumeau d’ Homer Simpson ce qui n’a vraiment rien de rassurant.

Share

6 réflexions sur « Coulrophobie »

  1. je pense aussi que la médiatisation à outrance a des effets pervers, et donne de mauvaises idées.
    Les clowns ne me font pas rire, même pas le  » fumagali  » chez patrick Sébastien.
    Il y a trop d’ exagérations chez eux, et finalement ils amènent à se moquer du malheur des autres, ce qui n’ est pas tr-s chrétien.
    IL me semble aussi que quelques films d’ horreur américains ont pour vedette un clown.
    Chez nous, nous en avons un à la tête du pays !
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  2. Bonjour
    Oui, si les médias savaient se taire un peu plus cela rendrait service à tout le monde… Il y a vraiment des détraqués dans notre société… Et si tous les anciens se mettaient à en faire autant ?
    bonne journée
    Jean

  3. Merci de nous avoir appris ce qu’était la coulrophobie…
    Vraiment nous vivons une drôle d’époque, des gens (malintentionnés surement) qui sont censés faire rire, font peur aux enfants et attaquent les adultes.
    Moi aussi je n’aime pas les clowns, ils ne me font pas rire du tout.
    Avec tout ce qu’on nous annonce sur les attaques terroristes et autres, cela fait peur. Qui se cache sous ce déguisement ?
    Merci de la visite sur mon blog, plus terre à terre.
    Bon week end. Valériane.

  4. les gens ne réfléchissent plus
    et font du n’importe quoi
    parfois juste pour rigoler
    mais cela va en s’amplifiant
    et de nouveaux défi sont sur le net
    quelle genération!!!!
    je te souhaite une agréable fin de journée et un excellent weekend
    ti bo

  5. Certaines personnes aiment bien faire la « une » et, pour y parvenir, déploient tous leurs efforts de plus ou moins bon goût !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.