Transparence

Avec tout ce que j’entends ces derniers jours, mon cerveau bouillonne. Je passe de Pierre Perret à Hans Christian Andersen ; vous connaissez l’histoire des «Habits neufs de l’Empereur». Se mettre à nu par bêtise et/ou prétention. Aujourd’hui plus d’empereur mais une démocratie et la démocratie exige de la transparence mais pas d’exhibitionnisme (d’autant que là encore, il y aura des mensonges ; ah les progrès de la chirurgie esthétique et de la maladie d’Alzheimer !).

« A poil, tout le monde à poil !
Les petits les grands
Les bons les méchants ! »
/…/
Depuis qu’j’ai maté le directeur d’ma banque à poil
Je comprends avec tristesse
Que mon argent l’intéresse

J’ai bien cherché une vidéo mais je n’ai pas trouvé…

Avec le choc (un mot très tendance en ce moment) de l’affaire Cahuzac monte une exigence de vertu. C’est le balancier sociétal habituel qui s’est mis en route : on passe d’un excès à l’autre ; là où l’on s’accommodait de règles générales un peu floues et de sanctions théoriques (selon que vous serez puissant ou misérable…), il faudrait maintenant faire connaître en détails ce que possède chaque élu, ce qui ne les rendra pas plus honnêtes et comme dans notre pays, il est toujours mieux vu de déclarer un capital modeste plutôt qu’une fortune, même acquise en toute légalité par le travail, des efforts, des économies (choix de se priver de quelque chose pour avoir autre chose)…

C’est une idée stupide de dire que l’on va obliger les élus à tout dévoiler, stupide parce qu’elle n’interdit pas le mensonge (je pense à la valeur attribuée aux biens possédés, il suffit de se souvenir de la valeur de la maison des Royal-Hollande à Mougins (Alpes Mariitimes) estimée à 380 000€ en 2007 soit bien moins qu’une case Tomi d’un quartier populaire de Saint Denis de La Réunion. C’est, en plus, une idée dangereuse car elle expose les élus et par la suite tous les citoyens à une curiosité malsaine. Tous pourris donc tous à poil même les honnêtes travailleurs laborieux et économes. De toutes façons, c’est toujours ceux-là qui paient. Craignez le modèle chypriote. Sur cette île le fisc a taxé les comptes bancaires des particuliers, ceux qui ne peuvent rien planquer. C’est passé dans cette île européenne, nous faut-il commencer à trembler pour notre épargne ? Allons-nous revenir aux bas de laine ? Ce sont les banquiers qui font la loi.

Je suis aussi inquiète parce que les excès vont se généraliser. Au lieu de remettre à la mode l’intégrité, on finira par mener une guerre d’intégristes. Les élus ne seront plus les seuls à être suspectés : les chefs d’entreprises, les plus riches que soi, les juifs… Ça s’est vu déjà en France à plusieurs reprises. Une décision démocratique en apparence, je pense au Comité de Salut Public de 1793 et à sa volonté de mettre de l’ordre partout peut fort mal finir : Grande Terreur de l’été 1794.

J’ai aussi envie de vous parler d’un élu réunionnais, Thierry Robert, qui a révélé son patrimoine et ses revenus mensuels. Imaginez-un peu 90 000 € mensuels quand bon nombre de couples créoles vivent avec à peine plus de 2 000€ de revenus pour leur travail, certains sont mieux lotis avec des revenus de transfert. Je reviendrai demain sur certains commentaires à l’annonce de ces 90 000 € mais l’un d’eux (une question) m’a fait sursauter : «Quelqu’un peut me dire à quoi on peut dépenser 90 000 € par mois ?»

Je pourrais donner des idées mais ce n’est la réponse qui convient à mes yeux. Cette question me hérisse « à quoi on peut dépenser 90 000 € par mois ? » C’est là le nœud  des problèmes actuels : dépenser. On pourrait dire, donner, partager ou épargner, non la question est bel et bien dépenser : «à quoi on peut dépenser 90 000 € par mois ?» Cigale. Cigale imprévoyante. C’est comme cela que vivent un grand nombre d’individus maintenant, en CONsommateurs. Je pense donc je suis.

Comment trancher ce nœud gordien du surendettement parce que c’est bien de cela qu’il s’agit : je veux, j’achète donc j’emprunte (c’est mieux que voler). Vous connaissez la chanson : travailler c’est trop dur mais voler c’est pas beau, succès d’Alpha Blondy repris par Julien Clerc.

Ma grand-mère et ma mère m’ont appris à me passer de quelque chose quand je ne pouvais pas me l’offrir ; elles m’ont appris à prévoir, épargner et acheter enfin quand je le pouvais. Les crédits immobiliers d’accord, mais emprunter pour des bijoux ou des vacances, non.

Épargner, ça ne veut pas dire planquer à l’étranger des sous que l’on veut quelquefois blanchir.

Ah… l’effet papillon… les dominos-cascade…

9 réflexions au sujet de « Transparence »

  1. Moi ce qui me dérange en plus dans cette débauche d’honnêteté de gains, c’est la crédibilité des représentants de la nation quand il s’agit de prôner l’austérité… Heu non, mot bannî… La rigueur aux employés que nous sommes et qui ne gagnons pas des sommes astronomiques.

    Déjà qu’un ministre ne sait même pas combien coûte un Paris-Lyon en TGV, puisqu’il ne paye rien, comment peuvent-ils gérer les deniers, pour ne pas dire la dette achetée sur les marchés financiers, de notre pays ?

  2. ah, les voilages transparents et ce qu’ ils laissent deviner…
    Ce n’ est pas dans notre culture de dévoiler notre situation financière: même moi j’ aurais du mal à m’ y résoudre. Nos politiciens devront être très très courageux. Ou très très malhonnêtes. Nul doute qu’ ils le seront. Et dire que l’objectif était de déterminer les plus honnêtes ! Comment faire ?
    A mon (humble, bien sûr) avis il n’ y a qu’ une seule solution: remplacer tous les politiques par des machines.

  3. Ah Alba, tu me fais rire. Des machines oui, ça me semble une excellente solution, ça ne voyage pas, ça n’a pas de maitresse(s) ni de  »
    cour » à entretenir. Sûr qu’on finira avec Big Brother.
    Euh… sur le coup, je ris mais est-ce bien rassurant ?

    Frédéric, tu as bien vu comment les hommes politiques ne font plus partie du peuple français. Ils sont ailleurs, dans de hautes sphères loin de nos contingences matérielles.
    Ce n’est pas près de se terminer, j’ai peur : Karl Marx disait « Les pensées de la classe dominante sont aussi, à toutes les époques, les pensées dominantes. » (Karl Marx, L’Idéologie allemande) mais quand la classe dominante pense tout tordu ou ne pense pas… A quoi devons-nous nous attendre ? Qu’ils s’engraissent plus ou moins en douce sur notre dos.

    Ça n’engage que moi mais notre république ressemble étrangement à la monarchie disparue.

  4. les financiers sont en costume sombre.et les riches nus mais en vacances…ce sera toujours ainsi..

  5. Je me dis toujours qu’on a la classe politique que l’on mérite …..
    Quand un politicien traîne des casseroles , il est souvent réélu ….
    Que dire , sans doute lutter contre le clientélisme et le népotisme…. etc
    Trop de transparence risque de les rendre invisibles à l’oeil (rire)
    Douce journée Françoise
    Bisous
    timilo

  6. je pense comme toi que l’ idée est mauvaise en soi, juste bonne à exciter les jalousies.
    Je trouve aussi que notre démocratie ressemble de plus en plus à une monarchie, puisque toutes nos libertés partent en lambeaux !
    Ce sont les privilèges qu’ il faut dénoncer, puisqu’ on s’ attaque aux allocations, pourquoi accepter que des primes ne soient pas soumises aux impôts lorsqu’ il s’ agi d’ élus, et pourquoi des postes avantageux se voient ils accorder maints avantages, dont celui d’ une retraite dorée
    bonne journée Françoise
    bisous

  7. Bonjour Françoise avec toi tout est transparent…

    Comment vas-tu ? Tu es de bonne humeur ?

    Si tu veux ce matin je t’offre un verre d’eau, ou un seau d’eau, à moins que tu préfères un tonneau d’eau?
    Pourquoi tu boudes ?
    Ah ça te change du café hein, je comprends ça…

    Ben moi ça ne va pas, et je suis de mauvaise humeur, hi hi !

    Pourquoi ?
    Tout simple, nuages, grisaille, humidité, froid et pluieeeeeeeeeeee !
    Donc si tu en veux je t’en donne, et ne viens pas me dire que tu as du soleil, sinon plus de petit café, juste une tasse d’eau. Je ris.

    Bon c’est vrai que j’en assez tu sais, j’ai besoin que tu me réconfortes ce matin.
    Allez je file plus loin pour voir s’il y a un coin de parapluie pour moi.

    Prends soin de toi d’accord ? Je plaisante évidemment, je t’offre ce café qui a un si bon goût d’amitié.

    Lolli

  8. Bonjour
    je crois que le ministre Moscovici ? doit avoir un peu moins…. mais quand on voit tout les émargements suite au cumul des mandats… on est choqué, ces mecs là se disent socialistes ? voilà encore un bon mensonge…. Franchement ils se fichent de nous.

  9. Ping : A poil tout le monde ! | FrancoiseGomarin.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *