11 septembre

J’avais écrit un court billet le 11 septembre 2014 sur cette date. Je n’en ai pas parlé à d’autres reprises car d’autres s’en chargeaient mais cette année, dix-sept ans plus tard, « ça me chiffonne » comme disait ma grand-mère  quand une affaire la préoccupait, la tracassait, voire même la contrariait. Moi de temps en temps (une fois par an au moins) cette date me préoccupe. Le 11 septembre qui s’écrit  9.11 pour un anglo-saxon n’est pas innocent.

911 c’est le numéro d’appel d’urgence nord-américain, aux U.S.A., depuis 1968. Nous avons l’équivalent maintenant avec le 112.

Attaquer le 11 septembre c’était mettre en alerte générale absolue tous les services d’urgence. Comment faire face à l’inimaginable ? Qui a eu cette idée folle ? Des théories diverses ont circulé. Quelle est la vraie ? Connaitra-t-on un jour la vérité ? J’ai un doute. Ce sera comme l’affaire Kennedy. Certains y ont trouvé leur intérêt. Qui ?

Les attentats de Madrid ont eu lieu 911 jours après les attentats du 11 septembre 2001.Oui 911 jours séparent le 11 septembre 2001 du 11 mars 2004. Il y a de quoi s’interroger. Qui a ordonné et qui a commis ces massacres ?

Aujourd’hui 11 septembre 2018, je pense à la journée qui s’est déroulée dix-sept ans plus tôt, je me souviens bien exactement d’où j’étais (au Mans), de ce que je faisais (je déballais les affaires de la fille dans son appartement d’étudiante) et je n’ai pas oublié ces images de tour en flammes, des nuages de fumée qui s’échappaient… Un film-catastrophe à la télé. Un film d’horreur de réalité télévisée.

Les journalistes ont eu de quoi se mettre sous la dent pendant des jours, c’est à qui offrirait aux yeux du public l’image la plus noire, la plus saignante, la plus choquante, la plus hideuse, celle qui ferait presque oublier la petite Kim brûlée au napalm pendant la guerre du Vietnam. En 2001, nous avons eu des visions de l’enfer, sans flamme mais poussiéreuses. Une sorte de nuage volcanique. Un peu comme un nouveau Pompéi. La série Walking Dead avant l’heure.

Cette photo c’était sans doute après l’effondrement des tours. Une chose est sûre, ce fut l’horreur à laquelle nous étions tous confrontés. Ça aurait pu être notre fils, la fille de nos amis… nous.

Plus que les flammes et la poussière, encore plus que l’arrivée de l’avion dans la deuxième tour, en direct, l’image que je retiens est celle de l’homme qui tombe.

Il a sauté ; il a choisi sa mort.

Plus rapide ? Peut-être pas.

Il a choisi de sauter plutôt que d’être asphyxié, brûlé, que sais-je ? Je n’aurais pas aimé être à sa place. Qui était-il ? On ne le sait toujours pas.

Share

4 réflexions au sujet de « 11 septembre »

  1. Je ne pense pas qu’il y ait une signification, pour les chiffres.
    Beaucoup en ont parlé et on entendu de tout et de rien.
    Je crois à une simple coïncidence, sans chercher à y voir un message, mais à chacun ses convictions.
    Je m’en souviens aussi parfaitement, comme si c’était l’année dernière.
    J’ai passé des heures, horrifiée, devant la télé, ne pouvant me détacher de toutes ces images en boucles, sur toutes les chaînes …
    Un souvenir qui me hante encore aujourd’hui, en espérant ne jamais revivre un tel drame …
    Un cousin travaillait dans une des tours, de repos ce jour-là !
    Il a radicalement changé de vie et est parti au burkina faire de l’humanitaire …
    Quand je le revois, je ne le reconnais plus !

    Bon mercredi, toujours avec un magnifique soleil ☼ !
    malgré quelques petites pleuviotes prévues demain …
    Bisoux, ma françoise ♥

  2. merci Françoise, pour ce billet, comme oublier une pareille tragédie, , les images sont terribles, inoubliables, au delà de toutes les suppositions hasardeuses, (par les adeptes du complot) les chiffres sont éloquents, qu’il y ait un rapport entre le 11 et le 9, je n’y crois pas, un chiffre qui me frappe c’e sont les 1200 morts non identifiés et qui ne le seront sans doute jamais ! terrible pour les familles, comment faire son deuil ? bonne journee chere Françoise, amities et bises

  3. oui, c’ était l’ horreur absolue, et c’ est pourquoi l’ image qui me reste est celle de musulmans en liesse devant ces reportages !
    Chez nous aussi, après les attentats, il y a eu des heureux !
    Combien sont vraiment modérés, c’ est une question que je me pose, mais je ne m ‘en pose plus sur l’ islam.
    Bonne journée Françoise
    Bisous

  4. Bonjour Françoise. Je découvre ton Blog avec plaisir. Quel drame horrible ! Je lisais ces jours-ci que plus de milles personnes n’ont pas encore été identifiées formellement car ce qui reste et trop contaminé.

    Les familles qui ont vécu ce drame, sont marqués à vie.
    Bonne journée

    GinetteD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *