C’est dimanche (61)

Un nouveau dimanche qui annonce peut-être le retour du printemps. Une petite dose de sourire en plus du soleil.

*****

La maman de Lance Armstrong (le cycliste, c’est ça) rentre du jardin avec une énorme tomate d’un mètre de diamètre, presque une citrouille d’Halloween. Elle la pose sur la table et va chercher son fils :
Lance ! Tu as encore désobéi ! Tu as fait pipi dans le potager. Tu ne peux pas dire le contraire.
*****
Deux femmes parlent de leurs époux :
– J’ai un mari en or.
– Le mien est en taule.
*****

Une jeune femme demande à une autre :
– Alors, toujours amoureuse de ton parachutiste ?
– Non, je l’ai laissé tomber.
*****

Pour quelle raison la majorité des femmes conduisent-elles mal ?
Parce que la majorité des moniteurs sont des hommes.
*****

Deux vieux amis se rencontrent après plusieurs années sans s’être vus.
Ils discutent à la terrasse d’un café et dans la conversation, l’un dit à l’autre :
– Ta femme est toujours aussi jolie ?
– Oh oui, ça lui prend juste un peu plus de temps.
*****

Deux vieilles amies prennent le thé. C’est l’heure des confidences :
– Mon mari, quand il a fini son petit câlin, il pousse le cri de Tarzan.
– Quelle santé !
– Peut-être, mais moi… ça me réveille !
*****

Une toute petite vieille dame marche sur le trottoir tirant deux gros sacs poubelle. Tout à coup, un des sacs se déchire et laisse sortir des billets de cinq euros.
Remarquant cela, un policier l’arrête et lui dit :
– «Madame, il y a des billets de cinq euros qui sortent de votre sac.»
– «Ho, vraiment ? Je dois faire demi-tour et je vais voir si je peux en retrouver que j’aurais  perdus. Merci de me l’avoir signalé», dit la petite vieille dame.
– «Un instant, madame, pas si vite», dit le policier. «D’où vient cet argent ?»
La petite vieille répond :
– «Mon jardin est mitoyen d’un stade de football et quelques supporters viennent faire pipi sur mes fleurs à travers la clôture. Alors voyez-vous, je me tiens près du grillage avec un sécateur et à chaque fois qu’un gars sort son attirail pour pisser, je lui dis «c’est cinq euros ou je la coupe».»
Le policier ajoute en riant :
– «C’est bien normal de vous défendre» et il lui souhaite bonne chance.
Et puis, soudain il demande :
– «Qu’est-ce qu’il y a dans l’autre sac ?»
– «Vous savez, dit la petite vieille, tout le monde ne paie pas.»
*****

Un gars arrive chez un copain à l’improviste, et veut passer la nuit chez lui. Son copain est désolé de lui annoncer qu’il ne peut lui offrir une chambre pour lui tout seul et lui dit :

– Tu peux dormir dans le salon ou dans la même chambre que Bébé.

– Bébé ? Pff, non, ça pleure toute la nuit. C’est bon je vais dormir au salon…
Le lendemain matin il va à la salle de bains et y rencontre une superbe jeune fille.

– Bonjour, qui êtes vous ?


- Je suis Béatrice mais vous pouvez m’appeler Bébé.

– Et vous qui êtes vous ?

– Le roi des cons !

*****

Bon dimanche et à bientôt.

9 réflexions au sujet de « C’est dimanche (61) »

  1. BONJOUR FRANCOISE

    Et celle là !

     » A MENTEUR, MENTEUR ET DEMI
    Gilles est en train de faire l’amour à une femme dans le lit conjugal et tout à coup il demande à la belle :
    -Dis moi, ton mari, il rentre à quelle heure ? Je ne voudrais pas le croiser, c’est quand même mon grand copain Marc !
    -Ne t’inquiète pas, il ne rentrera pas avant une heure !
    Soudain, le téléphone sonne, elle décroche :
    – Oui mon chéri ! D’accord mon chéri ! Mais bien sûr mon chéri ! A tout à l’heure mon chéri !
    Puis elle se tourne vers Gilles :
    -C’était Marc, on a une heure de plus !
    -Ah bon ? Comment çà ?
    -Il est en train de jouer à la pétanque avec toi !

    J’en ai 130 comme çà et en plus elles sont illustrées, mais chez toi je ne peux pas passer les photos, c’est dommage !  »

    Bisous Françoise !

  2. Quelques bonnes blagues dominicales pour oublier ce temps toujours maussade. Bonne idée, si je peux trouver un émule d’Armstrong pour faire pousser mes légumes. Amitiés. dinosaure80.

  3. Blagues pour faire oublier la grisailles , ce jour le soleil s’est montré 🙂
    Bonne semaine

  4. Salut Françoise
    je suis à Strasbourg depuis quelques heures et je me précipites sur tes histoires du dimanche. En conclusion je me demande bien ce que l’on pourrait mettre dans un troisième sac poubelle!
    Amicalement
    Antonio

  5. Bonjour Françoise
    merci pour la bonne humeur du matin
    merci de la réponse sur l’objet
    Je te souhaite un très bon lundi
    Nos amitiés bises
    Qing&René

  6. Bonjour Françoise

    Désolée pour mon absence, une panne internet m’a privé d’ordinateur et de passer chez toi.
    C’est passé inaperçu, tant mieux…

    Je te souhaite une bonne journée.

    Pas le temps de lire et de rire, je reviendrai !

    Amitié

    Mariposa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *