Pain rapide

Je ne réponds pas ou très rarement aux commentateurs fidèles parce que je ne maitrise pas réellement les subtilités des moyens de communication mais l’envie est toujours là, ne serait-ce que pour les remercier de leur fidélité si ancienne, à toutes épreuves mais, de temps à autre, je poste un message presque personnel. Cette fois une recette de pain rapide et inratable pour l’épouse de trublion et pour René qui n’a jamais essayé et qui pourtant est un monsieur bien actif et surprenant.

  1. Le trublion a dit : « et bien on aura tout appris sur comment fabriquer sa levure et son pain !… Mon épouse qui n’ a pas envie de faire son pain tout en n’appréciant pas celui industriel de notre boulanger, me dit qu’il faut trop longtemps pour que le pain cuise !
    Et bien, non, c’est rapide, alors pour elle, ma recette.
  2. Rene a dit : « il existe de bons systèmes pour fabriquer son pain, mais je n’ai jamais essayé« . Alors, sans système, juste un saladier, une spatule et un four, voilà de quoi tenter cette première expérience.

Voilà donc la recette qui fait suite aux articles : « Panade« , « Levure et Levain« . Je me suis rendu compte que j’avais déjà écrit, il y a six ans « La panade » à propos des émeutes à l’Île de La Réunion dont personne ne parlait.

Pour une belle boule de pain ou deux ou trois baguettes selon la forme que vous voulez donner au pain, moi j’opte pour la miche, c’est plus facile à faire et ça se conserve plus longtemps. J’ai acheté des moules ajourés « spécial pain » qui me permettent de réussir sans difficulté à obtenir les formes désirées.« 

  • dans un saladier mettre 40 cl d’eau à peine tiédie,
  • ajouter un cube de levure boulangère de 20 g ou un sachet de levure
  • diluer avec une cuillère à soupe de sucre
  • ajouter 500 grammes de farine (au choix, la T55 normale va bien mais vous pouvez faire des essais avec d’autres farines)
  • ajouter enfin dessus une petite cuillerée à café de sel fin
  • mélanger grossièrement et rapidement avec une spatule
  • couvrir le saladier d’un torchon humide
  • laisser reposer une heure.
  • La pâte a dû lever, verser-la dans le moule de cuisson (la pâte est très souple, pas facile de façonner une miche d’où l’intérêt du moule ou des « gouttières à baguettes).
  • remettre le torchon humide sur la pâte, le temps que le four chauffe jusqu’à 250°
  • mettre le pain sur la grille du cuisson et dans une lèche-frite au dessous un verre d’eau pour créer de la vapeur.
  • laisser cuire 35 minutes à 250°.
  • (Surveiller et adapter ensuite la durée de cuisson à votre four).

Un pain en moins de deux heures, c’est pas rapide ça ?

Faites un essai et dites-moi ce que vous en avez pensé. Je crois avoir tout dit sur cette recette facile et rapide.

J’ai aussi beaucoup apprécié ce commentaire du même René : « …la panade je connais ma mère en faisait ! ce n’était pas par grande pauvreté, mais pour utiliser les restes de pain ! on ne jetait rien à cette époque !  » Avec mes grands-mères, c’était : pain perdu et gâteau de pain. J’en ai fait quelquefois mais jadis on ne gaspillait pas. Les anciens avaient connu la faim à différentes périodes de leur vie.

J’avais envie de me changer les idées, c’est fait avec ce pain.

Share

3 réflexions sur « Pain rapide »

  1. merci chere Françoise, merci pour cette recette, je ne te garantis pas que je vais la realiser, mais je vais transmettre ça à mes filles et mon gendre de Paris, qui adore faire ce genre de recettes nouvelles , oui on ne gaspillait pas le pain à l’epoque de notre jeunesse, je dois dire aussi que nous vivons différemment, j’achète du pain complet tranché, j’en ai toujours d’avance dans le congelateur, je n’en jette jamais… mais ce ne doit pas être partout de même !
    bonne soiree bises

  2. Merci pour ces réponses personnalisées !
    Même pour moi, ça parait facile, alors je vais me lancer.
    Il n’ est pas rare que les baguettes durcissent, d’autant qu’elles ne conservent plus, et c’ est l’occasion de faire ce pain perdu, auquel ma mère ajoutait des raisins secs
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *