Les dangers de l’information douteuse

C’était il y a quelques jours, Jean-Pierre Pernaut s’excusait pour le bidonnage d’informations : un faux témoignage lors d’un reportage consacré au contrat de responsabilité parentale (CRP). « Nous sommes sincèrement désolés de ce manquement inadmissible au sérieux, à l’éthique et à la déontologie de l’information. C’est la première fois dans l’histoire de nos journaux », a-t-il insisté. (Il parait que non.) « Nous ne pouvions ici ni déceler, ni imaginer pareille faute, malgré les procédures de contrôle mises en place pour les 15.000 reportages que nous diffusons chaque année. Néanmoins nous vous prions d’accepter nos excuses ».

Facile ! Trop facile de nous prendre pour des idiots. Je ne parle même pas des soucis avec le baccalauréat, le BTS et même le brevet des collèges. Cette année, on se surpasse en France. Où est le sérieux dans le travail et l’organisation des examens ? Voudrait-on définitivement supprimer les examens, on ne s’y prendrait pas mieux… Que devient l’enseignement français qui a été longtemps de bonne qualité ? Démagogie et laxisme. C’est inquiétant.

Que deviennent les valeurs : travail, effort, mérite, intelligence  ?

Des tas d’idées me viennent à l’esprit mais d’autres ont pensé avant moi aux problèmes de l’enseignement dont un brésilien que je trouve fort judicieux dans ses remarques. (Evidemment puisque je pense comme lui.)

Júlio César de Mello e Souza est bien connu au Brésil, et même à l’étranger parait-il, pour ses livres sur les récréations mathématiques (moi, je me dis : « drôles de jeux mais ma deuxième fille se détendait en faisant des maths, ce qui n’était pas mon cas, j’ai un bac littéraire). La plupart des livres de Júlio César de Mello e Souza étaient publiés sous le pseudonyme de Malba Tahan. Il était très critique vis-à-vis des méthodes d’enseignement brésiliennes, et tout spécialement de l’enseignement des mathématiques. « Le professeur de mathématiques est un sadique, » déclarait-il, « qui adore rendre toute chose la plus compliquée possible. »  J’ai toujours pensé cela des professeurs de maths. En éducation, il était en avance sur son temps et aujourd’hui ses propositions sont néanmoins plus appréciées que mises en pratique.

J’ai trouvé par hasard un texte de cet homme qui me parait d’actualité quand on pense à DSK. Je ne dis pas que notre homme politique français est tout blanc, tout propre, il n’y a pas de fumée sans feu mais on l’a bien maltraité, c’est incontestable.

Qui y avait intérêt ?

Voilà le texte qui me parait plaisant à lire, Malba Tahan illustre les dangers de la parole :
Une femme accusa tant son voisin d’être un voleur qu’à la fin le garçon fut arrêté.
Quelques jours plus tard, on découvrit qu’il était innocent ; libéré le garçon fit juger la femme.
« Les critiques malicieuses ne sont pas si graves », dit-elle au juge.
« D’accord, répondit le magistrat. Aujourd’hui, quand vous rentrerez chez vous, écrivez tout le mal que vous avez dit de ce garçon ; ensuite coupez le papier en petits morceaux et jetez-les sur la route. Demain vous reviendrez écouter la sentence ».
La femme obeit et revint le lendemain.
« Vous êtes pardonnée si vous me remettez les morceaux de papier que vous avez répandus hier. Sinon condamnée à un an de prison », déclara le magistrat.
« Mais c’est impossible ! Le vent a déjà tout dispersé ! »
« De la même façon, la simple médisance peut-être dispersée par le vent, détruire l’honneur d’un homme et ensuite il est impossible de réparer ».

Comme écrivait si bien Voltaire : « Médisez, médisez il en restera toujours quelque chose. »

En tous cas, une chose est sûre, au FMI ce n’est plus DSK. Dans la politique française, notre homme est-il maintenant cuit ?

 

Share

9 réflexions au sujet de « Les dangers de l’information douteuse »

  1. Je connais cette « petite histoire »…

    Les médias, à ne pas « écouter »sans modération !!!

    Belle soirée à toi

  2. Bonsoir Françoise, et bien si tout le monde a cru à sa culpabilité à part ses tout proches amis, c’est qu’il a déjà eu des problèmes de ce genre. C’est quand même un malade sexuel, il devrait se faire soigner. Et puis, quelles preuves on a de tout ce qui est dit sur la femme de ménage ! Je trouve que cela a été bien long pour sortir !
    Bon retour dans ton île.
    Bonne soirée.
    Bisous.

  3. Le problème de notre monde , c’est la pression médiatique , les médias prennent trop de force et ils n’appartiennent qu’à une certaine caste,du coup ils ne traitent que les sujets qui les intéressent ,ignorant le reste .
    Pour moi, ce n’est qu’une vaste manipulation , même quand ils se trompent , la pression a été tellement forte qu’ils brisent tout sur leur chemin. L’affaire DSK en est la preuve , que dire de plus .
    L’école , plus elle sera faible , plus dans l’avenir ils auront en face , une société qui ne saura plus réfléchir , car elle n’aura plus la culture ni le recul pour cela.
    Un vaste sujet , dont j’apprécie ton coup de gueule
    Sachons éteindre les postes de radios et de télé , c’est hélas le seul moyen de ne pas subir ces pressions

    Douce journée ,Françoise
    J’espère que le retour s’est bien passé
    Bisous
    timilo

  4. Les médias qui devraient informer font assez souvent de la désinformation et nous font voir les choses telles qu’ils le veulent bien.
    Beaucoup trop de parti-pris …
    Merci de ta visite.
    Bon mardi.
    Bisoux

    dom

  5. salut Françoise, l’info faut en prendre et ne laisser et surtout avoir son libre arbitre , de toute façon chez nous les + grands journaux prennent leurs info de L AFP et n’ont pas d’autres sources !!
    Pis c’est la course à l’audimat, moi j’écoute la radio pour les infos ça m’agresse moins, c’est + court !
    Bon retour à bientôt, je met en pause mon blog pour au moins 6/8 semaines !
    Merci de ton passage chez moi tu habites une belle île ma belle soeur et son mari partent pour 2 ans en aout chez toi , il est militaire !
    A très bientôt

  6. Salut , Toi de retour dans ton île !
    J’aime bien tes citations . En ce qui concerne DSK, as-tu pris le temps de retourner sur le blog de Gilles Devers avocat (ancien infirmier psychiatrique) ? très intéressant son article du lundi 4 juillet Question à 1000 balles : d’où vient l’argent que Nafissatou Diallo a mis sur son compte en plusieurs fois le mois dernier ?
    A mon (humble) avis, cette femme fragilisée est horriblement « manipulée » …. Tu te souviens du sourire de DSK sur mon blog ? Je n’aime pas ….
    Extrait de l’article de G. Devers cité ci-dessus : « Les US sont intransigeants avec le mensonge sauf lorsqu’il permet de justifier la guerre en IRAK ….
    Bonne journée , ma belle !

  7. Les petits morceaux de papier sont dispersés maintenant…Et il en restera toujours un petit bout qui ne sera pas détruit….
    C’est une sombre affaire….et maintenant, après 8 ans, une femme se rappelle qu’elle devrait porter plainte….Ben voyons ! Il faut tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler dit-on…;En 8 ans, ce n’est plus un tour, c’est une ronde sans fin….
    Je ne suis pas une admiratrice de DSK…je précise ! Mais lorsque quelqu’un est à terre, il n’est pas utile de l’assommer….Question d’honnêteté et de droiture.
    Changement de sujet : tout à fait d’accord avec en ce qui concerne les maths !!! Mon frère faisait des maths pour se distraire….Pas moi !

  8. Les médias sont dangereux quand on les écoute sans recul et sans comparer différentes sources. Rien de pire pour une société dite « libre » que la désinformation car la paresse (alors que nous avons le choix de nous informer contrairement à d’autres sociétés soumises à dictatures) intellectuelle nous pousse plus facilement à prendre ce qu’on nous raconte pour argent comptant, surtout s’il s’agit d’un medium à très forte audience…

    Bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *