Bêtes et méchants

Regardez attentivement tous ceux qui nous représentent ou ceux qui sont les représentants de l’autorité : flics, gendarmes, juges, ministres… Ils en font des bêtises. Bêtement ? Seuls ? Sur ordre ? Je me demande.  Faire un bêtise, ça peut arriver et ça peut être excusable mais je reviens à ma question de samedi au début du billet :  » sont-ils bêtes ou plus filous encore que nous ne l’imaginons ? »

Je n’ai pas de réponse claire et définitive. Pas facile de démasquer les individus fourbes.

Il est des gens intelligents (ceux qui le sont vraiment et ceux qui passent pour l’être) dont la méchanceté, la cruauté ne font aucun doute. Ces gens-là, intelligents et méchants, sont très dangereux, ce sont les plus dangereux car les méchants veulent dominer ; ils perdent tout sens commun et toute mesure dès lors qu’on les laisse faire. Voilà comment naissent et fonctionnent les dictatures : le peuple se tait, ils en profitent.

Leurs aides : les soudards,  galonnés ou non, sont bien souvent des prototypes de l’individu bête et méchant, ce sont eux qui commettent les crimes de régime ou les crimes de guerre. Souvenez-vous des nazis et, plus proches de nous, pensez au régime de Franco, de Salazar, de Pinochet (au Chili, 130 000 prisonniers, 38 000 torturés, 3 200 morts ou disparus) sans parler de ce qui se passe aujourd’hui à l’Est. En Ukraine, en Crimée et pourtant nous sommes allés à Sotchi comme à Berlin en 1936. (À Moscou en 1980 et Pékin, 2008, les jeux faisaient la propagande pour leur pays, pour le parti au pouvoir mais à Sotchi comme à Berlin en 1936, il me semble que les jeux tournent entièrement autour d’un seul homme ; à Berlin, c’était Hitler à Sotchi, c’était Poutine. Ah la la, il faut se méfier des petits teigneux… même des petits gros joviaux.)

Combien d’humains ont passé des heures à regarder leurs écrans pendant ces deux semaines de J.O. ? Trois milliards rien que pour la cérémonie d’ouverture.

Il reste donc cette bêtise de masse, la bêtise du troupeau qui subit le fouet, courbe l’échine devant la force, se résigne, encaisse les coups, se fait insulter sans broncher, se laisse conduire à la boucherie, voler et dépouiller, malmener, mystifier, ce troupeau qui paie l’impôt, obéit aveuglément à la loi, s’agenouille devant le veau d’or, subit toutes les humiliations, toutes les vexations, s’émerveille devant ce qui brille, applaudit ce qui miroite, accepte tous les reniements, insulte l’homme qu’elle encensait la veille, encense celui qu’elle insultait, se lève contre celui qui est propre, humain. Je pense à la chanson de Guy Béart « Le premier qui dit la vérité ».

Enfin il y a aussi cette bêtise qui plastronne, s’admire et se pavane, se rengorge de ses avantages et de ses succès, la bêtise satisfaite, la bêtise puante des vaniteux et des sots, cette bêtise-là est encore plus intolérable à mes yeux. Est-elle comique ? Il suffit de rester un peu devant son écran de télévision, d’écouter la radio, de se brancher sur un réseau quelconque. Les nouveaux people… Ça fait peur. Des Zahia, Nabila, Ribéry… Peut-être pendant un moment peut-on sourire ? Je n’en ai pas envie.

Voir parader, s’exhiber, discourir, entendre rabâcher des âneries par des incapables soucieux simplement de leur notoriété, de leur bien-être personnel m’agace.

Pire encore, les politiques qui ne sont jamais soucieux de l’intérêt général, qui ne pensent qu’à eux ; les entendre protester, la main sur le cœur avec des trémolos dans la voix, de  leur honnêteté de leur patriotisme et de leur amour du peuple, les voir ensuite distribuer beaucoup de récompenses et si peu de punitions à leurs amis, bourrer le crâne d’imbéciles qui les applaudissent, me hérisse le poil définitivement.

 ********

Je ne peux résister à l’envie de vous faire lire ce portrait de riche que j’ai appris par cœur, en CE 2,. Dieu sait que ce ne fut pas chose aisée, la prose étant plus difficile à mémoriser que les alexandrins.

Giton a le teint frais, le visage plein et les joues pendantes, l’oeil fixe et assuré, les épaules larges, l’estomac haut, la démarche ferme et délibérée. Il parle avec confiance ; il fait répéter celui qui l’entretient, et il ne goûte que  médiocrement tout ce qu’il lui dit. Il déploie un ample mouchoir et se mouche avec grand bruit ; il crache fort loin, et il  éternue fort haut. Il dort le jour, il dort la nuit, et profondément ; il ronfle en compagnie. Il occupe à table et à la  promenade plus de place qu’un autre. Il tient le milieu en se promenant avec ses égaux ; il s’arrête, et l’on s’arrête ; il  continue de marcher, et l’on marche : tous se règlent sur lui. Il interrompt, il redresse ceux qui ont la parole : on ne  l’interrompt pas, on l’écoute aussi longtemps qu’il veut parler ; on est de son avis, on croit les nouvelles qu’il débite. S’il  s’assied, vous le voyez s’enfoncer dans un fauteuil, croiser les jambes l’une sur l’autre, froncer le sourcil, abaisser son  chapeau sur ses yeux pour ne voir personne, ou le relever ensuite, et découvrir son front par fierté et par audace. Il est  enjoué, grand rieur, impatient, présomptueux, colère, libertin, politique, mystérieux sur les affaires du temps ; il se croit  du talent et de l’esprit. Il est riche.

La Bruyère Les caractères « Des biens de fortune »

8 réflexions au sujet de « Bêtes et méchants »

  1. Je vais p’tre faire un commentaire un peu déplacé mais tant pis
    Vous parlez d’hitler, des nazis et compagnie, hélas le résultat ont le connait tous
    Mais il faut p’tre comprendre comment ils en sont arrivés là, pour que l’histoire se répète pas et ce qu’à fait notre gouvernement de Vichy n’a guère été mieux, sinon pire …
    Sinon n’importe quelle personne qui à l’habitude de brasser des Millions fini tôt ou tard à ne plus avoir les pieds sur terre, malheureusement ceux qui ont le pouvoir perdent trop facilement la tête et la notion de l’argent. On dit toujours que l’argent vite gagné est vite dépensé tout comme celui qui en a toujours eu saura le préserver.

  2. on peut se poser la question !
    vaut ‘il mieux un homme à poigne, qui empêche les dérives et garde chez lui ceux dont nous n’ avons pas besoin, ou cette fausse démocratie, où la pléthore d’ élus se remplit les poches, avec la bouche en forme de fausse démocratie ?
    si on se réfère aux faits, le monde se portait mieux du temps de sadam Hussein !
    mais les plus méprisables sont les merdias, qui flattent les bas instincts, et se plient au plus offrant !
    Bonne soirée Françoise
    bisous

  3. tu te souviens de tout ceci quelle mémoire…merci de ton passage par chez moi…te lire me fait toujours plaisir…bonne semaine

  4. tu mets le doigt sur un sujet important
    en ce moment certains pays se révoltent parce que qu’ils ne se laissent plus manipuler par certaines classes politiques
    les méchants , les dominateurs, les manipulateurs sont dans toutes les classes sociales
    beau sujet du jour
    Belle fin de journée
    Excellente semaine
    ti bo

  5. Bonsoir Françoise .. je crains hélàs que la bêtise et la méchanceté existent dans toutes les couches sociales et qu’elles ne soient pas que l’apanage des puissants … Je crois aussi que l’homme, dans sa grande majorité, est bête, faible et influançable et hélàs pourvu d’un tel orgueil qu’il n’apprend jamais rien des leçons de l’histoire et ne se rend même pas compte qu’il est manipulé …
    après ce triste constat ….. bon, peut-être exagéré, çà me fait çà quand je digère mal mon souper … lol … je vais répondre à ta question …. ouiiiiiiiiiiiii ce couple atypique vécut heureux et amoureux jusqu’à la mort … et qui sait, peut-être même après …. chuttttt je ne t’en dis pas plus …. tu verras çà dans un de mes prochains articles .. lol
    bisous et bon mardi

  6. Les dictateurs sont toujours intelligents sinon il n’arriverait pas aussi haut dans la hiérarchie. Bon mardi, bisous

  7. Bonjour ma Françoise, tant qu’il y aura des hommes corrompus il y aura des dictateurs, des hommes stupides, des tueurs, des bêtes et méchants etc… Bel article.

    La douceur est par ici, les arbres commencent à
    fleurir, on dirait bien que monsieur printemps,
    frappe à la porte. Quel bonheur de se sortir
    du couloir de l’hiver un peu plus tôt, mais restons
    prudent.
    Si tu habites à l’étranger lol mes bla bla ne te sembles
    pas cohérents hi hi, mais bon c’est tout moi ça.

    En attendant c’est moi qui frappe à la porte de ton petit
    monde pour déposer un nouveau lien ami.
    Merci à toutes les personnes qui ont la gentillesse ou le temps
    de passer dans ces univers avec amitié.
    C’est mon ami Maïté aujourd’hui qui sera à l’honneur, avec son
    monde de douceur, quand on en repart on se se sent bien pour la
    journée.
    http://lepetitmondedemai.eklablog.com/belle-belle-comme-le-jour-a106784614

    Prends soin de toi et merci pour ton article du jour que je
    découvre ou redécouvre.

    Lolli

  8. Bonjour
    Pour les jeux je n’ai guère regarder que la clôture…. toutes ces manifestations finalement m’agacent, de l’argent dépensé des sommes énormes est-ce bien ?
    Je ne sais pas…
    Amitiés
    Jean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *