Mensonge et honte

Le mensonge de JC (Jérôme Cahuzac) suscite plus d’indignation que la fraude en elle-même.  Est-ce bien moral ? Est-ce accepter en silence le «pas vu, pas pris» ? JC ne connait pas la honte puisqu’il se demande s’il va retourner à l’Assemblée Nationale. C’est un homme sans vergogne comme bon nombre d’individus aujourd’hui. Le seul regret qu’il a c’est de s’être fait prendre. Drôle de mentalité. Il n’empêche que ce mensonge et la fraude ont des conséquences.

On peut le deviner. Dans un premier temps, la confiance dans le gouvernement a été ébranlée, cependant pas de remaniement ministériel. Ensuite, les discours de Monsieur Hollande n’ont pas changé grand chose : des effets d’annonce, comme toujours : bla bla bla. Je me rends compte qu’on désigne à la vindicte populaire, les élus dont le patrimoine sera jugé trop important mais important par rapport à quel critère ? Et qui déterminera la valeur du patrimoine ? Quid des œuvres d’art ? Des comptes cachés ?

J’aimerais savoir en quoi il est indécent d’être riche si la richesse a été obtenue par le travail et par des moyens honnêtes. Ceux qui épargnent au lieu de vivre comme des cigales sont traités de pingres mais chacun est libre de ses choix et s’ils deviennent riches, ces radins, faut-il les critiquer ? L’égalité est un leurre. L’uniformité ennuyeuse.

Comme souvent la jalousie, l’envie poussent ceux qui ne sont pas riches mais rêvent de l’être aux critiques et aux accusations. Si la fortune leur souriait, combien ne vilipenderaient plus la société et/ou la jet-set dans laquelle ils seraient entrés ?

Reste l’origine peu claire de certaines fortunes. C’est celle-là qu’il faut surveiller.

Thierry Robert qui se pavane comme un coq avouant 90 000 € mensuels de revenus n’est pas né avec une cuillère d’argent dans la bouche et un grand nombre de Réunionnais se demandent d’où vient son patrimoine évalué à 9 millions d’euros. Il est entrepreneur en bâtiment, un milieu opaque aux méthodes pas toujours très légales. Certains ajoutent que le fait qu’il éprouve le besoin de se justifier en disant « J’ai sué pour avoir tout ça, je n’ai volé personne, tous ceux qui me connaissent savent que je marche la tête haute dans la rue » prouve qu’il a mauvaise conscience et qu’il doit avoir beaucoup de choses pas très honnêtes à cacher. D’autres terminent en disant qu’un élu de la République ose dire qu’il va foutre le camp ailleurs «parce que li paye trop zimpots alors que la classe moyenne lé obligée payer sans pouvoir chier ek sa !*» est honteux et «Alors s’il veut quitter la Réunion qu’il s’en aille ! Cela ne sera pas une lourde perte ! » (en italiques, propos relevés sur le courrier des lecteurs de Clicanoo).

Pour terminer, l’argent ne rend pas intelligent et il n’est pas nécessaire pour vivre décemment d’en avoir autant. Pour ceux qui ont la stupidité de jalouser tous ces «pétris de pognon» je dirais qu’avec dix fois moins de revenus que Robert ou un autre, on peut vivre correctement.  Il n’est pas indispensable d’être bling-bling, de jouer aux m’as-tu-vu pour être heureux ! Nombreux sont ceux qui n’ont pas encore compris cela. Voilà bien le problème. C’est à cause de ce besoin de paraître que les faussaires et les contrebandiers actuels s’enrichissent. Il suffirait de moraliser les coûts de production et les prix du marché, c’est-à-dire reconnaître la valeur TRAVAIL.

Pour en terminer avec les mensonges et la fraude, François Hollande devait porter au niveau européen la lutte contre les paradis fiscaux et les zones d’ombre de la finance internationale, il l’avait promis avec force, il y a renoncé par faiblesse… De toutes façons, qu’est-ce que c’est que ces socialistes, cette « gauche caviar » si loin des masses laborieuses ?

Mensonge, une promesse non tenue et mensonge encore de vouloir faire croire qu’une loi peut éradiquer la corruption.

A bon entendeur, salut ! Ce n’est pas une menace tout au plus un avertissement.

—–

*chier ek sa : expression créole réunionnaise, dont la traduction est : partir.

4 réflexions au sujet de « Mensonge et honte »

  1. Bonjour Françoise, la vie est pleine de mensonge et honte à ça….

    Je passe chercher un mouchoir, nullement parce que je pleure,

    mais je suis enrhumée, et si tu avais la bonté de me préparer le

    café se serait royal.

    Je ne resterai pas trop longtemps pour éviter de te contaminer.
    J’aime partager mais pas à ce point hi hi !

    J’ai lu tes commentaires récents, c’est vraiment bon de t’avoir

    rencontré et j’aurais bien du mal à me passer de ces petits billets,

    discrets ou très expressifs que tu déposes au coeur de Lolli.

    Je te souhaite une belle journée, peut-être avec du soleil.
    Mais peu importe, l’essentiel est d’être heureux et d’avoir un

    coeur empli de lumière.

    Prends soin de toi si tu es souffrant (e), mais idem si tu es en

    pleine forme, évidemment.

    Lolli

  2. les politiques sont comme les morpions, ils s’ accrochent et parasitent !
    Une fois encore, moi je pense faire oublier par l’ esbroufe les lacunes d’ un misérable gouvernement.
    Avant de vouloir se faire le chantre de la transparence dans le monde, i devrait lire ce que le monde pense de lui !
    bonne journée
    bisous

  3. Je suis issue d’une famille modeste. Ce que nous possédons, nous l’avons gagné honnêtement, par le mérite, et peut-être la chance de vivre en France, et je ne sais quoi… Nous ne l’oublions pas et nous le faisons savoir en transmettant ce message à nos proches. Je ne cherche aucunement à faire fortune, mais à me faire plaisir en travaillant et en partageant. D’une part parce que la vie est unique et je ne pense pas qu’il y en ait ici et ailleurs, et d’autre part on n’a jamais vu un camion de déménagement derrière un cercueil. Alors à quoi bon, stocker du fric ? Quant à la moralité, bien évidemment qu’il faut l’étendre non seulement aux politiques mais à tous ceux qui ont des responsablités économiques, et éducatives. Très bon week-end. Amicalement, Pimprenelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *