Prodigalité

Hier au soir, à la télévision, j’ai vu un reportage sur la route la plus chère du monde, une route de La Réunion. J’en avais parlé en janvier 2014 dans un billet intitulé “Folies” mais ce n’est qu’aujourd’hui que les travaux ont bien avancé que la télévision française se saisit du sujet. Pourquoi maintenant ? Pourquoi pas plus tôt ? Toujours l’impéritie et la grande prodigalité de ceux qui nous dirigent, qui ne pensent qu’à leur gloire et/ou à s’enrichir.

Le chantier de cette route est titanesque. Il vient de franchir un cap avec la pose des premiers piliers. Son coût ? 1,6 milliard d’euros, soit plus de 130 millions d’euros le kilomètre de voie publique. À titre de comparaison, un kilomètre pour une autoroute en plaine coûte cinq millions d’euros, 22 millions pour un ouvrage d’art comme l’autoroute des Titans. Seul le viaduc de Millau, construction unique en son genre a coûté plus cher, 160 millions d’euros le kilomètre.

1,6 milliard… c’était 1,2 milliard début 2014, soit  400 millions d’euros de plus, un tiers de plus. Combien à la fin des travaux ? Qui paiera ? Qui sera responsable des dépassements de budget ? Personne. Comme toujours. Les contribuables paieront.

Quelques autres chiffres

Cette route c’est 12 kilomètres dont un viaduc de cinq kilomètres perché à plus de 20 mètres au-dessus de la mer. 1 000 ouvriers mobilisés ou plus mais combien de Réunionnais ?

Certes la route actuelle est particulièrement dangereuse car la falaise qui la surplombe menace constamment de tomber mais la future route sera-t-elle sans risque en période cyclonique quand la houle est très forte ?

Il parait que la nouvelle route mettrait fin aux bouchons à répétition. Encore faudrait-il aménager l’entrée dans Saint-Denis car pour le moment, avec un goulot d’étranglement à l’entrée de la ville, il n’y a qu’une seule voie le problème ” bouchons” reste entier.

Au coût astronomique de la route, il faudra ajouter celui des travaux d’aménagement de l’entrée dans Saint-Denis..

Share

1 réflexion sur « Prodigalité »

  1. C’ est devenu récurrent, on sait qu’ il faut doubler le coût annoncé en début de travaux.
    Et comme tu parles de bouchon d’ étranglement à l’ entrée de Saint Denis, ce sera peut être le triple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *