Père OK

Ce n’est plus dimanche mais j’ai trop peu de temps pour écrire un article  alors, des sourires avec quelques mots retrouvés dans mes documents, des mots connus pour la plupart. Je fais le perroquet sur ce coup-là. Pardonnez-moi et souriez  encore un peu, ça ne fait jamais de mal. À bientôt.

*****

Au Père Spicace,

Un grand malheur est arrivé à l’abbaye et j’ai la pénible et triste mission de vous en faire part.

Mardi soir, pendant que l’abbé Nédictine donnait les dernières grâces, l’abbé Quille perdit l’équilibre dans l’escalier et tomba inanimé dans les bras du Père Iscope. Les révérends pères, en perdant l’abbé Quille, perdaient leur seul soutien.   

Un seul restait joyeux : le père Fide. Quant à l’abbé Tise, il n’y comprenait rien. Il aurait bien voulu que le saint Plet l’aide à comprendre ce qui s’était passé mais rien n’y fit.  

Après l’accident de l’abbé Quille, on alla chercher le Père Manganate et le Père Itoine, les deux médecins de l’abbaye. Ils pensaient ranimer le malheureux mais leurs efforts furent vains et celui-ci décéda peu après. 

Le lendemain fut donc célébré son enterrement. Chacun fut appelé à  l’abbaye par les célèbres cloches du Père Sonnage. La messe fut dite sur une musique de l’abbé Thoven. Le père Ocquet fut chargé du sermon et comme il n’y avait pas de chaire, il monta sur les épaules du Père Choir. A la fin de l’homélie, le Père Cepteur fit la quête et remit les dons ainsi recueillis à notre frère africain, l’abbé N’Pé.  

Après la messe, une grande discussion s’engagea pour le transport de la bière : l’abbé Canne et l’abbé Trave voulaient passer par les champs. Le Père Clus s’y opposa. L’abbé Casse en fut enchanté. Le Père San avec sa tête de turc ne voulait rien entendre. Le Père Vers et le Père Nicieux semaient le doute dans les esprits. 

Finalement on décida que, comme à l’accoutumée, l’abbé Taillière serait chargé du transport du corps du défunt. Devant la tombe creusée par le Père Forateur et en l’absence du Père Missionnaire, l’abbé Nédiction donna l’absolution. Le Père Venche et l’abbé Gonia avaient joliment fleuri la tombe. Celle-ci fut recouverte d’une belle pierre tombale préparée par l’abbé Tonneuse. Sur le chemin du retour, le spectacle fut déchirant. Le Père Pendiculaire était plié en deux de douleur et de chagrin. L’abbé Vitré était lui aussi plein de larmes. La Mère Cédés, invitée pour l’occasion, fermait la marche en compagnie du Père Igor.

A l’arrivée, le Père Sil et l’abbé Chamelle préparèrent le repas tout en consultant les livres culinaires du saint Doux. Le Père Nod accompagné du Père Collateur servirent à boire et chacun put se remettre de ses émotions.

Voilà résumés ainsi, le plus brièvement possible, les tristes événements de notre abbaye. 
                          
Signé : L’abbé BICI

8 réflexions au sujet de « Père OK »

  1. Bonjour ma Françoise, tu es « mère smicace » toi lol !

    Je viens te souhaiter une bonne journée
    avec plein de douceur.
    Le temps prend un air froid alors réchauffons-nous
    avec un bon café ou ce que tu aimes.
    J’espère que tu vas mieux ou tout à fait bien ce matin.
    Merci d’être là.

    Merci aussi à ceux qui ont répondu à ma question sur les
    images dans les coms, merci à Manik pour son cadeau
    en lien cliquable, le premier c’est un début. Je l’ai placé dans
    le blog cadeau.

    Pour ceux qui me demandent de réexpliquer, voici donc :
    Je pense que nos blogs sont très lourd et ça on peut un peu
    l’améliorer, en mettant « des images cadeaux » en lien cliquable
    dans les commentaires que nous déposons chez nos amis.

    Car chaque créations, images ou gifs pèsent sont poids dans
    nos univers, nous avons déjà beaucoup de choses comme nos designs,
    nos articles, nos propres créations etc… Ce qui fait que nos petits univers
    sont parfois très ralentis. La plateforme est surchargée et tout va
    de travers à certains moments, c’est pourquoi avec nos maigres moyens
    nous pouvons peut-être faire en sorte d’alléger un peu.
    Par exemple au lieu de mettre ma créa du jour dans l’article, je la mets en
    lien comme ceci :
    http://ekladata.com/MK0VR_Esml2tdpLy8px0zdaeO0w.jpg

    Je te remercie pour toute ton attention. Prends soin de toi.

    Lolli

  2. On prend toujours du plaisir à voir jongler avec les mots !
    c’ est particulièrement bien réussi, et on ne peut que sourire !
    bon courage, bonne journée Françoise
    bisous

  3. Formidable… comment peut-on manier les mots de cette façon !!!
    Sincèrement
    Jean

  4. Bonjour ma douce Françoise,

    Je suis contente de venir te souhaiter une bonne journée,
    en espérant que tu as bien dormi et que tu la commences
    de très bonne humeur.

    On ne reparlera pas du froid car il est là et on y peut rien.
    Pour ma part j’ai du soleil depuis trois jours et youpiiii !

    Je tiens à remercier ceux et celles qui sont d’accord sur le
    principe de laisser des liens au lieu d’images.
    Merci quand même à tous pour vos gentils cadeaux
    de chaque jour.

    Je t’offre un bol de café si tu aimes, car je n’ai rien d’autre
    ce matin lol !

    Merci pour ton amitié et ta présence quand tu le peux.

    Prends soin de toi et de tes proches.

    Lolli

  5. Bonjour Françoise
    Il se passe des choses dans l’Abbaye
    Merci la langue française et merci à toi pour ce partage
    Bisous
    Frieda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *