Saint-Denis de la Réunion (2)

L’un des lieux d’attraction de Saint-Denis est le Barachois. Le Barachois et ses canons, proche du centre ville historique, impossible à éviter puisqu’il était le passage obligé pour aller  du nord à l’ouest avant la création du boulevard Sud et du pont Vinh-San.

Sur les photos, au fond, la falaise qui surplombe la route en corniche, sans aucun doute la route la plus chère et la plus dangereuse de France.

Le barachois est une plateforme, un appontement pour les débarquements difficiles car c’est  bien là que débarquaient les premiers arrivants (après la baie de Saint Paul) et surtout les marchandises pour approvisionner, au moins, la ville.

Les couchers de soleil au Barachois sont magnifiques, non ?

Tout près, la statue de Roland Garros, et oui, c’est un Dyonisien, un Réunionnais de Saint Denis.

Plus haut, une rue perpendiculaire à la rue de Paris abrite la maison natale de Roland Garros. En cliquant sur l’image, vous avez un lien sur un site qui présente la maison de manière détaillée (dessin de la façade et histoire).Tout près aussi, la statue de la victoire, l’hôtel de Ville est à côté : l’ancien, car un plus récent de forme pyramidale le remplace pour les bureaux ; mariages et réceptions ont lieu dans les vieux murs.

Voilà le nouvel hôtel de ville : le style est radicalement différent, plus moderne mais les vieilles maisons créoles résistent sur la rue de Paris ou dans quelques rues adjacentes, celle de Roland Garros en direction du jardin d’Etat, ou vers la mer comme la maison du Général qui fut la maison natale d’Alexis de Villeneuve, où il fut transporté mourant. Photo au dessous.Pas très loin de là, une autre maison créole que j’aime beaucoup, en face de la Banque de la Réunion, la maison Kichenin dans la rue Labourdonnais.

Au bout de l’avenue de Paris, en s’éloignant de la mer, le Jardin d’Etat, récemment rénové et qui s’appelait « Jardin d’Acclimatation » au XIX° siècle. Au bout  de l’allée principale, le muséum d’histoire naturelle que l’on aperçoit.

Sur le chemin du jardin d’Etat, à votre droite et à votre gauche, de belles maisons créoles dont la maison Déramond (clic pour la voir), maison natale de Raymond Barre à gauche, à droite vous verrez l’artothèque, ancienne maison Mas (photo au dessous).Une autre maison créole de ce quartier, la Villa du Département.

A travers la viIle, vous pourrez voir des églises, des temples indiens ou chinois, trois mosquées (dont la Grande Mosquée, la plus ancienne mosquée de France) et tant d’autres choses plus ou moins cachées. Il y a de vieux bâtiments que l’on essaie (enfin) de sauver mais des immeubles à l’ architecture nouvelle se dressent à travers la ville (années 70, 80, 90, et ça continue).

A gauche, la fontaine de la cathédrale près de laquelle fut assassiné Alexis de Villeneuve. Cette fontaine est classée au Monuments historiques et a été restaurée en 2010. Cette fontaine est l’œuvre de la fonderie d’art DUCEL,  réalisée à partir de modèles originaux dûs au sculpteur Jean-Baptiste DEBAY fils (1802-1862).

Le temple chinois de la rue Sainte Anne, photo avant les récents travaux.

Ci-dessous, le temple malbar de la rue Maréchal Leclerc (temple indien, mais vous avez deviné).

 

 

 

 

Une église catholique qui a été construite, « dans le fond de la rivière » comme on dit ici, c’est Notre Dame de la Délivrance.La mosquée Noor-al-Islam («lumière de l’islam» en arabe) est la principale mosquée de Saint-Denis de La Réunion et la plus ancienne dans un département français (1905). Elle est l’une des deux mosquées de confession sunnite de la ville.Vous pouvez obtenir des renseignements sur la Réunion en cliquant sur le lien ci-après qui a permis de compléter mes photos pour vous présenter la ville www.miaime-a-ou.com

Tout n’est pas toujours fonctionnel, ni judicieux. Ainsi le conseil régional, loin du centre ville, photo au dessous, nécessite de l’éclairage artificiel (en plus de la climatisation) toute la journée, ce qui n’est ni écologique ni économique.

Tout à côté du Conseil Régional, la mosquée chiite, la plus récente des mosquées.Si vous êtes vraiment attiré(e)(s) par l’île de la Réunion, venez, n’hésitez pas. Vous pouvez trouver des sites touristiques sur le net, éventuellement je répondrai à vos questions… si je peux.

13 réflexions au sujet de « Saint-Denis de la Réunion (2) »

  1. coucou Francoise, merci de tes gentils comms et me voilà, quel bel article tu fais de très belles photos dans un si beau décor, bravo et bisous à bientôt

  2. Bonjour Françoise,
    Si j’en avais les moyens, je viendrai de suite et je resterai un bon moment, tu peux me croire.
    Ces constructions que tu présentes sont toutes belles dans l’ensemble, bien qu’assez hétéroclites ! Il n’y a pas beaucoup d’unité dans tout cela.
    Je te souhaite une excellente journée et je t’embrasse en espérant que tu vas bien ainsi que Morgane.

  3. Bonjour
    Le deuxième fils de nos amis vient de partir vivre à la Réunion, son ainé y est déjà depuis plusieurs années… Pour eux ce fut à chaque fois un choc…
    Sincèrement
    Jean

  4. mais qu’ est ce que raymond Barre est venu faire en France !
    Merci pour ces photos qui me permettent de voyager chez toi !
    je t’ avoue préférer le traditionnel, trouvant que le moderne sut un peu trop la folie de notre siècle !
    je te souhaite une bonne journée
    bises

  5. Bonsoir Francoise, ta presentation est tres complete. Tu as la chance d’habiter un joli endroit, plus joli qu’ici et moins peuple surement! Comme tout a l’air bien ordonne. Ca donne envie d’y venir! A bientot, Barbizon

  6. Pour trublion : Raymond Barre est venu en France pour faire ses études et comme bon nombre d’autres jeunes Réunionnais. Puisqu’il n’y a pas de travail à la Réunion d’une manière générale, et encore moins pour les Réunionnais diplômés, il est resté en métropole, s’est marié, a enseigné, etc. C’est un problème local, on a importé (et ça continue dans une moindre mesure) des cadres métropolitains et laissé sur le carreau des Réunionnais qui se « casent » en métropole. J’appelle ça « le complexe de la goyave de France », ici, ce qui vient de l’extérieur est meilleur d’ailleurs on le paie plus cher.
    Pour barbizon : j’ai essayé de rendre les choses jolies mais c’est beaucoup moins ordonné que tu ne le crois. Clara relevait que c’était hétéroclite, c’est bien ça. Comme ce qui est récent subit les modes métropolitaines, nous avons du cube et du biscornu. Les vieilles cases créoles, par contre, quel que soit leur standing sont de pures merveilles, plus ou moins entretenues et qui brûlent… « accidentellement ».

    J’encourage tout le monde à venir. Nous avons besoin de vous. Il faut que les prix des billets d’avion soient raisonnables. Nous sommes pris en otages ici si nous n’avons pas de billets offerts.

  7. Bonjour Françoise, si on se fit à ton article et à tes superbes photos, on se dit que c’est rudement bien la Réunion ! Mais je me souviens que tu as parlé de fréquentes pannes d’électricité mais sur les photos, cela ne se voit pas (rire).
    Il y a toutes les religions, tu ne parles pas de synagogue ?
    Il y a eu aussi beaucoup d’étrangers qui sont venus s’installer à la Réunion.
    Tu nous montreras les maisons créoles, je pense, dans un autre article.
    Mais pourquoi les Réunionnais qui ont des diplômes ne trouvent pas de travail ? Ils pensent qu’ils sont plus bêtes que les Français de la Métropole ! C’est vraiment une idée stupide. C’est comme les parisiens qui pensent être supérieurs aux provinciaux ! Pourtant, Paris est presque peuplé d’anciens provinciaux..
    Mon fiston vient de me couper ma haie. Ma belle-fille est chez ses parents à l’autre bout du village.
    Grand soleil chez moi.
    Je te souhaite une bonne soirée mais je ne me souviens plus, chez toi, ça avance ou ça recule (rire)
    Je t’embrasse.

  8. toujours sympa de se dépayser mais moi je suis plombée par mon vieux chat.. alors je diffère les voyages;. en sage..

  9. L’île de la réunion
    L’île de la Reunion,

    C’est ma passion!!!

    J’y vis et j’y suis heureuse,

    C’est une ile merveilleuse

    Venez y faire un tour!

    Je vous assure elle en vaut le détour!

    Mon ile saura vous charmer,

    Si vous y venez vous ne la quitterez plus jamais!

    Les montagnes, les plages…

    Cette ile est pleine de beau paysage!

    Vous serez en pleine extase!

    C’est grâce a elle que j’ai toutes ces phrases!

    Mon ile est ma passion,

    c’est ma source d’inspiration!
    Estella

    Amitiés
    Patrick

  10. Réponse à Chantou : c’est l’été en métropole et vous êtes à l’heure d’été. Nous, nous ne changeons jamais d’heure. En ce moment, nous sommes en avance de deux heures, en octobre, ce sera trois heures de différence.

    En ce qui concerne les synagogues, jusqu’à récemment, la synagogue c’était (dans) une maison de particuliers : une au Nord à Saint-Denis, l’autre au Sud à Saint-Pierre. Il parait qu’il y a maintenant un bâtiment officiellement à usage de synagogue à Sainte Clotilde (quartier de Saint-Denis) mais la communauté juive est discrète, et je n’ai jamais vu de synagogue même si je connais l’adresse. J’essaierai de voir ça de plus près, d’autant que ce n’est pas loin de chez moi.

    Les maisons créoles de Saint-Denis sont là, j’ai montré les plus belles dans cet article. Dans un autre article, je vous en ferai découvriri de plus modestes mais très jolies aussi, dans le cirque de Salazie en particulier,

  11. Bonsoir Amie Françoise ! J’ai beaucoup de retard sur ton blog ! … Je ne t’oublie pas, loin de là ! je te vois passer, te lis .. Des excuses ? J’en ai . Mais … on s’en fout ! ….
    J’aime beaucoup les changements que tu as apportés sur ton blog ! SI,SI …
    Et tout doucement je vais lire chaque article, à mon rythme !
    Dis-moi au moins que toute ta petite famille va bien !! (ton : suppliant ! rire !) …..
    Bisous de Sorcière à la petit Fée !

  12. Ping : Une enfance en exil | FrancoiseGomarin.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *