Un peu…

Quand vous je disais « un peu« , en voilà un exemple. Du »foutage de gueule ». Pas vrai ?

Je pense au nuage de Tchernobyl qui s’était arrêté à la frontière.

« Dormez en paix, braves gens, tout va bien. »

Ce jeudi matin, vers 2h40, un incendie s’est déclaré au sein de l’entreprise Lubrizol, à Rouen, en Seine-Maritime. L’épais nuage de fumée qui se dégageait de cette entreprise classée «  Seveso seuil haut » a été poussé par les vents en direction des Hauts-de-France. Néanmoins, pour les services de l’Etat en région, il n’y a pas lieu de s’alarmer.

A Rouen, depuis le début du sinistre, ce sont les habitants d’une douzaine de communes voisines de l’usine qui ont été invités à rester confinés chez eux. Même tarif pour les écoles, crèches ou encore les maisons de retraite. Le nuage de fumée généré par l’incendie « porte en soi un certain nombre de produits qui peuvent être dangereux pour la santé », a expliqué le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Et pour cause, Lubrizol fabrique des additifs pour les huiles, les carburants ou les peintures industriels.

Les effets du nuage «sans toxicité aiguë»

Selon un communiqué de la préfecture du Nord, « les vents et les pluies importants de ce jour provoquent une dispersion de ces nuages ». Dans ce communiqué, co-signé par l’Agence régionale de santé (ARS), il est ajouté que « les analyses réalisées […] montrent que les effets de ce nuage peuvent se révéler irritants(…)

Share

2 réflexions sur « Un peu… »

  1. Il suffit qu’ une usine soit classée Seveso , pour savoir que les produits qu’ on y utilise ou fabrique sont toxiques et dangereux !
    Envoyer 3 ministres n’ y changera rien, et on constate qu’ une fois de plus et malgré de nombreux incidents, rien n’ avait été fait

  2. un peu toxique…un peu noir… pas grave en somme ! qu’attend on pour deplacer ou supprimer ce genre d’usine parasite et éminemment dangereuse pour la population… attention si Castaner dit que ce n’est pas dangereux…mefiance !!
    bon weekend chere Françoise, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *