Anagrammes

Je crois que c’est encore avec ma « Vieille marmotte » que la discussion est partie vers les anagrammes. Que de sujets de billets naissent avec elle ! Ce sont comme des petits défis qu’elle me lance et que je m’amuse à relever.

Aujourd’hui, anagramme : « gare maman !« 

Avant de publier ce billet, je viens de lire que la Marmotte nous lâche « ce n’est qu’un au revoir », chante-t-elle, mais les au-revoir sont toujours tristes. De la tristesse au programme. De la tristesse qui peut devenir (nous sommes dans les anagrammes) : RISETTES ou dans un mode différent RESISTES. Au choix. À bientôt, Marmotte.

L’anagramme (avec des lettres dans le désordre) est la base de plusieurs jeux :

Le Scrabble (un de mes jeux préférés) : le joueur pioche 7 lettres aléatoirement d’un sac et doit les placer sur une grille de 225 carrés pour former des mots qui se croisent… Je pense à Muriel Robin ou Pierre Palmade :

Le Boggle : il existe des variantes sur la forme mais le principe est de secouer et de lancer seize dés sur lesquels sont inscrites six lettres. Seize lettres sont donc affichées sur 96 lettres possibles. Le but est de faire le plus grand nombre de mots possible avec ces 16 lettres pour marquer le plus grand nombre de points.

Les mots croisés, fléchés qui emploient quelquefois aussi des anagrammes.

Des Chiffres et des lettres, les joueurs doivent trouver le mot le plus long d’un tirage de 10 lettres, celui  ou ceux qui trouve(nt) le mot le plus long reçoi(ven)t les points.

J’aime jouer avec les lettres, et les mots aussi. Amusons-nous ensemble. Cultivons-nous aussi et révisons. Qui ne connait pas « Marie », ce poème de Pierre de Ronsard  ?

Marie, qui voudrait votre beau nom tourner,
Il trouverait Aimer : aimez-moi donc, Marie,
Faites cela vers moi dont votre nom vous prie,
Votre amour ne se peut en meilleur lieu donner.

S’il vous plaît pour jamais un plaisir demener,
Aimez-moi, nous prendrons les plaisirs de la vie,
Pendus l’un l’autre au col, et jamais nulle envie
D’aimer en autre lieu ne nous pourra mener.

Si faut-il bien aimer au monde quelque chose :
Celui qui n’aime point, celui-là se propose
Une vie d’un Scythe, et ses jours veut passer

Sans goûter la douceur des douceurs la meilleure.
Eh, qu’est-il rien de doux sans Vénus ? las ! à l’heure
Que je n’aimerai point, puissé-je trépasser !

Plus simplement, vous avez  vu sans doute qu’avec les mêmes lettres CEHIN, on peut écrire  « chien-Chine-niche ». Voilà les variations autour du crâne : « carne – écran – nacre – rance – ancre » ou avec l’argent qui change de forme et devient : gérant – grenat – garent – ragent – Tanger – gréant – régnât – ganter.

Imaginer donne la migraine, et le parisien : l’aspirine. L’aube, c’est beau même quand la police picole. Dans un monde onirique qui devient ironique, la luciole se change en couille et c’est étrange que la gérante possède un renard argenté.

Bien des écrivains ont joué avec leur nom : Boris Vian devint successivement Bison ravi, Brisavion, Baron Visi ; Marguerite de Crayencour, Marguerite Yourcenar ; François Rabelais, Alcofribas Nasier ; Jean-Baptiste Rossi, Sébastien Japrisot…

Si vous aimez Harry Potter, vous avez vu que sous « Tom Elvis Jedusor » on peut lire « Je suis Voldemort ».

Le verbe « enculbuter » n’existe pas mais il correspondrait à turbulence.

Je vous fais CAGUER ? ÇA URGE ! Bien, partez… mais retenez qu’avec Françoise, on peut faire : CONFERAIS, CONFIERAS et FONCERAIS.

Avez-vous remarqué que Pascal Obispo c’est Pablo Picasso ?

Et tous ces noms qui donnent des expressions curieuses : Avec le commandant Cousteau, Tout commença dans l’eau. Vincent Auriol, Voilà un crétin ! Jean-Paul Sartre : Satan le parjure.

Pour faire plaisir à quelques uns : Laurent Fabius, naturel abusif.

Ne trouvez-vous pas que les adeptes de la tergiversation répondent souvent aux phrases interrogatives par « euh… » ?

Je me suis bien amusée. Pas vous ? J’attends vos propositions éventuelles.

Share

8 réflexions au sujet de « Anagrammes »

  1. c’ est une question d’ habitude, je pense, et cela pourrait tourner au réflexe !
    j’ aime bien, surtout aujourd’ hui, ministre, et intérims !
    bonne journée Françoise
    bisous

  2. Et bien me voilà prévenue : GARE MAMAN ! oui je vais à la gare et vais y prendre garde !
    Des RISETTES ? je vais en faire des tonnes !
    Quand à RESISTES ! tu sais à qui que tu causes !!!!
    ça te va bien la résistance, Françoise ! tu es en forme, du moins intellectuellement à ce que je peux en constater !!!!!!
    Ton article complète superbement le mien. Je vais le mettre en lien avec le mien ! Merci ….
    Qui va relever le défi ?

  3. Bonjour Françoise!
    Merci de votre passage sur mon blog et de votre gentil commentaire sur la note « Iles Mèdes ».
    Votre blog est très riche. Je suis en train de le découvrir.
    Bonne journée
    Amicalement, Tatiana

  4. Blog
    Bonjour Françoise
    j’aime mieux les jeux de stratégie, comme les échec
    Je te souhaite un très bon mercredi
    Nos amitiés bises
    Qing&René

  5. Bonjour ma Françoise, je viens de passer un bon moment, merci !
    Pour la suggestion ben je t’apporte mon jeu plus bas, ça te va ? Lol !

    Ca va tu as bien dormi ? Pas de cauchemars ?
    Bon tant mieux car lorsque tu vas mettre ton bout de nez dehors
    le cauchemar est là, ben oui si je te le dis hi hi !
    Grisaille, pluie, froid et même ton voisin qui sera grognon… tu verras !

    Enfin pas grave, je suis de bonne humeur et je ris dès le matin, alors
    laisse-moi te transmettre ce lot de douceur et ce mercredi sera tout
    rose.

    Je suis contente que tu passes me voir et ta fidélité indique que tu
    te sens bien au coeur de Lolli.
    On ne le répètera jamais assez l’amitié ça vaut un bon steak, au lieu de
    nourrir l’estomac ben ça nourrit l’esprit.
    Alors merci à toi qui me lis. J’espère combler autant ton coeur chaque jour.

    J’espère que tu vas mieux, ou très bien. Si tu viens juste de tomber malade,
    alors soigne moi vite tout ça, je te veux en forme à mon retour.

    *Le p’tit jeu de mot pour faire travailler notre mémoire.*
    Pour changer un peu, il faut trouver un nom et prénom célèbre.
    Sans obligation de jouer bien sur.

    DAERRG TNUOGJ

    C’est un acteur, réalisateur, scénariste et producteur français
    né le 4 mai 1951 à Paris.
    Il est l’un des piliers du cinéma français depuis le début des années 1980 et
    a participé à beaucoup de ses grands succès populaires.

    Prends soin de toi.

    Lolli

  6. Ping : Déjà dit ? | FrancoiseGomarin.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *