C’est dimanche (41)

Un nouveau dimanche et une petite série d’histoires de femmes.

Une dame distinguée rentre de Suisse en avion. Elle s’y retrouve assise à côté d’un brave curé à qui elle demande :

– « Pardon, mon père, est-ce que je pourrais vous demander une faveur ? »

– « Bien sûr, ma fille, que puis-je faire pour vous ? »

– « Voici: je me suis acheté un épilateur électrique super sophistiqué que j’ai payé extrêmement cher. J’ai vraiment dépassé les limites permises et j’ai peur de me le faire confisquer à la douane. Ne pourriez-vous le dissimuler sous votre grande soutane ? Vous avez tellement bon visage, on ne vous posera sûrement aucune question. »

Et elle lui remet l’épilateur.

– « Bien sûr, mon enfant, que je le peux. Seulement je dois vous avertir que je ne sais pas mentir… »

L’avion arrive à destination. Et vint le tour du curé de se présenter devant le douanier :

– « Mon père, vous avez quelque chose à déclarer ? »

– « De la tête à la ceinture, je n’ai rien à déclarer, mon fils. »

Trouvant cette réponse un peu étrange, le douanier ajoute :

– « Et de la ceinture vers le bas, qu’est-ce que vous avez ? »

– « J’ai là un merveilleux petit instrument destiné aux femmes, mais qui n’a jamais été utilisé… »

Et dans un grand éclat de rire, le douanier dit « Allez, passez, mon père. Au suivant ! »

*****

Hier, ma femme m’a fait un truc avec sa bouche que tous les hommes adorent. Elle l’a fermée.

*****

A celle qui te dit que les hommes sont tous pareils, réponds-lui qu’il ne fallait pas tous les essayer.

Dieu a créé l’homme dix minutes avant la femme pour qu’il ait le temps d’en placer une.

Ma femme me dit que côté sexe je suis un athlète olympique, je ne suis bon qu’une fois tous les quatre ans.

Ikéa est le meilleur prénom pour une femme : suédoise, bon marché, à emmener aussitôt chez soi et facile à monter.

Les seins et les fesses des femmes sont la preuve qu’un homme peut se concentrer sur deux choses à la fois.

A quoi bon tuer des baleines si c’est pour maquiller des thons ?

Les petits garçons aiment les soldats, les petites filles les poupées, plus tard les grands garçons aiment les poupées et les grandes filles les soldats.

Ne contredis jamais ta femme, attends cinq minutes et elle le fera d’elle même.

Quand un homme dit des obscénités à une femme, c’est un pervers mais quand c’est une femme qui les dit à un homme, c’est 3,95€ la minute.

Une lesbienne qui n’a pas de seins, c’est une omoplate ?

Ce qui est chiant avec les filles qui couchent le premier soir, c’est qu’il faut attendre toute la journée.

*****

Un homme roule sur une petite route sinueuse de montagne. Une femme roule sur la même route, mais dans l’autre sens. Au moment où ils se croisent, la femme baisse sa vitre et crie : « Cochon! »

L’homme ouvre immédiatement sa fenêtre et répond : »Salope !!! »

Chacun poursuit sa route et, au moment où l’homme prend le prochain virage, il emboutit brusquement un gros cochon qui se trouvait au milieu de la route.

Morale de l’histoire : Si les hommes pouvaient seulement… ECOUTER.

*****

Bon dimanche et à demain.

14 réflexions au sujet de « C’est dimanche (41) »

  1. je suis venu prendre ma dose de rires, et je n’ ai pas été déçu !
    bon dimanche
    bisous

  2. Bonjour Françoise,
    Tu m’as fait rire, la dernière n’est pas mal !
    Que j’aime ces blagues.
    Bon dimanche dans la bonne humeur, avec toi, c’est garanti.
    Bisous doux.

  3. Rire ne me fait pas mal à la main…alors j’en profite !
    Mais je crois comprendre que, d’après les hommes, les femmes seraient un peu bavardes ? Quelle idée fausse…
    Passez un bon dimanche Françoise. Je vous embrasse.

  4. bonjour,
    c’est vrai, si les hommes pouvaient écouter..!!!
    mais au fat!! écouter quoi?
    amicalement

  5. Bonjour Françoise,
    Celle du curé est super!
    Merci pour ce sourire du dimanche
    Bisous et bon dimanche
    Frieda

  6. Voilà de quoi me faire oublier l’alerte orange et sa pluie diluvienne.
    Merci de ta visite.

  7. Et en plus on rit ! Je reviendrai !!! Je ne suis pas déçue de ma visite.
    Bonne soirée.

  8. Elles me font plus que sourire tes histoires mais j’aime bien la morale finale
    Si les hommes pouvaient seulement… ECOUTER. J’y rajouterai comprendre car les hommes ne voient qu’eux et leur nombril.
    Bon Lundi Françoise
    Bisous
    timilo

  9. Là, c’ était vraiment une bonne fournée !
    Si seulement je pouvais les retenir…
    Merci Françoise, bisous

  10. Moi aussi, il y avait bien longtemps que je n’étais pas passée chez toi (trop de taf en ce moment pour lire les blogs, et le tien mérite d’être vraiment LU, pas parcouru …Mais j’adore toujours tes dimanches !!!

  11. j’adore le cochon sur la route, je l’ai lue en BD la 1ere fois !! bises et merci de ta visite, a bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *