Les glycines

Entre les hôtels, les restaurants, les résidences, les programmes immobiliers, « les glycines » sont un nom prisé, très fréquent, en particulier dans le sud de la France. Il est  vrai que les glycines courent souvent le long des façades ou sur des grillages.

120016Quand j’étais petite, pour aller à l’école, plusieurs chemins étaient possibles. Je prenais généralement toujours le même sauf pendant quelques semaines d’avril ou mai, quand les glycines de l’imprimerie Dardelet étaient en fleurs, je changeais mon itinéraire pour voir pendre les grappes mauves et sentir leur parfum sucré et enivrant. Aujourd’hui l’entreprise Dardelet a cessé son activité, les glycines ont disparu. Je me demande même si le bâtiment existe encore. Ah comme je l’aimais cet itinéraire bis, coloré et parfumé qui me mettait sur le chemin des vacances !

Les glycines, c’est aussi le titre d’une chanson de Serge Lama.

Pour venir à du plus sérieux, du plus savant, la glycine est une plante sarmenteuse faisant partie des légumineuses papilionacées, à fleurs odorantes, mauves, blanches ou roses qui se présentent en longues grappes pendantes, cultivée essentiellement pour sa valeur ornementale glycine-chine-culturemais si vous cherchez sur Wikipedia, voilà ce que vous trouverez :

Je suis restée quasi sidérée en voyant que le soja faisait partie de la famille des glycines (je me coucherai moins bête ce soir) et qu’il existait une variété produisant des patates en chapelet, une concurrente des « patates en l’air » ou « pommes en l’air » de La Réunion mais celle dont je vous parle qui fait de belles grappes fleuries et qui sent bon appartient au genre Wisteria, ce sont des « wisteria chinensis ». « Wisteria lane », est-ce que ça vous dit quelque chose ?

Oui, c’est bien ça, c’est l’adresse des « Desperate Housewives ». J’ai longé cette rue, ce fameux « Wisteria Lane » dans le bus des Studio Universal, à Los Angeles. Vous vous souvenez sans doute du motel Bates de « Psychose » que je vous avais montré là, en 2011. Plus loin dans le circuit, on découvre les maisons de :

Bree Van de Kamp : femme bon chic bon genre, la plus classe de Wisteria Lane, psychorigide, pas toujours sympathique mais que j’aime beaucoup,bree_van_de_kamps_house

Lynette Scavo : mère de famille nombreuse qui affronte des tas de difficultés, du cancer du sein à l’infidélité de son mari en passant par les problèmes relationnels avec diverses personnes de son entourage : sœurs, mère, fils…, personne très attachante et réelle battante,img4941

Suzan Delfino : la plus simple des Desperate, la nunuche de service, maladroite, curieuse, tendance Madame Pasd’Bol,Susan-Delfinos-house-Desperate-Housewives– Gabrielle Solis : née dans une famille mexicaine et modeste, elle se pavane et se vante mais elle cache des souffrances derrière son apparence superficielle, celle que j’aime le plus avec Bree Van de Kamp : pas les plus morales certes mais cependant mes préférées, encore que les deux autres soient aussi très attachantes.Gaby solis wisterialaneSi je vous dis que c’est la seule fois que j’ai regardé une série télévisée de manière continue et que j’attendais chaque semaine les nouveaux épisodes avec impatience, vous pensez quoi ?

4 réflexions au sujet de « Les glycines »

  1. Bonsoir Françoise. J’adore moi aussi les glycines. Il y en avait une qui courait sur une treille devant la maison de mes grands-parents maternels et j’aimais son parfum sucré. Il y a des séries que j’aime bien mais pas Desesperate housewifes… Bonne soirée

  2. Ce que je pense pour les séries TV ? Rien
    J’ai bien été fou de Formule 1 au point de me couper du monde, de refuser des repas de famille le dimanche et de mettre mon réveil à 2h30 du mat pour suivre la course en direct. Oui mais ça c’était avant, maintenant c’est le travail qui justifie mon absence …

    Quand au glycine je découvre, plante totalement inconnu et je me dis que ça irait bien sur une cabane au fond du jardin reste à savoir quelle sont ces particularités pour que l’endroit lui puisse la convenir.

  3. Pas de glycine chez moi, ça devient trop imposant, et arrache le treillis censé la tenir.
    Un voisin en avait une superbe, toute blanche, qu’ il a fait arracher, parce que ça lui tordait le grillage !
    Je ne regarde plus les émissions qui ont des suites, n’ aimant pas me sentir obligé,mais j’ ai suivi pas mal de feuilletons dans ma jeunesse, même à la radio, Zappy-max ou la famille Duraton !
    Bon dimanche Françoise
    bisous

  4. Ben moi aussi je me coucherai moins « bête » ce soir, car voici un article fort bien documenté (comme toujours … dirais-je) !
    Merci pour ton com’ chez moi et je t’apporte la réponse sur un pla … copié/collé !

    <>
    Bisous amicaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *