C’est dimanche (81)

Un dimanche d’été. Chic ! Il fait beau et chaud. On va rire, à l’ombre, avec des histoires de couple ; ça fait souvent rire ou sourire. Non ? En voilà quelques-unes. Cette fois, ce sont des femmes trompées, ne vous inquiétez pas, il y en aura bientôt pour les hommes dans la même situation ; une autre fois.

*****

Un homme est tranquillement assis et regarde la télévision (c’est souvent comme ça que ça se passe, non ?). Tout à coup, sa femme arrive par derrière et lui donne un coup de casserole sur la tête.
– « Pourquoi tu me frappes ? » demande-t-il…


- « En lavant tes pantalons tout à l’heure, j’ai trouvé un bout de papier avec écrit dessus : Marilou.
 »

– « Oh ! C’est la semaine dernière, je suis allé aux courses de chevaux ; le cheval sur lequel j’ai parié et qui m’a fait gagner, s’appelait Marilou, je voulais me souvenir du nom. »
La femme semble satisfaite et s’excuse.
Trois jours plus tard, l’homme regarde la télévision et sa femme le frappe encore sur la tête, par derrière, toujours à l’aide de sa casserole.
– » Mais qu’est-ce qui te prend ?
 »

– « Ton cheval a téléphoné ! »
*****

ELLE – « Si je venais à mourir, tu te remarierais ? »
LUI – « Bien sûr que non ! »
ELLE – « Non ? Pourquoi ? Tu n’apprécies pas d’être marié ? »
LUI – « Bien sûr que oui, j’apprécie ! »
ELLE – « Alors, pourquoi ne te remarierais-tu pas ? »
LUI – « Bon, d’accord, je me remarierai si cela peut te faire plaisir ! »
ELLE – « Tu te remarierais? »
LUI – « Ben oui… »
ELLE – « Et tu dormirais avec elle dans notre lit ? »
LUI – « Où voudrais-tu que l’on dorme ? »
ELLE – « Tu remplacerais mes photos par les siennes ? »
LUI – « Heu… Oui, bien sûr. »
ELLE – « Et elle se servirait de ma voiture ? »
LUI – « Non, elle n’a pas le permis. »
ELLE (Grand silence)…
LUI – « …. Et merde ! »
*****

Deux couples d’amis jouent aux cartes.
Claude fait tomber ses cartes par terre et en se baissant pour les ramasser sous la table, il s’aperçoit que la femme de David, Jessica, n’a pas de culotte. Surpris, il se cogne la tête et ressort tout rouge.
Plus tard, quand il va à la cuisine chercher quelques bières, Jessica le suit et demande : « As-tu vu quelque chose qui te plaisait sous la table ?
 »

Claude dit : « Oui, ça m’a plu ! »


Elle lui fait un clin d’œil, sourit et dit : « Tu peux l’avoir pour 100 euros. »

Après une ou deux minutes d’hésitation, Claude répond qu’il est intéressé. Elle lui dit que puisque David travaille les vendredis après-midi, que lui Claude est en congé, qu’il vienne donc chez elle, vendredi vers 14h00.
Ce qu’il fit bien sûr.
Après avoir payé les 100 euros, Jessica et Claude vont dans la chambre et font l’amour dans toutes les positions pendant deux heures puis Claude s’en va.
David rentre vers 18h00 et demande : « Est-ce que Claude est venu cet après-midi, à la maison ? »


Choquée, Jessica répond : « Oui, il est passé quelques minutes. »


- « Et est-ce qu’il t’a donné 100 euros ? »


Elle pense: « Zut, il est au courant ! » et répond, à regret : « Oui, il m’a donné 100 euros. »


- « Très bien », dit David, « Claude est passé à mon bureau ce matin et m’a emprunté 100 euros et il a dit qu’il passerait chez nous pour me les rendre. C’est super d’avoir des amis honnêtes ! »
*****

Un type dit à son copain :
– « Chaque fois que je m’engueule avec ma femme, elle devient historique ! »
– « Tu veux dire hystérique ! »
– « Non, historique ! Elle se souvient de tout ce que j’ai fait de travers… du jour… et de l’heure. »
*****

Un homme âgé est arrêté par un barrage de police vers 2 heures du matin.
Le policier lui demande où il va à cette heure de la nuit.
L’homme répond : « Je me rends à une conférence sur l’abus d’alcool et ses effets sur le corps humain, ainsi que sur le tabac et les soirées tardives. »
Le policier pas convaincu demande alors : « Vraiment, et qui est-ce qui donne cette conférence à une heure pareille ? »
L’homme répond : « Comme d’habitude, ça va être ma femme. »
*****

Figure bien connue à Marseille, le capitaine Ramotte, un ancien de la marine marchande, s’est lancé dans les affaires, ce qui l’amène à monter chaque semaine à Paris.
Un jour, alors qu’il s’apprête à partir, sa femme, une valise à la main, lui dit :

– « Chéri ! Je t’ai fait une surprise… Je viens avec toi !
 »

– « J’aimerais tellement », répond le capitaine Ramotte qui n’en pense pas un mot, « mais c’est impossible : les trains sont complets, et j’ai une chambre d’une personne… »


- « Je me suis occupée de tout ! J’ai pris mon billet et prévenu ton hôtel. Je serais tellement heureuse que nous passions une soirée parisienne ensemble… »
Ils arrivent à Paris, s’installent à leur hôtel, et le soir, au moment où ils vont pour sortir, le concierge accourt :

« – J’ai fait réserver votre table au Crazy Horse Saloon, capitaine Ramotte… »


- « Comment ? » dit l’épouse. « Tu vas voir les femmes nues quand tu montes à Paris ?
 »

– « Jamais, ma douce. C’est pour te faire plaisir que j’ai demandé au concierge de nous réserver un bon spectacle. »
Dehors un taxi les attend :

« – Au Crazy Horse, capitaine Ramotte ? »


- « Comment ce chauffeur le sait-il ? » interroge la femme de plus en plus soupçonneuse.


- « Parce que le portier lui a indiqué notre destination. C’est ça les grands hôtels ! »
A peine ont-ils pénétré dans le cabaret que le maître d’hôtel se précipite :


- « Capitaine Ramotte, je vous ai réservé notre meilleure table… »


- « Ose me dire que tu n’es pas un habitué ? » murmure la dame.

-« J’ose, ma bien-aimée. Je ne viens jamais dans cet établissement ! C’est l’hôtel qui a demandé une très bonne table à notre nom… »
Le spectacle commence. Une superbe fille entame un strip-tease éblouissant. Quand elle arrive à la dernière pièce de nylon, qu’elle fait glisser lentement le long de ses jambes, l’assistance retient son souffle. Elle fait tournoyer au-dessus de sa tête le triangle bordé de dentelle, et lance d’un voix coquine :

– « C’est pour qui la petite culotte ? »


Et toute la salle répond en chœur :
 « Pour le capitaine Ramotte ! »

Dans le taxi qui les reconduit à leur hôtel, après la soirée, la femme qui s’était contenue en public, explose :
 « Espèce de salaud ! Minable !… » Espèce de ceci… de cela… Elle le traite de tous les noms d’oiseaux.
Alors le chauffeur se retourne et dit :

– « Capitaine Ramotte, Dieu sait si on en a ramené des pouffiasses à votre hôtel, mais comme celle-là jamais ! »
*****

Un couple arrive dans un hôtel. 
Le groom monte leurs bagages dans la chambre et demande au monsieur :
– « Avez-vous besoin de quelque chose ? »
– « Non merci. »
– « Et pour votre femme ? »
– « Ah vous faites bien de m’y faire penser ! Montez-moi une carte postale et un timbre. »
*****

Après plus d’un demi-siècle de mariage, monsieur meurt. Quelques temps plus tard, madame aussi s’en va au ciel…
Au ciel, elle retrouve son mari, dès qu’elle l’aperçoit elle court vers lui, l’enlace, l’embrasse et lui dit toute émue :

– « Mon chéri, que c’est bon de te revoir ! »
C’est alors que monsieur un tantinet agacé lui répond :
– « Ne me fais pas chier Simone, il me semble que le curé avait été très très clair …. jusqu’à ce que la mort nous sépare ! »
*****

Bon dimanche ! Profitez du beau temps et « à bientôt ».

14 réflexions au sujet de « C’est dimanche (81) »

  1. Quel bonheur cette lecture d’un matin d’été ! « A partager sans complexes »…ce que je vais faire.
    Passez un bon dimanche en famille et profitez de la piscine, c’est le moment ! Bises et amitiés à tous.

  2. et bien, je me suis régalé ce matin à la pêche, et là avec tes histoires !
    bonne soirée
    Françoise
    bisous

  3. Bonjour douce Françoise, enfin du rire, quel bonheur de te rendre visite !

    Je te l’avais bien dit que l’on retrouverait ce fameux lundi…
    On en finit jamais de le revoir ce jour là.

    As-tu passé un bon week end ?
    Il fait si beau que j’aimerais être en vacances, c’est humain non ? lol !
    Vas-tu bien ou mieux ?

    La réponse de la devinette musicale d’hier :

    Sos d’un terrien en détresse
    Daniel Balavoine

    Bravo à toi si tu as trouvé, pour les autres je comprends si tu n’avais pas le temps, le week end est fait pour se reposer et même se reposer les méninges.

    je t’offre le petit déjeuner avec plaisir et au frais.

    Bonne journée chargée de bonheur et de mots d’amitié qui fleuriront au fil des heures.
    Prends soin de toi.

    lolli

  4. Bonjour, mais non Françoise ce n’est pas dimanche lol ! J’espère que tu vas bien mon amie ^^

    Je ne vais pas te rejouer la comédie du mardi, des jours de la semaine, tu l’as compris, c’est à l’infini.

    Merci pour ta présence, merci d’être ami (e), tout simplement et sans soucis.

    Je t’offre le petit déjeuner sans manière et juste parce que j’ai trop aimé que tu m’offres chaque jour ton amitié.

    Tu vois ce matin je te joue le refrain d’une amie que je suis, c’est certain.

    J’espère que tu vas bien et que tu prends ce matin le temps de faire ton train-train.

    Je te souhaite une belle journée et t’envoie un carrosse d’amitié, couvert d’une douce rosée.

    Prends soin de toi et de moi pourquoi pas.

    Lolli

  5. Bonjour ma douce Françoise, vive les dimanches le mercredi hihi !

    ****
    Retrouve moi rue des étoiles
    La deuxième après Jupiter
    Je connais un endroit pas mal
    D’où l’on peut voir tout l’univers
    ****

    Mais non je ne te donne pas rendez-vous… Quoique se serait vraiment bien de faire une petite balade rue des étoiles, surtout que tu ferais pâlir celles-ci, tant ton amitié est brillante.

    Non, ce n’est qu’une petite devinette musicale, alors à toi de jouer, et même que c’est facile !

    Il y a des orages partout et ça se transforme en tempête, alors attention à toi, pas de risques inutiles.

    Je te souhaite une belle journée en espérant que tout va bien, ou mieux, il faut garder l’espoir et l’amour au fond du coeur, ça c’est pour ma douce Chris (crinière) et son papa… 🙂

    Prends soin de toi.

    Lolli

  6. Bon j’rigole « C’est dimanche » encore aujourd’hui?…
    A bientôt
    Jean

  7. Bonjour, bon je ne dirai rien sur le jour Françoise, lol, j’aime te taquiner hi hi !

    Tout d’abord bravo, vous avez été nombreux à trouver la devinette musicale. Bravo à toi si tu as joué.

    Il s’agissait bien de :
    ****
    Rue des étoiles
    Grégoire
    ****

    Il fait très chaud et nous devons faire en sorte de ne pas oublier les consignes en cas de canicule :
    – Oblige-toi à boire même sans soif, toute boisson non alcoolisée (environ 1,5 litre par jour),
    – Mange comme d’habitude au besoin en fractionnant les repas, de préférence des aliments riches en eau comme les fruits et les légumes ou encore des yaourts,
    – Conserve tous les aliments au réfrigérateur,
    – Rafraîchis-toi régulièrement (douche, brumisateur, lingettes, ventilateur, etc.)
    – Ferme fenêtres et volets exposés au soleil,
    – Aére tes pièces une fois par jour, de préférence la nuit,
    – Fais des courants d’air,
    – Évite de sortir aux heures les plus chaudes (de 12h à 18h),
    – Pour les sorties, privilégie les endroits frais et habille-toi de tenues légères et claires, protége-toi la tête, emporte une bouteille d’eau,
    – Évite tout effort (jardinage, bricolage, etc.),
    – En cas de malaise (maux de tête, vertige, etc.) fais appel à ton médecin traitant ou à ton pharmacien,
    – Ne reste pas isolé, donne des nouvelles à ton entourage,
    – Consulte les cartes de vigilance de Météo France.
    Numéro d’appel en cas d’urgence
    – SAMU : le 15
    – Pompiers : le 18

    Prends soin de toi et passe une agréable journée. Attention aussi aux orages.

    Lolli

  8. Bonjour, oui d’accord Françoise, c’est dimanche, d’accord !! hum ! Lol !!!!

    As-tu bien dormi, avec cette chaleur installée un peu partout à l’intérieur
    comme à l’extérieur ?
    Il faut mettre ton ventilateur ou ta clim en route dès le matin, d’ailleurs ce

    matin j’apporte une petite brise de fraicheur sur ton univers.

    Nous sommes presque à la fin de la semaine, alors j’en profite pour te faire

    chanter, non pas de chantage lol, mais en musique.
    Une devinette musicale pour la bonne humeur. Toujours aussi facile… À toi de

    jouer !
    ****
    Si tu crois un jour que j’ t’ laisserai tomber
    Pour un détail, pour une futilité
    N’ aie pas peur je saurais bien
    Faire la différence
    ****
    Tu vois bien que je ne te laisse pas tomber, comme dans la chanson. Je suis

    toujours là pour toi et même en étant bientôt en vacances 1 mois, bon je vais

    m’absenter une semaine, « du 5 août au 11 août », mais tu seras dans mes pensées.

    Le reste des vacances je ne passerai pas aux mêmes heures que d’habitude, ce

    sera plus souple, alors ne t’inquiète pas d’accord ? N’angoisse pas, nous n’y

    sommes pas encore.

    Pour aujourd’hui je te souhaite une belle journée en espérant que tu vas bien, ou

    mieux. Merci aussi pour ta présence si tu n’es pas en pause. Je t’offre mon

    sourire et mon amitié du vendredi.

    Prends soin de toi.

    Lolli

  9. j’ espère que tout va bien pour toi, et te souhaite une bonne fin de semaine
    bisous Françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *