Comment se faire remarquer

En Californie j’ai vu des tas de choses, comme tous les touristes qui arrivent du vieux continent. J’essaierai de vous faire partager un peu mes découvertes, pas forcément celles que vous attendez.

Les moyens de transport ne manquent pas dans les rues de San Francisco mais les voitures sont toujours là ; c’est le moyen de transport le plus apprécié aux USA. C’est vrai que l’essence n’est pas très chère, le pays vaste, les routes en bon état, et l’indépendance précieuse.

Chapeau à la Californie soucieuse de l’environnement qui a opté en masse pour les voitures hybrides ! Il y a toujours de belles et grosses américaines mais je n’avais jamais vu autant de Toyota Prius au kilomètre.

Parce qu’il y a plus de liberté (?), pas de règles précises, les propriétaires d’automobiles s’autorisent quelques fantaisies avec les plaques d’immatriculation de leurs véhicules. Elles sont personnalisées, c’est un bon moyen pour se faire remarquer. Rappelez-vous, durant les années 80, dans la série Dallas, la famille vedette, le clan Ewing, roulait dans des voitures  enregistrées EWING1,EWING2,etc.

Il y a de nombreuses variations sur ce thème des plaques minéralogiques.

Regardez celles que j’ai photographiées. Souvenirs, souvenirs…

C’est sans doute la plus girly.

Et un peu chipie ! Traduisez « 2CUTE4U » (too cute for you en phonétique = trop mignonne pour toi).

Une plaque venue de Floride, discrète, juste avec une des productions locales : les oranges.

Plaque sobre. Un nom (comme les Ewing, lol). Provenance inconnue, sans aucun doute un petit frimeur californien ; déjà une BMW Z4… je ne veux pas médire davantage.

Joli, non ? Ils vantent leur état d’origine, les Américains : cactus, canyon, désert, c’est l’Arizona. Tout est écrit.

Californien le propriétaire. Mais le mec (guy) signale-t-il quelque chose de particulier avec le reste de l’immatriculation  NTBK ? Je ne maîtrise pas suffisamment l’américain pour voir s’il y a une subtilité quelconque. Le mot GUY a attiré mon attention. Un macho de plus ?

Cette plaque texane arbore les trois couleurs du drapeau américain (les mêmes que les nôtres : bleu, blanc, rouge). Sobre et patriote !

Celle-là est sans aucun doute la plaque d’un concessionnaire automobile. Véhicule de prêt ou de démonstration ? Je ne sais pas comment on peut rouler avec une plaque comme ça. Bizarre, bizarre. Je ne peux pas comprendre, je ne suis pas américaine.

Arizona bis, même joli décor de plaque.  ADN remarquable ?

« My BMW ». On a bien vu que c’en est une. Pourquoi l’ écrire ? Espèce de « m’as-tu vu ? » Et c’est qui  Babloo ? Love Babloo. J’ai trouvé ça « nunuche, neuneu » et je ne sais pas pourquoi quand j’ai vu cette plaque, j’ai pensé à la jungle . Babloo = Baloo et le livre de la jungle. Puis babloo = baboon (babouin)… Il suffit de peu pour penser ailleurs surtout quand on est en vacances.

Un Français installé aux USA ou un Californien francophile et phone…

Notre deuxième voiture de location à Los Angeles ; ici, elle est garée à Venice Beach.

IMG_8400

La première voiture que nous avons eu à Los Angeles, garée au parking en sous-sol de l’hôtel, sur Hollywood Boulevard (portion Walk of Fame), d’où le nom de notre emplacement « Nicolas Cage ».

Voiture échangée après une roue crevée : oui, oui, une roue crevée. Au garage, ils changeront la roue plus tard, choisissez donc un autre véhicule. Surprise. Ce n’est pas français, ça !

Nous, nos plaques sont illisibles pour cause d’excès de lumière. Elles n’avaient  rien d’extraordinaire, ni rien d’original. Alors, no problem !

La suite, un autre jour.

2 réflexions au sujet de « Comment se faire remarquer »

  1. thks so much !!! see u tomorrow morning for a coffee ?!

  2. Ping : Plaques | FrancoiseGomarin.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *