C’est dimanche (151)

C’est la fête des grand-mères aujourd’hui. Un jour de plus pour plaire aux commerçants plus qu’aux grand-mères. Souvenez-vos : la fête des grands-mères a été créée en France en 1987 par la marque de café, le Café Grand’Mère, du groupe Kraft Jacobs Suchard ; elle est donc bien d’origine commerciale. Les grand-mères préfèrent les câlins et les mots doux de leurs petits chéris aux cadeaux des magasins.

Utile : révision de grammaire : Dans un mot composé, si le premier élément est grand ou franc, il ne prend la marque du pluriel qu’au masculin, ainsi :

– un grand-père, des grands-pères ou  des arrière-grands-parents

– une grand-mère, des grand-mères.

Toutefois la tendance actuelle est à écrire « des grands-mères ». Alors, faites comme bon vous semble mais vous connaissez la règle officielle.

*****

Une grand-mère est au lit alors que le grand-père est encore dans la salle de bains. La Grand-mère dit  à son mari : « Qu’est-ce que tu fais, maintenant ? »

– « Eh ben, je me lave les dents. »

Et la grand-mère répond : « Alors, lave les miennes aussi pendant que tu y es ! »

*****

Une jeune fille de dix-huit ans s’apprête à aller en boite de nuit avec un garçon de son âge et c’est la première fois. Comme elle ne veut pas sembler trop… débutante, elle va voir sa grand-mère pour lui demander des conseils.

Sa mamie lui explique : « Ce soir, en discothèque, tu vas danser avec le jeune homme, il va t’offrir à boire, ensuite dans la soirée il va certainement vouloir t’embrasser. Eventuellement, tu peux accepter. Après il va te proposer de prendre un dernier verre chez lui, là encore, tu peux accepter. Il va t’offrir un verre, d’accord. Il va encore chercher à t’embrasser et tu pourras accepter. Mais ensuite, il va chercher à te monter dessus, et là il faudra que tu refuses car sinon, c’est la honte qui va tomber sur toute notre famille ! »

La jeune fille se rend au rendez-vous et va danser en boite de nuit…

Le lendemain, elle retourne voir sa grand-mère et lui dit : « Mamie, j’ai suivi tes conseils à la lettre et tout s’est déroulé comme tu l’avais dit. Mais à la fin, quand Gérard a voulu monter sur moi, j’ai dit non, et c’est même moi qui suis montée sur lui. Comme ça, c’est sur sa famille que la honte retombera ! »

*****

Un couple de grands-parents témoigne à la télévision car ils fêtent leurs soixante ans de mariage. Le journaliste demande à la grand-mère si elle  n’a jamais pensé au divorce.

La mamie répond : « Non jamais au divorce, mais au meurtre, oui, souvent. »

*****

Un chauffard renverse une grand-mère alors qu’elle traverse un passage clouté. Un témoin de la scène s’adresse au chauffeur et lui dit : « Vous auriez pu klaxonner quand même ! »

Et le chauffeur répond : « Mais c’est que je ne voulais pas l’effrayer ! »

*****

– « Vous ne voulez pas vous asseoir, grand-mère ? »

– « Non, non, je vous remercie jeune homme, mais je descend à la prochaine station. »

– « Asseyez-vous quand même, Mamie, vous n’êtes pas dans un bus, mais dans un parc. »

*****

– « Mamie Mamie, c’est quoi exactement un amant ? « 

– « Et bien mon petit, c’est un monsieur qui… Oh, non de non ! » !

La grand-mère se précipite vers l’armoire, tourne la clé, ouvre, et un squelette tombe par terre !

*****

Chaque année, le vieux couple Alphonse et Georgette se rendent chez leur médecin pour faire un bilan de santé annuel.

Après la consultation, le médecin leur annonce : « Rien à signaler, comme d’habitude, vous être tous les deux en parfaite santé ;  Mais, comment faites-vous pour rester aussi jeunes ? C’est exceptionnel ! »

Le grand-père répond : « C’est grâce à Dieu, il est toujours avec nous. Tenez, rien que cette nuit, je me suis levé pour aller faire pipi. Je suis rentré dans les toilettes, et la lumière s’est allumée toute seule. Et quand le suis ressorti, la lumière s’est éteinte toute seule aussi. C’est bien que Dieu s’occupe de nous ! »

Le docteur se tourne vers  Georgette et lui dit : « Dites donc, il me semble qu’Alphonse n’a plus toute sa tête. »

Et le grand-mère de répondre : « Oh, non ! Il a encore fait pipi dans le frigo. »

*****

Un contrôleur de train dit à une grand-mère : « Mais madame, le billet que vous me présentez c’est pour Lyon, et le train dans lequel vous êtes va à Lille ! »

La Grand-Mère répond : « Et ça arrive souvent que le chauffeur se trompe de direction, comme ça ? »

*****

Encore dans les transports en commun.

Une dame très âgée monte dans le bus, elle se déplace avec difficultés malgré l’aide de sa canne, il y a beaucoup de monde dans le bus. Nous sommes en 2015 et  bien sûr, personne ne se lève pour lui laisser une place assise.

 Le bus démarre, mais au premier carrefour un incident de circulation oblige le conducteur à donner un violent coup de frein. La vieille dame perd l’équilibre et tombe aux pieds d’un gamin de six ans environ qui se penche vers la vieille dame et lui dit : « Si vous aviez mis un petit morceau de caoutchouc au bout de votre canne, elle n’aurait pas glissé et vous ne seriez pas tombée ».

 La vieille dame se relève, se tourne vers le petit garçon et lui dit :

« D’accord mais  si ton père en avait mis un aussi il y a six ou sept  ans, j’aurais maintenant une place pour m’asseoir ! »

A bon entendeur…

Bon dimanche ! Bonne fête des grand-mères.

Share

6 réflexions sur « C’est dimanche (151) »

  1. Bonjour chere Françoise, Heureuse fêtes des Mamies ! j’aime bien la dernière histoire ! j’espère que tout va bien pour toi et les tiens, bon dimanche et grosses bises

  2. Bonjour Françoise

    C’est tout ça , le commerce ,toujours le commerce.
    La fête d’une grand-mère cela se faite toute l’année et non sur un seul jour.
    Merci tout de même pour toutes ses blagues
    bonne journée
    @+

  3. Il y a quand même des conneries dans l’orthographe. Comment les grand-pères et les grands-mères pourraient-ils retenir ces règles ? D’ailleurs, tout comme moi, ils doivent s’en foutre complètement. Pour les blagues, j’en connaissais quelques-unes. Amitiés.

  4. J’aime aussi la dernière blague

    C’est une grand mère qui va mettre son petit fils « Axel » au lit
    Et celui-ci dort nu
    – Mais Axel tu n’a pas de pyjama pour dormir ?
    – Non Mamie je préfère le pyjama de l’an 2000
    Bon, très bien
    En rentrant dans sa chambre le papy est déjà au lit
    La grand mère lui dit
    – Je vais te faire une surprise ce soir, je vais mettre mon pyjama de l’an 2000
    Et là le grand père en la voyant rester nue devant le lit
    – Dis, il serait peut-être temps que tu le repasse ce pyjama il est tout fripée

  5. J’ai fait mon profit de la règle de grammaire que….j’avais un peu oubliée ! Merci !
    Et merci pour ces histoires qui ont fait le bonheur de mes amies hier après-midi.
    Bises.

  6. Gentilles ces histoires avec des grands pères et grand-mères, une sorte de respect !
    Et ça n’ empêche pas ces histoires d’ être drôles!
    Bonne journée Françoise
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *