C’est dimanche (148)

C’est dimanche, le numéro 148 est une version un peu différente après la longue pause (deux mois tout juste). Je reviendrai dès que possible à mes « C’est dimanche » habituels.

Depuis que je la connais, mon amie Nadine est prête à tout pour me faire rire. Comme je suis bon public, je gobe tout ce qu’elle me raconte (ou presque). Ce matin après avoir reçu un mail d’elle, je suis allée chercher sur internet confirmation de ses dires. Je voulais être sûre qu’elle ne m’avait pas raconté n’importe quoi avant de faire suivre cette histoire pas très récente.

On voit ainsi que les promesses sont rarement tenues.

Voilà ce que j’ai reçu : Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnait. Michel Audiard

*****

J’espère que vous n’avez pas raté, la dernière bonne blague du gouvernement français !

Ils viennent d’annoncer une baisse des péages autoroutiers… pour les « voitures électriques » ? Quand on sait que ce type de véhicules a entre 100 et 150 km maximum d’autonomie et qu’aucun moyen de recharger n’existe sur les autoroutes, on a de quoi se marrer…

Mais supposons que des bornes électriques existent un jour pour recharger sur les aires d’autoroutes.

Si vous faites Paris-Marseille, il vous faudra recharger 7 fois, à raison de 6 heures à chaque recharge, ce qui fait 42 heures de recharge, à rajouter aux 8 heures de route..

Cela fait donc 50 heures de trajet en voiture électrique, contre 3 h en TGV pour faire Paris-Marseille .

Ça prenait moins de temps en diligence, non ? ….

Alors, même avec une « médiocre » ristourne sur le péage, c’est l’exemple type de décision débile dont ils nous abreuvent quotidiennement.. et ce ne sont pas les journalistes qui vont relever ce genre d’ineptie !

Ah, vivement demain, pour leur prochaine bonne blague…

*****

Et voilà ce que j’ai lu sur internet pour confirmer la vérité de ces allégations :

Les voitures électriques auront un tarif réduit de stationnement et aux péages

Par L’Expansion.com avec AFP, publié le 03/10/2012 à  18:13 (article partiellement tronqué ; seuls les passages « intéressants » ont été relevés.)

Les voitures électriques vont bénéficier d’un « tarif préférentiel » sur les péages autoroutiers et pour le stationnement en France, a annoncé le gouvernement français mercredi dans un communiqué, entre autres nouvelles mesures de soutien pour ces véhicules. 

Les ministres du Redressement productif, Arnaud Montebourg, de l’Ecologie, Delphine Batho, et des Transports, Frédéric Cuvillier, « ont retenu la mise en place d’un tarif préférentiel sur les péages autoroutiers et pour le stationnement des véhicules électriques », ont-ils indiqué dans un communiqué commun. 

Le gouvernement a aussi confirmé la prolongation du bonus écologique de 7.000 euros pour les voitures électriques à 2013 et son extension aux entreprises et aux acheteurs publics. Pour favoriser l’essor des bornes de recharge, 50 millions d’euros sont également débloqués et l’accès à ces fonds sera facilité. Ces annonces ont été faites mercredi pour le lancement de la « mission Hirtzman », du nom du haut fonctionnaire de Bercy qui en a été chargé, et qui vise à faciliter l’essor de la voiture électrique et des bornes de recharge au niveau national. 

« Ce que nous voulons, c’est qu’en plus d’un bonus à l’achat, il y ait un bonus d’usage », a déclaré Mme Batho lors d’une conférence de presse à Bercy. M. Montebourg a pour sa part indiqué que l’objectif était de mettre en place les mesures « avant la fin de l’année ». Lors d’une réunion des ministres avec des professionnels (sociétés d’autoroutes et de parkings, fabricants de bornes, constructeurs automobiles…) à laquelle l’AFP a pu assister, les ministres ont notamment obtenu un accord de principe des gestionnaires d’autoroutes. 

Ces mesures –dont le coût n’a pas été précisé– viennent compléter le plan de soutien gouvernemental annoncé en juillet pour aider la filière automobile, les constructeurs nationaux PSA Peugeot Citroën et Renault en tête, et qui misait déjà largement sur la voiture électrique. Le gouvernement avait également nommé Philippe Hirtzman afin de mener un « commandement unique » pour « accélérer » dans l’installation des bornes. Les experts s’accordent actuellement sur une fourchette basse de 2.000 à 2.500 bornes en accès public (hors autopartage type Autolib), alors que l’objectif fixé en 2009 était d’atteindre 400.000 bornes en 2020. 

*****

Moi, je constate que les ministres ont beaucoup de temps à perdre et qu’ils sont forts pour dépenser nos sous en blablas inutiles. Et ça, ça ne me fait pas rire.

Share

3 réflexions sur « C’est dimanche (148) »

  1. Mon dernier sujet de mon blog à été justement là-dessus « Pastille Verte »
    Là ou vous vous trompez c’est sur le temps de charge d’une batterie
    A priori c’est plus proche de 30 mn que de 6 heures
    Etant comme Saint Thomas je demande à voir pour le croire ^^
    La voiture électrique est de loin une réussite, l’hybride est certainement plus adaptée à une plus grande majorité d’automobilistes sauf le budget qu’il nécessitera pour se l’acquérir.

  2. J’ ai dans l’ idée que le gouvernement qui voit son électorat se déliter, commence à jouer la chimène pour amadouer les écolos !
    Mais là encore, leurs mesures concernent les riches, il faut avoir les moyens !
    Bonne journée Françoise
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *