Saint-Denis de la Réunion

Vous savez maintenant où se situe l’île de la Réunion. J’ai terminé mon article « présentation de l’île de la Réunion » (clic pour lire) en évoquant la commune et la ville de Saint-Denis.

Il faut savoir que l’île de la Réunion compte vingt quatre communes. Voilà une carte qui  les situe bien.Saint Denis, c’est là où j’habite depuis plus de vingt sept ans, avant c’était au sud, à Saint Louis et avant encore, j’étais une Grenobloise.

Saint-Denis est la plus grande ville de l’Outre-Mer français, chef-lieu du département de La Réunion, numéroté : 974 (neuf sept quatre).

Ses habitants s’appellent les Dyonisiens.

La commune couvre un territoire de 14 279 hectares. Elle est bordée au Nord par l’océan Indien ; elle est limitrophe de la commune de La Possession au Sud et à l’Ouest, de  Sainte-Marie à l’Est et de Salazie au Sud-est.

Le point culminant de la commune est la Roche Écrite à 2 276 mètres d’altitude.

La ville de Saint-Denis offre aux yeux des touristes un joli nombre de maisons créoles, quelques musées intéressants dont le musée d’art Léon Dierx et un joli jardin en centre ville, l’ancien Jardin d’Acclimatation devenu « Jardin d’Etat ».

Les différentes phases du peuplement de l’île et de la ville en on fait une « vitrine ethnique » de l’Océan Indien : africains (Cafres), blancs (créoles ou « zoreys »), malgaches, asiatiques (essentiellement chinois), indiens (malbars ou « zarabes »), comoriens s’y côtoient, offrant l’image d’une Réunion multiculturelle, multiethnique, fraternelle et chaleureuse jusqu’à présent, au moins en apparence. Il faut être réaliste et lucide ; quand on vit ici, on connait la vraie réalité  : « il ne faut pas mélanger les torchons avec les serviettes » aurait dit ma grand-mère ; on n’a jamais pratiqué l’apartheid mais les mariages mixtes n’étaient pas bien vus. Les choses changent sans cesse : le racisme et la xénophobie existent ici aussi ; le nier serait mentir. J’habite là depuis trente trois ans, je pense en savoir un peu plus que les touristes qui ne restent que quelques jours et qui ne voient que les bons côtés  de l’île. Tant mieux ! « On n’attire pas les mouches avec du vinaigre. »

La ville de Saint-Denis a bénéficié d’un fort développement commercial, éducatif, culturel et universitaire (le retard était grand). Elle est la capitale administrative, financière, économique, intellectuelle de l’île mais Saint-Pierre, au Sud, revendique, à juste raison, un rôle de capitale du sud. Saint Denis regroupe le tiers des entreprises de commerces, de services et d’industries de La Réunion.

La commune accueille un tribunal administratif compétent sur l’ensemble de l’île et sur les Terres australes et antarctiques françaises.

Elle accueille enfin le siège des Forces armées de la zone sud de l’océan Indien.

Si j’habite Saint-Denis et que, de ce fait, j’apparais comme une  nordiste, mon coeur est au sud de la Réunion : Saint-Louis, Saint-Pierre, Saint-Philippe… Le Sud Sauvage… J’aime.

J’ajoute donc quelques précisions sur la vie à Saint-Denis : il y a l’océan mais on ne peut pas se baigner ; à dix huit heures la plupart des commerces du centre ville sont fermés ; les transports en commun sont peu adaptés aux besoins, la circulation routière est infernale (moins dense qu’à Paris mais encore plus anarchique) et quand il pleut…c’est pire. J’ai le souvenir de trajets de plus de deux heures pour faire moins de dix kilomètres…

Demain, je vous offrirai une série de photos sur la ville de Saint-Denis. Ensuite vous aurez droit à une liste de dyonisiens célèbres.

Puis, vous verrez bien. Il faut que je bouge et que je m’exprime.

Share

4 réflexions au sujet de « Saint-Denis de la Réunion »

  1. Ces embouteillages , je les connais!! J ‘ ai adoré me promener dans le Sud et profiter de cette nature variée et tellement belle .Bon après midi

  2. Chou y va pour le boulot et est fan et veut absolument m’y emmener (mais j’ai peur en avion et j’aime pas les bêtes alors c’est pas gagné !)
    Et je reconnais que ça a l’air magnifique !

  3. Bonsoir Françoise, je ne suis pas venue chez toi alors tu n’es pas venue chez moi (sourire). Hier, je n’ai pas fait d’article car j’étais à un anniversaire annoncé dans mon blog. Aujourd’hui, anniversaire de ma belle-fille, j’ai vite fait quelques articles en rentrant ce soir et je n’ai pas eu beaucoup de temps. De plus, mes enfants sont là et je suis moins sur mon Ordi !
    Bonne nuit.
    Bisous.

  4. ce n’ est donc pas Dionysos que attire les touristes !
    Je me dis que c’ est l’ augmentation des difficultés qui crée des tensions entre cultures, quand ce n’ est pas le prosélytisme d’ une religion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *