Jour chômé payé

84% des femmes et 79% des hommes ne travaillent pas le 1er mai. Pourtant, 82% des personnes interrogées ne savent absolument pas pourquoi elles peuvent ce jour-là être libres, en repos. Difficile de le croire.

J’avais écrit un billet sur l’origine de ce jour chômé et sur celle du muguet dans un billet intitulé simplement « Le premier mai » que vous pouvez encore lire.

En résumé : à l’origine, on trouve un mouvement de grève à Chicago. 

En 1886, le 1er mai, lors d’une grève générale, environ 400 000 salariés ont paralysé de nombreuses usines pour réclamer la journée de 8 heures de travail. Fermement opposés, les patrons ont refusé de céder. Le mouvement a alors pris de l’ampleur et s’est envenimé. Trois grévistes sont morts dans les affrontements contre la police. Dès le lendemain, lors d’une marche de protestation, une bombe a explosé et fait un mort parmi les policiers. Dans le mouvement de panique, une bagarre a éclaté et sept autres policiers sont décédés. Ensuite, cinq syndicalistes, classés comme anarchistes, ont été arrêtés, jugés et condamnés à mort puis pendus le 11 novembre 1887 : « Vendredi noir » ou « Black Friday ».

En ce temps-là, les jugements étaient rapides, sévères et définitifs. Justes ? Ah, ça, c’est une autre affaire.

Share

1 réflexion sur « Jour chômé payé »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *