C’est dimanche (107)

Il est des thèmes qui s’imposent certains jours. J’aurais pu trouver de quoi rire avec « la poisse » mais je choisis plutôt celui des voyages.

Je commence avec une histoire d’avion et de belges.

L’équipe de foot de Belgique part jouer en Afrique du Sud. Dans l’avion, le commandant de bord sent que l’avion bouge vers l’arrière, des sortes de tremblements inhabituels, il appelle l’hôtesse et lui demande ce qui se passe à l’arrière de l’avion.

Elle répond : – « Oh, ce n’est rien, c’est l’équipe qui s’entraine. »

Le commandant de bord ajoute « Faites ce que vous voulez, il faut que ça s’arrête. »

L’hôtesse s’en va et quelques minutes plus tard, c’est le calme. »

– « Que leur avez-vous dit pour obtenir si rapidement le calme ? »

– « Je leur ai dit d’aller jouer dehors ».

*****

De  nos jours, de plus en plus de gens passent du temps dans les avions et plus de temps dans les hôtels que chez eux. Fatalement, ils prennent des habitudes, des réflexes particuliers, propres aux voyageurs du monde qui posent problèmes, un peu comme une seconde nature. Il y a des signes qui indiquent que l’on a dépassé un point « critique ».

Vous voyagez TROP si, quand vous êtes chez vous, vous faites certaines des choses suivantes:
1 – Faire votre valise alors que vous ne partez pas.
2 – Voler les serviettes de votre propre salle de bains.
3 – Mettre vos chaussures devant la porte de votre chambre.
4 – Vous réveiller, prendre le téléphone et appeler le service de chambres.
5 – Laisser un pourboire sur la table de la salle à manger.
6 – Décrocher le téléphone et faire votre propre numéro.
7 – Donner un pourboire à votre femme après le ménage.
8 – Avoir le sentiment persistant d’être déjà venu ici.
9 – Noter le kilométrage, en sortant de votre voiture.
10 – Quand vous rencontrez un ami,  lui demander ce qu’il fait par ici.

Vous n’en êtes pas encore là, j’espère.

*****

Un gars du Sud monte à Paris. Il se promène dans les rues sans trop savoir où il va. Il se retrouve, par hasard, rue St Denis. Là, une personne du beau sexe, légèrement vêtue pour la saison, l’accoste et lui dit :
– « Alors mon tout beau, on va faire l’amour ? »
Pas follement emballé, il répond tout de même :
– » Euh, ça peut s’envisager. Mais je ne pense pas qu’ici on puisse me faire ce qu’on me fait chez moi. »
– « Il n’y a pas de problème avec moi. Je suis une véritable pro. Tu ne seras pas déçu. »
– « Oui peut-être. Mais je ne pense pas que tu puisses me faire ce qu’on me fait chez moi. »
– « Je n’ai aucun interdit. Je suis une très bonne spécialiste. Tu risques même d’être surpris. »
– « Euh certainement, mais je ne pense pas que tu puisses me faire ce qu’on me fait chez moi. »
– « Ah oui ? Et qu’est-ce qu’on te fait chez toi de si fabuleux ? »
– « Crédit. »

*****

Histoire vraie : un couple de retraités vient chercher son carnet de voyage pour partir aux Etats-Unis. Le monsieur demande : « Dites, vous qui êtes spécialiste des USA, est-ce que vous pouvez me donner la dimension exacte des cartes postales là-bas ? »

Un peu surpris, l’agent répond:  » Vous trouverez différents formats de cartes postales aux USA Monsieur, comme ici en France d’ailleurs. »

Comme on lui demande pourquoi il pose cette question, voilà sa réponse : « L’an dernier nous sommes partis au Vietnam, ma femme avait préparé toutes les enveloppes avant de partir… Et là-bas on n’a trouvé aucune carte à la bonne taille. »

*****

Une femme part pour Barcelone et on lui recommande le quartier gothique, un des meilleurs endroits où séjourner pour découvrir la ville. Elle lance, perplexe : « Ah bon, vous êtes sûr ? Parce que moi, les Gothiques, ils me font un peu peur avec leurs têtes de vampires ! »

*****

Une vieille histoire de court voyage, dans le métro parisien à l’époque où il y avait des contrôleurs dans les wagons.

Un monsieur s’approche du contrôleur et lui demande : « Pa.. pardon mo…monmosieur le concontroleur poupouvez vous m’in-indidiquer oùoù je dois dessen dre pour la toutourEiffel ? »

Le contrôleur ne lui répond pas.

Le monsieur redemande et n’obtient toujours pas de réponse.

Alors un voyageur se lève et renseigne le brave homme. Puis mécontent il va voir le contrôleur le sermonant : « C’est votre boulot de renseigner les voyageurs alors pourquoi vous ne lui avait rien dit ? »

Le contrôleur lui répond : «J’ajavais peu-peupeur qu’il croitcroit que je me me foufoutais dede sa gueule».

*****

Un petit garçon voyage seul sur un vol long courrier en UM (Unaccompanied Minor – mineur non accompagné) ; sa maman l’a confié à l’hôtesse.

A un moment, il demande à faire pipi. L’hôtesse l’accompagne aux toilettes et lui explique comment elles fonctionnent. Deux minutes plus tard, le petit garçon qui s’est débrouillé tout seul, ressort mais l’hôtesse ne s’en est pas aperçue . Elle se dirige à nouveau vers les toilettes et dit à travers la porte :
– « Quand vous aurez fini je viendrai vous aider à ranger votre petit oiseau et à refermer votre braguette… »

Et de l’autre côté une voix d’homme s’écrie :
– « Ça c’est ce que j’appelle un service de bord ! »

(Ceci dit, faut pas trop rêver, les UM ne sont pas souvent bichonnés par le personnel de cabine).

*****

Une dernière :

Dans un avion ayant atteint son altitude de croisière, le commandant de bord branche le micro et annonce aux passagers : « Mesdames, Messieurs, nous avons atteint 12 000 mètres ce qui est notre altitude de croisière, la température extérieure est de moins 58°, la vitesse est de 1 100 km/heure.
Puis, malencontreusement, sans avoir déconnecté le micro, il dit au co-pilote : Continue à piloter cet avion tout seul, moi, je vais aller pisser un coup, et après je vais aller m’occuper de la petite nouvelle hôtesse qui vient d’arriver dans la compagnie. »
Rouge de confusion, la petite hôtesse remonte l’allée de l’avion pour avertir le commandant de la grosse bourde qu’il vient de commettre. 

En plein milieu de l’avion, une vieille dame arrête notre charmante hôtesse et lui dit :
« Doucement, vous avez le temps, ma petite, il a dit qu’il allait d’abord aux toilettes ! »

*****

Allez, bon dimanche et à lundi.

4 réflexions au sujet de « C’est dimanche (107) »

  1. Mignonnes ces histoires, et je te rassure, 40 ans d’ hôtels, ne m’ ont pas perturbé !
    bonne journée Françoise
    bisous

  2. Bon, j’ai pas assez voyagé alors…. il faut dire que j’ai peu voyagé…

  3. Bonjour ma douce Françoise, merci pour le rire du dimanche en ce lundi.

    Je viens voir ce matin si tu as eu un beau week end.
    Non je ne parle pas du temps.
    Si tu savais rolala par chez moi ça commence à être pas
    mal inondé. Oups !
    Je vais bientôt sortir la baignoire en
    canot de sauvetage et les poêles à frire
    pour ramer. MDR ! Il faut en rire avant de
    couler. « Titanic le retour 2 ».

    Même si ça n’a pas l’air d’intéresser tout le monde,
    je continue à chercher ce qui a pu se passer chaque
    jour à des années différentes, je continue à t’en
    faire part. Une tête de mule ce petit papillon hi hi !
    Éphéméride du 20 janvier :

    1666 Mort d’Anne d’Autriche à Paris.
    1771 A la suite du coup de force du garde des sceaux de Louis XV,
    Maupeou, contre le Parlement, cent trente magistrats qui refusent
    de se soumettre sont démis de leur fonction et exilés.
    1910 Grosses crues dans toute la France. Paris est inondé.
    1981 Libération des otages américains détenues depuis le 4 novembre 1979
    à l’ambassade des États-Unis, à Téhéran.
    1993 Mort de l’actrice Audrey Hepburn.

    Un nouveau lien qui donne directement sur l’article
    de mon amie Mirella, je te souhaite un beau voyage
    chez la dame en Bleu :
    http://mirella-2.eklablog.com/aimons-nous-vivants-francois-valery-par-mirella-a105991598

    J’espère que tu vas aller très bien ou bien mieux en ce lundi.
    Prends soin de toi.

    Lolli

  4. bonjour Françoise, belle serie d’histoires sur les voyages …merci ! .tu te prépares sans doute à rentrer, alors bon voyage, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *