Démocratie, courage, etc

Si vos conditions de vie vous indignent et si vous avez envie de vous révolter contre les responsables de cette situation, il vous faut donc, avant tout  bien les identifier.

Le réflexe spontané dans un régime « démocratique » est de pointer la responsabilité de l’Etat. C’est effectivement l’apparence du régime démocratique qui proclame que le peuple se gouverne lui-même et que les hommes à la tête de l’Etat sont mandatés pour gouverner en son nom; ces hommes d’élite, qui exercent un pouvoir légitime, sont les responsables ultimes des décisions prises. L’Etat est donc, aux yeux des citoyens, responsable du malheur populaire.

Si on réfléchit sérieusement, on peut se poser les questions essentielles : y a-t-il quelqu’un qui aurait intérêt à faire s’affronter l’État et le peuple ? C’est bien de cela qu’il s’agit : qui a intérêt à détruire l’organisation nationale ? la souveraineté nationale ? Un peuple qui ne se reconnait pas dans ses élus, qui ne peut plus s’exprimer, qui geint ne constitue plus une nation. Qui prendra la place de la démocratie ? Comment ?

Les religions sont sous les projecteurs, en particulier l’Islam qui est considéré comme un danger. C’est vrai que l’on peut s’inquiéter mais je crois que c’est le capital et ceux qui le servent qui sont les plus dangereux. Ceci dit, une masse d’argent est concentrée dans les pays du Moyen-Orient à majorité islamique.

Le système politico-économique actuel est mondialiste principalement asservi aux intérêts du capital ; peu importe le bien-être des citoyens, seuls importent le bénéfice et les résultats distribués aux actionnaires.

On laisse le capital, l’argent d’une manière générale, circuler plus facilement que les hommes et les biens.  Les obstacles sont les frontières, les traditions, l’histoire, les religions, etc. La nation souveraine semble être l’ennemie du capitalisme mondialisé, etc.
mais capitalisme et mondialisme sont les ennemis de la souveraineté nationale.

Nos élus sont des hommes, corruptibles, menteurs, etc. Promesse, paroles… « Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable lui-même. », Hamlet, Shakespeare, acte III, scène 1.

Nous avons donc des craintes justifiées. Faudrait-il se taire ou enfin réagir pour vivre dignement et décemment ? Les gouvernements se font généralement élire sur les peurs des populations qui choisissent la sécurité au détriment de sa liberté. La peur est une arme pour le contrôle des individus. Je viens de revoir le film «V pour Vendetta», c’est peut-être ce qui m’a obligée à avoir ces idées-là ce matin.

Et puis les nouvelles… elles ne sont pas vraiment bonnes (un cyclone approche de l’île de la Réunion) et pourtant je veux, comme le chante Stéphane Eicher, déjeuner en paix.


.

Bonne journée quand même.

Share

8 réflexions au sujet de « Démocratie, courage, etc »

  1. je constate que pour se faire élire, ces messieurs daignent rencontrer le peuple, et serrer quelques mains !
    Mais lorsqu’ il y a de grandes décisions à prendre, le peuple n’ est plus consulté, et les députés nervis du gouvernement, votent tout autrement !
    Remarque que le gouvernement d’ hier avait consulté les français sur le traité de Lisbonne, et n’ a tenu aucun compte du non qui l’ avait emporté !
    C’ est donc bien le gouvernement qui est responsable.
    bonne journée
    bisous

  2. Bonjour François. J’ai croisé Joseph et j’en profite pour vous souhaiter une heureuse année 2013. A bientôt j’espère. Bises. Christophe

  3. Vous êtes en forme Françoise pour un 2 janvier. Je suis de votre avis à propos de la responsabilité du capitalisme et de la mondialisation. Comme une brume venant du large, le capitalisme et la mondialisation ont tout recouvert. Jadis les usines en France étaient gérées par un directeur. Désormais c’est le cost-controller (contrôleur de gestion) qui a le pouvoir décisif sur le coût de fabrication, sur des hommes, qui a le droit de vie ou de mort d’un site industriel. Après avoir modernisé nos industries, par le truchement de gestion de production assistée par l’informatique, est venu le temps de gagner encore plus pour les actionnaires, en réduisant les coûts de production par des délocalisations. Ce que je vous raconte, je l’ai vécu. Le libéralisme économique prétendant succéder aux idéologies de papa, se révèle comme une idéologie en faillite. Son laisser-faire a déterminé des réussites partielles, mais a provoqué plus d’appauvrissements que d’enrichissements. Sous son égide, la mondialisation, le développement, l’occidentalisation, trois faces du même phénomène, se sont montrés incapables de traiter les problèmes vitaux de l’humanité. Nous devons prendre conscience que la mondialisation constitue à la fois le meilleur et le pire. Le meilleur parce que la mondialisation nous permet de nous sentir solidaire quant à notre destin planétaire(écologie, culture diversités). La démondialisation permettrait l’économie sociale et solidaire, pour conserver l’économie du terroir, préserver l’agriculture et l’alimentation qui y est liée, les artisanats et les commerces de proximité, enrayer ainsi la désertification des campagnes et la raréfaction des services. Sans parler des énergies vertes à promouvoir. Il y a des chercheurs, des philosophes, des hommes de bonnes volontés qui se rencontrent, qui se confrontent pour un renouvellement de notre société et pour revitaliser notre démocratie. Merci à eux. A nous aussi de faire valoir nos revendications auprès de nos élus, dans les manifestations ect…Amicalement. Pimprenelle.

  4. Bonjour Françoise

    Il y a parfois des mots comme ça qui sont vitaux, qui font du bien, comme

    bonjour, merci, je t’adore…
    Alors ce matin je viens te les dire, juste pour la richesse du coeur, juste

    par amitié, et je l’espère pour une durée indéterminée.

    Le coeur des amis est comme l’océan, c’est dans sa profondeur que l’on

    y trouve ses plus grandes richesses.

    Merci d’être là, bonne journée.

    Lolli/Mariposa

    Ps : Je mets bebemariposa en pause pour une période encore indéterminée, voir article :
    http://bebemariposa.over-blog.fr/article-info-pour-mes-amis-et-visiteurs-113985450.html

    Merci de votre compréhension.

  5. Bonjour Françoise, moi je remarque (du moins dans ma région) que les gens ont un rapport féodal avec leurs élus (et vice versa), faites de déférences et de geignardises, ils comptent sur eux pour trouver un emploi ou résoudre un problème… Et ceux comme moi, qui veulent simplement un rapport « normal » (ni faite de courbette ni faite de mépris) avec leurs élus, sont mal vus… On ne s’en sortira pas comme ça !
    Merci encore pour ces réflexions, bises et beau début d’année

  6. j’ espère que le cyclone annoncé sur l’ île de la Réunion, ne fera pas trop de dégat, et surtout, pas de victime.
    bonne journée
    bisous

  7. La manipulation est plus grande encore… que la démocratie…
    On en voit le résultat, pauvre société…
    Sincèrement
    Jean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *